Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2015

Les snipers de la semaine... (98)

Russian sniper.jpg

Au sommaire cette semaine :

- sur le site de Minute, Julien Jauffret dézingue l'hystérie du « Je suis Charlie »...

La fin d'un monde 

Charlie Hebdo après.jpg

 

- sur Nouvelles de France, H16 flingue Hollande et sa politique réduite à de pitoyables opérations de communication...

Hollande ou la dissolution de la réalité dans la communication

Hollande_attentat_Charlie.jpg

Feu sur la désinformation... (30)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé Garrigou Grandchamp.

Au sommaire :

  • 1 :  Liberté d’expression ? non, censure institutionnelle !.

  • 2 :  Le zapping d’I-Média.

  • 3 :  Censure de la bien-pensance au moment des manifestations.
  • 4 :  Tweets d’I-Média.
  • 5 :  Mediapart ou l’enfance malheureuse des frères Kouachi.
  • 6 :  Le bobard de la semaine.

24/01/2015

Les tueurs de la République...

Les éditions Fayard viennent de publier une enquête de Vincent Nouzille intitulée Les Tueurs de la République. Journaliste d'investigation, spécialiste des dossiers économiques et des enquêtes historiques, Vincent Nouzille est notamment l'auteur de Députés sous influences : Le vrai pouvoir des lobbies à l'Assemblée Nationale (Fayard, 2006) et de, en deux tomes, Les dossiers de la CIA sur la France 1945 - 2010 (Fayard, 2009 et 2010).

 

Tueurs de la Répubique.jpg

 

" C'est l'un des secrets les mieux gardés de la République : en son nom et sur ordre des plus hautes autorités, des tueurs sont disponibles à tout moment pour éliminer des personnes jugées dangereuses pour la sécurité nationale ou conduire des guerres secrètes contre des ennemis présumés.
Oui, la France tue parfois pour régler des comptes. Oui, la France mène clandestinement depuis des décennies, au nom de la protection de ses intérêts, du Moyen-Orient à la Françafrique, des actions meurtrières inavouables : vengeances d'État, assassinats en série, attentats commandités par l'Élysée, guérillas sanglantes, éradication de chefs terroristes, emploi de mercenaires sulfureux ou de services secrets alliés peu regardants...
Pour ce faire, la DGSE dispose de son Service Action et, en marge de celui-ci, d'une cellule clandestine dont ce livre retrace l'histoire. Ses agents et des commandos des forces spéciales sont entraînés pour mener à bien ces exécutions ciblées, appelées "opération Homo" (pour homicide), ainsi que des opérations plus vastes de "neutralisation", souvent en marge des conflits déclarés. Les présidents successifs de la Ve République, de De Gaulle à Hollande, ont, chacun à leur manière, recouru à ce type d'actions, même s'ils s'en sont défendus.
Au cours d'une enquête de plusieurs années, Vincent Nouzille a recueilli des témoignages exclusifs et des documents inédits. Des acteurs clés qui ont donné ou obtenu ce "permis de tuer" éclairent ici cette face sombre du pouvoir. "