Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres - Page 3

  • Les aventuriers de la vie...

    Les éditions du Verbe haut viennent de publier un ouvrage de François-Xavier Consoli intitulé Les aventuriers de la vie - Destins d'exception.

    Essayiste et journaliste, François-Xavier Consoli, auteur de l’essai La République contre la France aux Éditions du Verbe Haut, signe son deuxième ouvrage avec cette galerie de destins d’exceptions.

    Consoli_Les aventuriers de lavie.jpg

     

    " Aventuriers ?! On pourrait en coller des définitions à cette épithète ! Une chose au moins peut mettre tout le monde d’accord sur ce qui caractérise ce genre de fripouilles célestes : l’aventurier, c’est celui qui repousse les limites.

    Les Aventuriers de la Vie, ou les épopées de quelques hurluberlus, certains renommés et d’autres bien plus délaissés par l’histoire. Avec eux, direction les lointaines expéditions et les frénétiques embardées. Au plus loin des continents parsemés de déserts et de jungles, des horizons maritimes et des montagnes au firmament, embarquez-vous avec ces frénétiques forbans, ces toréadors de l’existence, honorant de leurs coups de sabre et de leurs coups de reins la petitesse de nos vies d’homme.

    Amateurs de gangsters des limites, de personnages impétueux et de destins grandioses, vous voilà servis ! "

     

    Liste des aventuriers, par ordre d’apparition :

    • Albert Spaggiari, braquage, cigare et sans haine

    • Jules Brunet, le vrai dernier samouraï

    • Richard Francis Burton, gentlemen explorateur

    • Vincent-Yves Boutin, l’espion de Napoléon

    • Ungern-Sternberg, l’enragé dieu de la guerre

    • Démétrios de Pharos, l’opportuniste magnifique

    • Eustache le moine, le premier des corsaires

    • Robert Sexé, motard de l’impossible

    • Jean Bart, l’invincible corsaire

    • Arthur Cravan, artiste sans œuvre et boxeur des mers

    • Robert Surcouf, le dernier des corsaires

    • Jacques Balmat, par delà les sommets

    • Charles-Louis Du Pin, l’incorrigible colonel

    • Cizia Zykë, pour l’amour de l’or et ne rien prendre au sérieux

    • Antoine de Tounens, noble roi d’opérette

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • La Destruction des Européens d'Europe...

    Les éditions du Château viennent de publier le nouvel essai de Renaud Camus intitulé La Destruction des Européens d'Europe.

    Écrivain, Renaud Camus, avec son expression "Grand Remplacement" a mis des mots sur une réalité que  la police de la pensée du système s'acharne à nier, celle du le remplacement visible de la population française de souche par une population originaire principalement d'Afrique. Il est notamment l'auteur de plusieurs essais dont Le Grand Remplacement - Introduction au remplacisme global (La Nouvelle Librairie, 2021), Le Petit Remplacement (La Nouvelle Librairie, 2021) ou La Dépossession (La Nouvelle Librairie, 2022).

    Camus_La desruction des Européens d'Europe.jpg

    " Le génocide par substitution, ou Grand Remplacement, destruction des Européens d’Europe, est le crime contre l’humanité du XXIe siècle. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • L'art du combat...

    Les éditions In fine viennent de publier Duels - l'art du combat, le livre de l'exposition qui vient d'ouvrir ses portes au Musée de l'Armée, aux Invalides, à Paris.

     

    Duels.jpg

    " Qu’est-ce qu’un duel ? La littérature et la culture populaire lui réservent une place de choix mais en donnent une image souvent simplificatrice.
    Quasi universel, ce cérémonial, qui répond à des règles, explicites ou implicites, se rencontre dans des formes très diverses, selon les lieux et les époques.
    À la lumière des textes des meilleurs spécialistes et illustré de près de deux cents objets, armes, manuscrits anciens, photographies contemporaines, costumes, documents d’archives, gravures et peintures, l’ouvrage Duels, l’art du combat propose d’expliquer ce qui
    différencie le duel d’un simple affrontement, d’en révéler la spécificité, mais aussi de montrer comment réalité et fiction se sont mutuellement influencées pour ancrer durablement ce phénomène dans l’imaginaire.
    Cinq illustrateurs contemporains offrent à ce livre leur vision des grands duels de l’histoire à travers des œuvres inédites. "

     

    Au sommaire :

    Le Duel ? Des duels !
    Œuvres exposées

    Qui, où ?
    Le duel, un phénomène universel ?
    Le duel pour tous
    Femmes partout, duellistes nulle part ?
    FOCUS Un duel peut en cacher un autre…
    DUEL La Maupin / Luynes
    DUEL Musashu / Kojiro
    Œuvres exposées

    Quand ?
    Le combat singulier dans l’Histoire
    Le Duel et l’État, ou la question de l’Honneur
    La fin des duels
    FOCUS Vital d’Audiguier : « Le Vray et ancien usage du duel » (1617)
    DUEL Carrouges Le Gris
    Œuvres exposées

    Pourquoi ?
    Usages du duel : un outil d’affirmation sociale
    Le duelliste, ou de l’art de tuer considéré comme l’un des beaux-arts
    De la pratique guerrière à la pratique sportive
    FOCUS Boxes et duels pugilistes
    DUEL Mérignac / Pessina
    Œuvres exposées

    Comment ?
    Le duel et les militaires. De si singuliers combats
    Bruits d’épées à Paris : l’engouement pour le duel et ses limite (XVIe-début XVIIe siècle)
    À armes égales
    FOCUS Le chant des tribunes
    DUEL Jarnac / La Châtaigneraie
    Œuvres exposées

    Conclusion
    À la fin de l’envoi
    FOCUS Requiem pour un spectacle. La gloire éphémère du cinéma de cape et d’épée
    Œuvres exposées

    Annexes
    Bibliographie sélective des sources anciennes
    Bibliographie
    Théâtre et cinéma

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Le philosophe-roi...

    Les éditions Ellipses viennent de publier Platon - Le philosophe-roi, une biographie écrite par Olivier Battistini et préfacée par Michel Maffesoli.

    Maître de conférences émérite en histoire grecque à l’Université de Corse, Olivier Battistini est directeur du Labiana Callipolis, un laboratoire d'histoire grecque, associé à la Bibliotheca Classica Selecta (BCS) de l'université catholique de Louvain, et membre du comité scientifique de Conflits. Auteur de nombreux ouvrages sur la Grèce ancienne, ses domaines de recherches sont la guerre et la philosophie politique.

    Battistini_Platon.jpg

     

    " Platon est né en 428/27, peu après le début de la guerre du Péloponnèse. Il n’a pas connu la grandeur, la puissance et l’apogée de l’empire des Athéniens maîtres de la mer, le siècle initié par les Perses d’Eschyle. Il est le contemporain d’une cité à l’agonie, bientôt vaincue, d’une démocratie devenue démagogie, tyrannie du peuple, puis de l’agrandissement menaçant du royaume macédonien.

    Il meurt en 347/346.

    Il est né, il est mort. Entre temps, il a écrit.

    Ce sont les génies qui ont les plus courtes biographies. Ils ont vécu dans leurs écrits. La biographie de Platon est intérieure. Il s’efface devant son œuvre. Elle seule subsiste et s’accompagne d’incertitudes fascinantes, d’ombres intelligentes, de subtils et d’élégants secrets pour conduire à méditer, comme pour résoudre une énigme.

    Platon fascine. Il promet l’extraordinaire. Mais son lecteur qui ne peut l’abandonner s’il a commencé à le lire doit le chercher en lui-même…

    Maître de la métapolitique, il est notre contemporain.

    Platon a déjà l’idée des ruines d’hommes et d’empires et sait les civilisations mortelles. Quelle leçon pour nous !

    Il faut lire Platon, le philosophe-roi.

    Avant qu’il ne soit trop tard… "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Penser le conservatisme à gauche...

    Les éditions Le Bord de l'eau viennent de publier un essai d'Amaury Giraud intitulé Penser le conservatisme à gauche - Entre socialisme antimoderne, populisme démocratique et critique du progrès.

    Amaury Giraud est Docteur de la Faculté de droit et de science politique de l’Université de Montpellier.

     

    Giraud_Penser le conservatisme à gauche.jpg

    " Dans sa préface au Capital en 1867, Karl Marx précisait souhaiter « dévoiler la loi économique du mouvement de la société moderne ». Lénine estimera plus tard que « cette formule même pose certains problèmes ». Cependant, et à l’inverse, bien des littérateurs marxistes ou marxiens ont depuis longtemps pris le parti d’inscrire sine die la lutte contre le capitalisme dans un rapport de confrontation radicale vis-à-vis de la modernité.

    L’auteur entend retracer la genèse et les développements intellectuels successifs d’un anticapitalisme socialiste et antilibéral relativement méconnu, voire parfois nié dans sa cohérence et sa légitimité. Il décrit un socialisme marginal aux yeux duquel les notions d’enracinement, de tradition, de patrie, de populisme ou encore d’antiprogressisme ne sont pas nécessairement d’inutilisables catégories de pensée et d’impropres repoussoirs politiques malgré le magistère monopolistique exercé par les différentes extrêmes droites, depuis toujours, sur ces sujets.

    Au risque de l’oxymore, le présent ouvrage vise donc à dessiner les contours d’un véritable « socialisme conservateur » érigeant la sauvegarde, la continuité, la préservation ou encore la permanence au rang d’indispensables impératifs catégoriques."

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Nicolas Machiavel, un patriote aux vertus romaines...

    Les éditions de La Nouvelle Librairie viennent de publier dans la collection Longue mémoire de l'Institut Iliade un court essai de Valerio Benedetti intitulé Nicolas Machiavel - Le patriote aux vertus romaines

    Né à Rome en 1986, docteur en histoire, Valerio Benedetti est rédacteur en chef du quotidien il Primato Nazionale dans lequel il dirige notamment la rubrique « Pensées armées » et traite principalement de politique, d’histoire, de philosophie et d’économie.

     

    Benedetti_Nicolas Machiavel.jpg

    " Machiavel est resté dans la mémoire collective comme l’apôtre du cynisme et de l’immoralité. Mais derrière le théoricien politique froid se cache en vérité un autre Machiavel, moins connu, un esprit positif et constructeur. En effet, sous la carapace de sa prudence, de sa circonspection et de sa sagacité, qualités acquises après de longues années de service, le cœur d’un grand patriote italien battait en lui, dont le premier souci était de libérer son pays « des mains des barbares ».

    Valerio Benedetti nous raconte ici le parcours et la pensée méconnue de celui qui aimait sa patrie plus que son âme. Au-delà des images préconçues, ce livre nous dévoile un grand admirateur des valeurs républicaines et le chantre d’une Antiquité païenne vue non seulement comme une origine digne d’exemple à laquelle se référer, mais comme un capital à la fois spirituel et politique concret en mesure de féconder n’importe quel présent. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!