Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2017

Feu sur la désinformation... (147)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé.

Au sommaire :

  • 1 : Macron - Villiers, le lâchage médiatique du baby boss...
    Démission du général de Villiers ! Dans un creux d’actualité, les journaux revivent. Le fait politique devient un fait médiatique majeur. La presse dénonce d’une seule voix le comportement capricieux du président de la République qui humilie publiquement le chef d’état-major des armées.
    Voici la deuxième phase du triptyque médiatique : le léchage a laissé place au lâchage en attendant le lynchage.
  • 2 : Le Zapping d’I-Média
    Transfert tout bénef pour Audrey Pulvar. La journaliste quitte CNews pour prendre la tête de la Fondation pour la nature et l’homme, dite fondation Nicolas Hulot. L’exfiltration d’Audrey Pulvar se fera probablement à son avantage : une fondation très médiatique, un poste prestigieux et une rémunération probablement très généreuse.

  • 3 : Attentat de Nice : fallait-il censurer Paris Match ?
    Paris Match publie des photos inédites de l’attentat de Nice. Scandale dans la presse, c’est de la « pornographie terroriste ». Quand les images choquent la bien pensance, la presse peut-elle encore informer ?

  • 4 : Les tweets de la semaine.
    Mercato médiatique : l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché » recrute Christine Angot. En quelques années, Yann Moix et Christine Angot ont remplacé Eric Zemmour et Eric Naulleau. Un véritable virage à gauche déséquilibrant une nouvelle fois la pluralité des opinions.
  • 5 : France intox : propagande par la vidéo
    France info en pleine propagande ! :
    1) Ne faites pas d’enfants, c’est bon pour votre bilan carbone ! 2) Pleurez sur un air de violon pour les clandestins expulsés du centre de la Chapelle.
    Une aubaine pour la bien pensance tant sur la forme que sur le fond.

 

                                

02/07/2017

Feu sur la désinformation... (144)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé.

Au sommaire :

  • 1 : Macron Poutine : guerre des propagandes.
    Conversation avec Poutine, le documentaire d’Oliver Stone diffusé sur France 3 fait scandale dans la presse. Les médias ont dénoncé un "film de propagande" montrant un président à l’aise, souriant et blagueur. Pour les inquisiteurs de la pensée unique, ce documentaire « sert la soupe à Poutine » : Oliver Stone ne pose aucune question qui fâche, il apparait comme un fan inconditionnel du président russe.
    Hasard du calendrier ? Dans la même semaine, France info a diffusé une vidéo de propagande pro Macron exemplaire : voix off mielleuse, musique doucerette… pour France Info, à Bruxelles la macromania est en Marche.
    Un parfait « deux poids deux mesures ».
  • 2 : Le Zapping d’I-Média
    Le médiateur de France Culture se croit obligé de réagir après l’invitation de Renaud Camus. Samedi 24 juin, l’essayiste était l’invité d’Alain Finkielkraut. Le philosophe s’est expliqué en début d’émission : « Si j’ai invité Renaud Camus, ce n’était pas pour choquer les auditeurs. J’ai pris le risque de les choquer pour mettre fin à une anomalie. Renaud Camus, qu’on ne voit et n’entend nulle part, a forgé une expression qu’on entend tout le temps et partout : le “Grand Remplacement”. Il s’agissait de le mettre face à un contradicteur ».

  • 3 : « Street pooling », le Bronx en France.
    Ouverture sauvage de bornes à incendies, les médias tombent dans la complaisance paternaliste : « c’est une vilaine habitude » et « une mauvaise idée ». C’est l’aseptisation des délits banlieusards.

  • 4 : Les tweets de la semaine.
    Dérive totalitaire du gouvernement Macron. A l’occasion de la « gay pride », le gouvernement a appelé, sur Twitter, à manifester pour la « cause LGBT ». Un appel qui relève habituellement des syndicats, des partis politiques ou des lobbys. Un procédé rappelant les régimes totalitaires.
  • 5 : Ondes migratoires : journée internationale des réfugiés
    Nicolas Faure revient sur la journée internationale des réfugiés, relayée par les grands médias et les acteurs du net. Problème, les internautes ont massivement rejeté ce qui s’apparentait à une opération de propagande.

                                

04/06/2017

Feu sur la désinformation... (140)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé.

Au sommaire :

  • 1 : Macron et les médias : contrôlons, intimidons, censurons.

    Le contrôle d’image fraie la voie au contrôle de l’information : photographe exclusif pour les photos de la vie privée, choix des journalistes pour le déplacement du président au Mali, et choix des médias. Emmanuel Macron n’a pas hésité à qualifier 2 médias russes, Russia Today et Sputnik, de « médias de propagande » devant Vladimir Poutine.

  • 2 : Le zapping d’i media

    Natacha Polony : « La neutralité absolue n’existe pas, c’est un fantasme ! […] il est très malsain pour les journalistes de faire croire qu’ils sont objectifs ». Cependant, il est possible de ne pas être neutre en ayant un point de vue dicté par une opinion. Il suffit de respecter les faits.
    Hanouna Gate : Bobard de la presse, bobard de France info. Les médias ont relayé sans vérification les accusations de l’association pro-LGBT « Le Refuge ». Le centre d’accueil pour jeunes homosexuels avait affirmé qu'une victime du canular de l’animateur Cyril Hanouna avait été chassée de chez elle par ses parents. Un mensonge au service d’une cause.

  • 3 : Nyansapo : festivités racistes anti blanches chez Hidalgo

    Nyansapo : festival anti blanc organisé à Paris par le collectif afro féministe Mwasi. La presse française a réussi à tordre la réalité en couvrant le double délit de ségrégation raciale et sexuelle.

  • 4 : Les tweets d’I-Média

    Coup de chapeau au Bastion social à Lyon : Le Groupe Union Défense a pris possession d’un bâtiment public inhabité de Lyon pour venir en aide aux français démunis.

  • 5 : Ondes Migratoires : Les migrants, ces futurs Montaigne !

    Ondes migratoires, la chronique de Nicolas Faure sur l’immigration. Comment faire passer la pilule de l’immigration aux Français ? Par le talent et par l’art ! Pour la presse, les clandestins sont des artistes en puissance.

                           

                            

07/05/2017

Feu sur la désinformation... (136)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé.

Au sommaire :

  • 1 : Élection présidentielle, le vrai visage des journalistes
    Audrey Pulvar, Laurent Ruquier, Nathalie André, ces journalistes dévoilent leur vrai visage : Non à Le Pen, oui à Macron. La charte déontologique des journalistes, de l’objectivité et de l’information, est tombée dans l'oubli.
    Conséquence évidente, un traitement médiatique partial. Exemple : Quand le Monde publie une tribune dénonçant "l’entrave du Front National à la liberté d’informer" , le journal oublie d'évoquer les médias russes (Sputnik et RT France) interdits d’accès au quartier général d'Emmanuel Macron.
  • 2 : Le zapping d’I-média
    Aboyer pendant 3 heures contre le Front National : Olivier Sagazan désire "réveiller les consciences contre les dangers du FN" en jappant sur le parvis de la Défense. Pour donner du poids à cette performance sûrement plus ridicule qu’insolite, l’AFP s’était déplacée pour filmer la prestation de « l’artiste ».
    Robert Ménard charge France info : Le maire de Béziers était l’invité de « Com Pol » sur France info. Pour Robert Ménard, la chaine du service public est « un tract pour Monsieur Macron ».

  • 3 : Front républicain, l'inquisition En Marche
    Pour faire barrage au Front National, la classe politique doit faire bloc : Mélenchon serait un irresponsable qui prône le « ni-ni », Nicolas Dupont Aignan est « nazifié » par son soutien à Marine Le Pen. Faites place aux pestiférés de la société.
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Le dessinateur Plantu phagocyte la Une de Monde. Depuis 30 ans, le dessinateur nous sert le même humour, les mêmes caricatures du Front National : des "néonazis" tapant sur des Africains.
  • 5 : Ondes Migratoires
    Ondes Migratoires, la chronique de Nicolas Faure sur les migrants dans les médias : les ONG qui portent secours aux migrants traversant la méditerranée sont-ils de véritables anges gardiens ? Info ou intox ?

 

                               

19/01/2017

Sur la question migratoire...

Vous pouvez découvrir un point de vue intéressant, ferme et équilibré de Michel Drac consacré à la question migratoire.

Penseur non-conformiste, Michel Drac est l'auteur de plusieurs essais, dont dernièrement  Triangulation - Repères pour des temps incertains (Le Retour aux Sources, 2015) et est également le fondateur des éditions le Retour aux Sources, qui publient notamment Piero San Giorgio ou Howard Kunstler.

 

                                       

08/01/2017

Feu sur la désinformation... (119)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé.

Au sommaire :

  • 1 : Migrants et vote FN, le pur bobard d’Europe 1 :
    « Dans un petit village du Loiret, l’arrivée des "migrants" a fait reculer le FN » : C’est le reportage de Mélanie Nunes, reporter pour Europe 1.
    Pour la journaliste, la cohabitation entre la centaine de « migrants » et les habitants s’est bien passée. Mieux : les habitants, après avoir rencontré les « migrants » ne peuvent plus voter pour le Front national.
    3 affirmations, mais en réalité 3 bobards dictés par une seule idéologie.
    I-Média décrypte.
  • 2 : Le zapping d’I-média
    Retour des « envahisseurs » à Calais : un retour annoncé par TV Libertés au moment du démantèlement de la jungle.

    Au bord de l’océan Pacifique, des Chamans récitent des cantiques pour prédire l’année 2017 : Une année qui s’annonce morose à cause de l’élection de Donald Trump. Une communication bien rodée : 6 chamans pour une dizaine de journalistes.

  • 3 : CyberINFAUX : intox russophobe mondiale
    Cyber Guerre Russe, la russophobie a encore frappé. Le 30 décembre le Washington post accuse les hackers russes d’avoir piraté le réseau électrique américain. Hystérie sur les réseaux sociaux et dans les agences de presse. Quand la presse mondiale fait de la cyberINFAUX.
    I-média Réinforme.
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Intox du gouvernement autour des incendies de la Saint Sylvestre. Véritable marronnier de l’intox gouvernementale. Exception cette année : la presse a dénoncé les mensonges de Bruno Le Roux le nouveau ministre de l’intérieur
    Quand Bernard Cazeneuve rend visite au commissariat de Sarcelles, c’est Tintin au pays des soviets: En 2012 lors d’une visite du ministre de l’intérieur, le matériel et le personnel du commissariat de Sarcelles ont été remplacés. Une véritable mise en scène pour les officiels.
  • 5 : Vie sexuelle des Parisiens :
    Les médias vérolés par un site porno. « Emancipée libérée, la sexualité des Parisiens passée au crible ». C’est le titre des journaux du 4 janvier reprenant un sondage IFOP commandé par un site porno : « cam4 », ce même site présenté dans les médias comme un site de « rencontre ».
    I-Média décrypte.