Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bandes-dessinées

  • Tintin, un jeune homme de droite ?...

    Tintin est-il un héros de droite ? La question donne des frissons au milieu de la bande-dessinée depuis des années. Gravement anticommuniste, un peu paternaliste avec les Africains, le copain de Haddock serait bien un peu facho... Deux ouvrages viennent alimenter le dossier: Tintin mon copain, une réédition chez Omnia Veritas, du livre depuis longtemps introuvable de Léon Degrelle, et L’abbé Wallet. L’éminence noire de Degrelle et Hergé, un essai du tintinophile Marcel Wilmet, publié chez Art 9 Express.

     

    Degrelle_Tintin mon copain.jpg

    " Cent quatre-vingts millions d’albums de Tintin circulent à travers le monde. Ils sont publiés en plus de quarante-cinq langues. Que ce soit à New York ou à Tokyo, des milliards de téléspectateurs se régalent en assistant aux émissions des séries inspirées par les chefs d’œuvre Tintinesques. Ces records triomphaux, toujours croissants, ne se discutent même plus.

    Mais son progéniteur, le dessinateur Hergé, d’où est-il sorti ? Qui l’a tenu sur les fonts baptismaux, le matin de sa naissance ?

    Et bien, voilà ! Hergé est, avant tout, né des œuvres d’un curé ! C’est bien un prêtre catholique qui a extrait du néant ce petit bonhomme futé. Ce prêtre s’appelait Norbert Wallez. Tintin a eu d’ailleurs plusieurs pères. C’est le fruit dudit abbé, bien sûr ; ce l’est, en second lieu, du grand artiste Hergé, lui-même, brandissant ses crayons. Et, indirectement, c’est de moi, Léon Degrelle ! Imaginez le scandale ! Degrelle, le « fasciste » ! Celui qui fut le « candidat-dictateur » de la Belgique peu après les débuts artistiques de Hergé !  Pire encore : ce Degrelle, on l’a assez répété, Hitler aurait voulu l’avoir pour fils ! C’est tout vous dire ! Quel arbre généalogique ! Grands dieux !

    Nous voilà bien mal partis dans notre étude sur les origines du futur explorateur Tintin dans l’U.R.S.S. de Staline, chez les crocodiles du Congo, ou parmi les bouddhistes à robe Jaune du Siam et du Tibet ! "

     

    Wilmet_L'abbé Wallez-L'éminence noire de Degrelle et Hergé.jpg

    " Ce livre est consacré à l’une des figures les plus singulières de la collaboration wallonne durant la Seconde Guerre mondiale, l'abbé Norbert Wallez. Le sous-titre, « L’éminence noire de Degrelle et Hergé », cerne le sujet principal de l’ouvrâge: l’influence que cet homme d’Église a eue sur Léon Degrelle et Georges Rémi, mieux connu sous le pseudonyme de Hergé. Lorsqu’il prend ces deux jeunes gens sous son aile en 1928, Wallez est âgé de 46 ans et directeur du quotidien catholique ultra conservateur « Le XXe Siècle » à Bruxelles. Le journaliste-reporter Léon Degrelle a alors 22 ans, et Hergé, le dessinateur attitré du quotidien et le rédacteur en chef du supplément pour la jeunesse « Le petit XXe », 21 ans. L'abbé Wallez s’érige d’emblée en protecteur de ses deux jeunes et talentueux collaborateurs. Cette biographie démontre que le parcours idéologique de Wallez -qui de disciple de Maurras, devint fervent admirateur du fascisme avant de devenir grand défenseur du nazisme- a laissé des marques affligeantes sur son protégé le plus fidèle et célèbre, Hergé, et a dangereusement inspiré son autre poulain, celui qui aurait tant aimé devenir le führer de Belgique, Degrelle. "

    Lien permanent Catégories : Bandes-dessinées, Livres 0 commentaire Pin it!
  • Les derniers Kalash...

    Les éditions La Boîte à Bulles viennent de publier une bande-dessinée de Hubert Maury et Jean-Yves Loude intitulée Fêtes himalayennes - Les derniers Kalash. Peuple païen vivant dans les vallées montagneuses du nord du Pakistan, les Kalash ont été décrits par Erik L'Homme dans son récit Des pas dans la neige (Gallimard jeunesse, 2010). On les trouve également dans le livre de Gabi Martinez consacré à l'explorateur Jordi Magraner, Histoire vraie de l'homme qui cherchait le Yéti (Autrement, 2013).

     

    Fêtes himalayennes.jpg

    " Dans les vallées reculée de la frontière Pakistano-afghane, les trois mille derniers Kalash de l'Himalaya tentent de préserver leur culture et leurs traditions ancestrales, désormais menacées par l'islamisation de la société et le monde moderne.

    À l'approche du solstice d'hiver, les Kalash chantent et dansent pour la renaissance des saisons et la fertilité de leurs cultures. Ils prient les dieux et les esprits de la nature, dialoguent avec les fées et écoutent les instructions du chamane.

    C'est pour vivre de l’intérieur l’événement le plus sacré de la tradition que Jean-Yves Loude, Viviane Lièvre et Hervé Nègre ont intégré le quotidien de ce peuple, appris leur langue et adopté leurs rites.
    Un voyage captivant en terres chamanique au cœur du Pakistan, coédité par le Musée des confluences de Lyon. "

    Lien permanent Catégories : Bandes-dessinées 0 commentaire Pin it!
  • Bran Ruz...

    Les éditions Casterman viennent de rééditer une bande-dessinée d'Auclair et Deschamps intitulée Bran Ruz. Dessinateur et scénariste, Auclair est l'auteur, notamment de la série écolo-post-apocalyptique, assez datée, Simon du fleuve (1976-1989) et, surtout du diptyque celte Celui-là (1989) et Celui qui achève (1991).

    auclair, celtes, bretagne, deschamps

    " Le héros, Bran Ruz tombe amoureux de Dahut, la fille du roi d’Ys Gradlon et déclenche son courroux. Condamnés à mort, les amants sont jetés sur une barque au milieu des flots, mais seront sauvés par d’étranges créatures. Ils accomplissent alors un périple initiatique à travers toute la Bretagne, devenant pour le peuple l’espoir d’un retour aux temps magiques d’Avalon et d’avant la christianisation.
    Écrit à la fin des années 70, ce récit épique porté par la puissance du dessin d’Auclair est aussi une célébration du renouveau breton et des mouvements de défense de la langue et de la culture bretonne. "

     

     

    Lien permanent Catégories : Bandes-dessinées 0 commentaire Pin it!
  • Enfer glacé...

    Les éditions Mosquito ont publié cet été une bande-dessinée finlandaise de Hannu Lukkarinen et Pekka Lehtosaari intitulée Enfer glacé. Un dessin superbe, en noir et blanc, pour un épisode de la guerre russo-finlandaise de 1939-1940, largement oubliée en France...

    , finlande, russie

    Lukkarinnen_Enfer glacé.jpg

    " En décembre 1939, sans déclaration de guerre, les armées de Staline envahissent la Finlande. Le rapport des forces en présence est disproportionné et pourtant les Finlandais infligent une sanglante défaite aux Soviétiques lors de la bataille de la route de Raate. "

                             

     

    Lien permanent Catégories : Bandes-dessinées, Livres 0 commentaire Pin it!
  • La poussière des Dieux...

    Les éditions Delcourt viennent de publier La poussière des Dieux, le deuxième tome de Gudesønn, une série de bande-dessinée, signée par Didier Convard, Pierre Boisserie et Eric Adam pour le scénario et par Mr Fab pour le dessin. L'histoire a l'intérêt de se dérouler dans un monde uchronique dans lequel les religions monothéistes ne se seraient pas développées... Après un premier tome intéressant, il reste à espérer que le scénario ne tombe pas dans la facilité du politiquement correct. A voir, donc...

     

    Gudesonn 1&2.jpg

    " À quoi ressemblerait notre monde si les religions monothéistes n’avaient jamais vu le jour ? Et comment accueillerait-il le messager d’un Dieu unique ? Découvrez-le dans cet ambitieux et captivant thriller uchronique.

    Dans cette uchronie religieuse, seuls les polythéismes anciens sont pratiqués. La puissance économique de la Fédération scandinave fait de Stockholm le centre d’influence majeur du monde moderne. C'est alors qu'un massacre de nourrissons est perpétré la nuit de Walpurgis dans la crèche d’un village isolé. Le capitaine de police Martin Gudesønn se voit confier l’enquête, qui va le mener au coeur même du pouvoir… "

     

    Lien permanent Catégories : Bandes-dessinées 0 commentaire Pin it!
  • Bug...

    Les éditions Casterman publient cette semaine Bug, un nouvelle bande-dessinée d'Enki Bilal. D'origine yougoslave, on lui doit notamment Le vaisseau de pierre (1976), Les phalanges de l'ordre noir (1979), Partie de chasse (1983) ou encore La foire aux immortelles (1980) et ses suites, œuvre véritablement archéo-futuriste. Enki Bilal a également fait quelques incursions au cinéma avec, en particulier, Bunker Palace Hôtel (1989) et Immortel, ad vitam (2004).

    Bilal_Bug.jpg

    " Dans un avenir proche, en une fraction de seconde, le monde numérique disparaît, comme aspiré par une force indicible. Un homme, seul, malgré lui, se retrouve dans une tourmente planétaire.

    Après avoir traité de sujets politiques, géopolitiques (Les Phalanges de l’Ordre Noir, Partie de chasse, avec Pierre Christin), de destins dictatoriaux et de rêves d’immortalité (La trilogie Nikopol), de cauchemars obscurantistes prémonitoires (Le cycle du Monstre), de planète recadrant les humains (La trilogie du Coup de Sang), Enki Bilal nous prive de notre addiction digitale en nous plongeant, non sans une certaine dérision, dans un monde de désarroi et d’enjeux multipolaires…"

    Lien permanent Catégories : Bandes-dessinées 0 commentaire Pin it!