Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres

  • Confinez-vous avec : ... La Ville, d'Ernst von Salomon !

    Avec la crise du coronavirus, les maisons d'édition reportent la publication de leurs nouveautés à des jours meilleurs. Cette période sera donc l'occasion de vous signaler, au gré de l'inspiration du moment, des ouvrages, disponibles sur les sites de librairie en ligne (ceux dont l'activité se poursuit...), qui méritent d'être découverts ou "redécouverts".

    On peut trouver aux éditions Gallimard, dans la collection L'Imaginaire, un roman d' Ernst von Salomon intitulé La Ville. Combattant politique, écrivain appartenant à la mouvance de la Révolution conservatrice, scénariste, Ernst von Salomon est l'auteur d'autres ouvrages marquants comme Les Réprouvés (1930), Les Cadets (1933), Histoire proche (1936) ou Le questionnaire (1951), tous disponibles en traduction française. Il a également dirigé un ouvrage collectif de témoignages et de souvenirs sur les combats des corps francs, L'épopée des corps francs (L'Homme libre, 2009 et 2016).

     

    Von Salomon_La Ville.jpg

    "Le violent et superbe auteur des Réprouvés peint encore, dans ce roman dostoïevskien, les convulsions de l'Allemagne à la veille de l'avènement de Hitler. Animateur d'un puissant mouvement paysan, Ive se trouve poussé vers la Ville. Il vient à sa conquête, pour y établir un ordre nouveau. Mais il s'enlise dans les séductions et les tromperies citadines. Il s'égare des communistes aux nationaux-socialistes. Il décide de retourner chez les paysans, antique et solide noyau de toutes les révolutions. Mais avant d'avoir pu quitter la Ville, il est tué dans une bagarre par un policier. Un roman qui fait comprendre une époque. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Confinez-vous avec : ... Mythes et mythologies politiques, de Raoul Girardet !

    Avec la crise du coronavirus, les maisons d'édition reportent la publication de leurs nouveautés à des jours meilleurs. Cette période sera donc l'occasion de vous signaler, au gré de l'inspiration du moment, des ouvrages, disponibles sur les sites de librairie en ligne (ceux dont l'activité se poursuit...), qui méritent d'être découverts ou "redécouverts".

    On peut trouver aux éditions du Seuil, dans la collection Point, un essai de Raoul Girardet intitulé Mythes et mythologies politiques. Agrégé d'histoire et docteur ès lettres, Raoul Girardet (1917-2013) a été professeur d'histoire contemporaine à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'ENA. Intellectuel de droite, il a été dans sa jeunesse membre de l'Action française, puis résistant et s'est ensuite engagé dans le combat pour l'Algérie française.

    Girardet_Mythes et mythologies politiques.jpg

    " C'est par l'examen de ses rêves qu'une société révèle ses désordres et ses souffrances. Essai d'exploration de l'imaginaire politique à travers notre histoire, le livre de Raoul Girardet montre comment les grands moments d'effervescence mythologique ont toujours correspondu à des phénomènes de crise, de mutation ou de rupture.

    L'ouvrage s'organise autour de l'étude de quatre " grands ensembles " politico-mythologiques : la Conspiration, le Sauveur, l'Âge d'or et l'Unité. S'inspirant des leçons de Bachelard et de Lévi-Strauss, il en décrit les thèmes et en analyse les structures. Mais il s'efforce aussi d'apporter un élément nouveau d'interprétation en les replaçant dans le cadre de l'histoire générale d'une société et d'une culture.

    C'est à une nouvelle lecture de l'histoire idéologique de la France contemporaine que l'auteur nous invite. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Confinez-vous avec : ... La Fosse de Babel, de Raymond Abellio

    Avec la crise du coronavirus, les maisons d'édition reportent la publication de leurs nouveautés à des jours meilleurs. Cette période sera donc l'occasion de vous signaler, au gré de l'inspiration du moment, des ouvrages, disponibles sur les sites de librairie en ligne (ceux dont l'activité se poursuit...), qui méritent d'être découverts ou "redécouverts".

    On peut trouver aux éditions Gallimard, dans la collection L'Imaginaire, un roman de Raymond Abellio intitulé La Fosse de Babel. Polytechnicien, activiste, initié, philosophe, Raymond Abellio est un personnage hors-norme qui, à côté de son œuvre théorique, a publié plusieurs romans, dont Les yeux d'Ezechiel sont ouverts (Gallimard, 1946) et Visages immobiles (Gallimard, 1983), dans lesquels on retrouve les trois principaux personnages de La Fosse de Babel.

     

    Abellio_La Fosse de Babel.jpg

    " Drameille, le héros de ce roman, cherche à former des surhommes capables de mener le monde à un destin supérieur. Pour recruter les membres du groupe de la «structure absolue», il essaiera de provoquer des conflits entre toutes les catégories d'hommes - fascistes, communistes, technocrates - et de les mettre en compétition de façon à sélectionner les élus en éliminant les insuffisants. Les massacres ne sont qu'une étape sur la voie de la connaissance du «communisme sacerdotal» dépassant à la fois les anciennes religions et les anciennes politiques.
    Comment se procurera-t-il les fonds nécessaires à son entreprise? En montant l'affaire S.S, aux États-Unis, en 1953, alors que le maccarthysme est en plein essor. Von Saas, ancien officier S.S., sera chargé d'organiser la protection d'usines américaines, pendant que Santafé, ancien révolutionnaire espagnol. montera une organisation anarchiste qui commettra des attentats dans les mêmes usines...
    Autour de Drameille gravitent de nombreux personnages : l'écrivain français Dupastre, qui nous raconte cette aventure à la première personne, Julienne et Françoise de Sixte, Pirenne, le policier communiste qui sera la cheville ouvrière de la catastrophe finale, etc.
    La diversité des décors (Paris, Genève, Londres, l'Italie, New York, Detroit), le heurt des idées, l'abondance des thèmes, la place faite à l'amour, font de ce livre une oeuvre exceptionnelle. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Confinez-vous avec : ... Paideia, de Werner Jaeger !

    Avec la crise du coronavirus, les maisons d'édition reportent la publication de leurs nouveautés à des jours meilleurs. Cette période sera donc l'occasion de vous signaler, au gré de l'inspiration du moment, des ouvrages, disponibles sur les sites de librairie en ligne (ceux dont l'activité se poursuit...), qui méritent d'être découverts ou "redécouverts".

    On peut trouver aux éditions Gallimard, dans la collection Tel, un essai de Werner Jaeger intitulé Paideia - La formation de l'homme grec. Helléniste, philologue, spécialiste de la philosophie d'Aristote, Werner Jaeger (1888-1961) a enseigné à Bâle, Berlin, Chicago et Harvard.

    Jaeger_Paideia.jpg

    " Ce volume retrace l'histoire de la Paideia depuis l'époque homérique jusqu'à la défaite d'Athènes, à la fin du Ve siècle. La voix de la Grèce archaïque est celle que nous fait entendre Homère, celle de toute une société en quête de l'exploit qui confère la noblesse. La première partie de l'histoire de la civilisation hellénique est dominée par la grande figure d'Achille. Avec l'apparition des cités, le désir de l'ordre et celui de l'égalité deviennent une passion et une raison de vivre. Les débats soulevés à cette occasion ont trouvé leur écho dans les poèmes de Solon et de Tyrtée. De même, les penseurs ioniens essaient d'expliquer le cosmos comme un Tout régi par une loi unique. Cette recherche des normes universelles sera désormais l'une des marques distinctives du génie grec. Puis, à partir de la seconde moitié du ve siècle, Athènes va occuper seule le devant de la scène. Les grands tragiques, les sophistes, la réflexion sur l'histoire, tout cela fait d'elle "l'école de la Grèce" : pour la première fois, un véritable idéal culturel est proposé au monde. En raison de sa perspective originale, de la profondeur de la pensée de Werner Jaeger, Paideia est, depuis sa parution, considéré comme un classique. "

     

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Natio... Du FLNC au grand banditisme...

    Les éditions La Manufacture de livres viennent de publier un témoignage de Michel Ucciani intitulé Natio - Du FLNC au grand banditisme. Militant nationaliste corse, l'auteur a été un activiste du FLNC.

     

    Ucciani_Natio.jpg

    " Pour la première fois, un ancien « Natio », membre d'un des commandos les plus actifs du FLNC de la fin des années 1970 à la fin des années 1990 revient sur son histoire. Jeune militant engagé dans la lutte nationaliste après les évènements d'Aléria en 1976 et la naissance du FLNC, Michel Ucciani va peu à peu glisser vers la délinquance. Les attentats et l'action clandestine lui donnent le goût de l'action, le recours à l'impôt révolutionnaire et autres rackets en font un gangster et un braqueur de haut vol. Cette évolution de la lutte politique et des idéaux de la jeunesse au grand banditisme, pour la première fois racontée de l'intérieur, nous fait comprendre les dérives du nationalisme corse."

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Vers l'Europe retrouvée...

    Les éditions du Lore viennent de publier un court essai polémique de Robert Dun intitulé Vers l'Europe retrouvée ou la mort. Robert Dun (1920-2002) est un écrivain païen, fortement influencé par Nietzsche, dont il a traduit Ainsi parlait Zarathoustra.

    Dun_Vers l'Europe retrouvée ou la mort.jpg

    " Initialement publié en avril 2000 de manière quasi-confidentielle (moins de 300 exemplaires furent imprimés), cet écrit du regretté Robert Dun se voulait une réponse au livre de Mgr Hippolyte Simon, Vers une France païenne ?, paru en 1999.

    Avec la brutale franchise et toute la véhémence d’un Nietzschéen assumé, Robert Dun réfute l’idée même que l’Europe eut été un jour chrétienne dans son âme, aux sens biblique et clérical. A travers une multitude d’exemples symboliques et historiques, par le truchement de citations savamment choisies, l’auteur démontre que si un certain Christianisme « à l’occidentale » existe depuis des siècles, il n’en demeure pas moins qu’un Paganisme clandestin a su rester vivace et ardent.

    Un livre à ne pas mettre entre les mains de délicats miséricordieux, tant l’une de ses conclusions semble sans appel : L’Europe n’a jamais été réellement chrétienne et sa meilleure sève s’est même clairement manifestée antichrétienne.

    Dix-huit ans après avoir rejoint les Oies sauvages, les constats et mises en garde de cet Homme de défi, qui n’écrivait pas pour nous faire plaisir, mais pour nous faire réfléchir, sont d’une étonnante pertinence. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!