Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2018

Feu sur la désinformation... (174)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé Grandchamp.

Au sommaire :

  • 1 : Mennel victime ou provocatrice ?
    Mennel Ibtissem a finalement quitté l’émission de télé crochet « The Voice ». C’est l’heure du bilan dans les médias, plusieurs pistes sont évoquées : elle serait une victime de « l’islamophobie « ou bien victime d’un délit d’opinion, ou encore une provocatrice qui représente un islam politique.
  • 2 : Le Zapping d’I-Média
    Pour Raphaël Enthoven, « les défenseurs du miracle sont ici-bas les avocats du diable », « En parlant de miracle […] on augmente l’obscurité, on répand les ténèbres, et on fait basculer la religion dans la superstition », a affirmé ce 13 février le professeur de philosophie dans sa chronique matinale sur Europe 1. Des propos qui ont provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux. Pour Eric Zemmour, les critiques sur la loi polonaise interdisant de parler de « camps de la mort » n’existe que parce que le peuple polonais « refuse de se flageller ».

  • 3 : Hulot, la force du contrefeu gouvernemental
    Nicolas Hulot accusé d’agression sexuelle. Le gouvernement répond à ces accusations, fait bloc et mobilise Marlène Schiappa. La ministre chargée de l’égalité entre homme /femme a changé radicalement de ligne politique et signe une tribune dans le Journal du Dimanche en dénonçant « les accusateurs de Nicolas Hulot qui bafouent la parole des femmes ».
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Manifestation antiraciste après la fusillade de Macerata, alors que Le Figaro dénombre des centaines de manifestants, le Monde comme euronews évoquent des « milliers de de personnes » Jusqu’où s’arrêtera la novlangue ? Après l’emploi du mot migrant ou réfugié, voici l’arrivé du mot « exilé » dans les médias. Le journal Street Press ouvre le bal avec un article daté du 13 février « sous la neige, avec les exilés qui continuent à dormir dehors ».
  • 5 : Hiérarchisation de l’information : Mc Do ou « migrants »?
    Langourla en Bretagne n’accueillera pas de « migrants », Hiérarchisation de l’information ou volonté d’occultation, les journalistes ont préféré parler de la question de l’implantation d’un Mc Do sur l’Ile d’Oléron.

 

                                  

17/02/2018

Les trois colonnes de la strategie occidentale...

Les éditions Economica viennent de publier un essai de Bernard Pénisson intitulé Guibert, Jomini, Clausewitz - Les trois colonnes de la stratégie occidentale. Docteur en histoire, membre de l’Institut de Stratégie Comparée, Bernard Pénisson est l'auteur d'une Histoire de la pensée stratégique (Ellipses, 2013).

Pénisson_Guibert, Jomini, Clausewitz.jpg

" Plutôt que trois monographies juxtaposées, ce livre présente une étude comparée de grands classiques de la pensée stratégique occidentale : Guibert, Jomini et Clausewitz. Il montre leurs différences et leurs convergences, leurs oppositions et leurs complémentarités. Il éclaire les chemins variés qui les conduisent de la tactique à l'opératique et à la stratégie, de la guerre conventionnelle à la guerre populaire et révolutionnaire, de la guerre limitée à la guerre absolue. Chaque partie esquisse la biographie des stratégistes, puis propose l'essentiel de leur pensée, mise en dialogue avec celle des deux autres, et enfin retrace une évaluation critique de l'impact de Guibert, Jomini et Clausewitz sur les grands lecteurs contemporains. "

Cette année-là... (5)

Dans Cette année-là, l'équipe de la revue Éléments, autour de Patrick Péhèle,  nous fait découvrir sur le plateau de TV Libertés des livres, des chansons, des films, des évènements qui ont marqué la société française en bien ou en mal et qui marquent encore notre présent. Un rendez-vous classé par année, sous le signe d’un retour sur notre passé, avec ce qu'il faut de passion et d'impertinence... Et on retrouve sur le plateau Pascal Esseyric, Ludovic Maubreuil , Thomas Hennetier et Christophe A. Maxime...

Au sommaire ce mois-ci :

– un film : La Règle du jeu, de Jean Renoir (1939)

– un livre : La France de Vichy, de Robert Paxton (1973)

– un événement : l'attentat de la rue Copernic (1980)

 

                                    

16/02/2018

Les Grands Excentriques...

Les éditions Dualpha viennent de publier Les Grands Excentriques, un recueil de portraits de Nicolas Gauthier, avec une préface d'Alain de Benoist, consacrés à une brochette de personnages extravagants qui ont défrayé la chronique de ces deux derniers siècles. Journaliste, Nicolas Gauthier est chroniqueur sur Boulevard Voltaire et sociétaire de Bistrot Libertés.

 

Gauthier_Grands-Excentriques.jpg

" Dingos, princes de la ribouldingue, fêlés, zozos, fantaisistes, égocentriques, monomaniaques, capricieux… et tellement drôles, aussi !

Les grands excentriques apportent une pincée de vie dans un univers qui en manque parfois cruellement. Car, avouons-le, sans leurs excès, le monde serait bien morne. Ce document rend honneur à ces rois de l’extravagance, si toutefois ils en avaient encore besoin. Dix destins de peintres, musiciens, écrivains et acteurs parmi les plus fascinants et les plus étonnants.

Les portraits de : Francis Blanche, Jean Cocteau, Salvador Dali, Sacha Guitry, Jean-Édern Hallier, Howard Hughes, Liberace, Bela Lugosi, Andy Warhol et Oscar Wilde. "

Vers l'éradication du pédagogisme à l'école ?...

Vous pouvez découvrir ci-dessous une chronique d'Éric Zemmour sur RTL, datée du 13 février 2018 et consacrée à l'action méthodique et résolue, mais bien tardive, du Ministre de l’Éducation nationale contre le pédagogisme et ses sectateurs....

 

                                   

15/02/2018

Chroniques d'une guerre en cours...

Les éditions des Syrtes publient cette semaine une livre en forme de chronique de Zakhar Prilepine consacré à la guerre dans les confins russo-ukrainiens du Donbass. Journaliste, combattant et publiciste, Zakhar Prilepine est également un des grands écrivains russes actuels. Une partie, maintenant conséquente, de son œuvre est disponible en traduction française, dont ses romans San'kia (Actes sud, 2009), Le Péché (Syrtes, 2009), Une fille nommée Aglaé (Actes sud, 2015) ou encore son  Journal d'Ukraine (La Différence, 2017) et, dernièrement, Pathologies (Syrtes, 2017).

 

Prilepine_Ceux du Donbass.jpg

" Cette chronique donne la parole aux acteurs de la guerre du Donbass qui a éclaté dans l'est de l'Ukraine. Il décrit la vie des témoins involontaires, des combattants et des journalistes bouleversée par l'Euromaïdan de l'hiver 2013-2014. Au fil d'entretiens et de témoignages, l'auteur témoigne de ses engagements personnels, des origines du conflit et de la crise de l'identité ukrainienne.  "