Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres - Page 5

  • La chevauchée d'Ordre nouveau...

    Les éditions Synthèse viennent de publié un ouvrage composé par André Chanclu et Jacques Mayadoux et intitulé Ordre nouveau raconté par ses militants. Fondé en 1969, il y a cinquante ans, le mouvement Ordre nouveau, qui voulait devenir la colonne vertébral du camp national, fut dissous en juin 1973 à la suite d'un grand meeting parisien visant à dénoncer l'immigration sauvage...

     

    Chanclu-Mayadoux_Ordre nouveau.jpg

    " Bien qu'ayant eu une existence éphémère (création en 1969 et dissolution par le conseil des ministres en juin 1973) le mouvement Ordre nouveau a sans doute été le plus dynamique de son époque. Pour marquer le cinquantième anniversaire de sa création, à l'initiative de deux anciens militants, André Chanclu et Jacques Mayadoux, un livre rassemblant une quarantaine de témoignages sort au mois de septembre 2019. Toutes les étapes de la vie d'Ordre nouveau sont racontées par ceux qui ont fait le mouvement.

    Un document unique sur le mouvement qui fut à l'origine du Front national... "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Journal d'un indigné...

    Les éditions du Toucan viennent de publier un ouvrage d'André Perrin intitulé Journal d'un indigné. Professeur de philosophie, André Perrin, est déjà l'auteur d'un essai décapant intitulé Scènes de la vie intellectuelle en France (Toucan, 2017).

     

    Perrin_Journal d'un indigné.jpg

    " Pendant dix ans, André Perrin a noté, sous forme de textes courts, les réflexions que lui inspiraient la lecture ou l’écoute quotidienne des médias dits « d’information ». Il a prélevé à chaque fois des échantillons illustratifs de cette nouvelle discipline de la parole qu’on appelle le « politiquement correct ». De contradictions majeures en partis pris idéologiques,toujours dans le même sens, cette autocensure moderne apparaît ici dans toute sa nudité : inséparable de l’ignorance et du mensonge. A la lecture de ces pages, écrites sur le vif sans autre prétention que de rendre leur sens aux mots, on mesure combien l’indignation contemporaine, facile et paresseuse, est bien le contraire de la réflexion, du débat et de l’action. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • La folie d'Annunzio !...

    Les éditions Buchet-Chastel viennent de publier un ouvrage d'Olivier Tosseri intitulé La folie d'Annunzio - L'affaire de Fiume 1919-1920. Journaliste à Rome, Olivier Tosseri est le correspondants de plusieurs médias français. Sur D'Annunzio à Fiume, on pourra également consulter avec profit l'excellente étude de Claudia Salaris, A la fête de la révolution - Artistes et libertaires avec D'Annunzio à Fiume (Rocher, 2006), ou encore le roman d'Alessandro Barbero, Poète à la barre (Rocher, 2007).

     

    Tosseri_La folie d'Annunzio.jpg

    " Septembre 1919. L'Europe respire à nouveau l'air pur de la paix. Alors que les armes se taisent et que ses frontières sont redessinées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, en Italie on crie à l'injustice. Un dandy poète soldat, Gabriele D'Annunzio dénonce la "Victoire mutilée" de son pays qui espérait obtenir bien plus de l'effondrement de l'Autriche-Hongrie. Engagé volontaire, le héraut du nationalisme italien est également un héros de guerre par ses actions d'éclat. Il met sa verve, son charisme et sa gloire au service de la cause de Fiume. Ce port de la côte dalmate, peuplé d'Italiens et entouré de Slaves, devient la pierre d'achoppement entre l'Italie et le futur royaume de Yougoslavie. Les grandes puissances refusent de prendre parti et veulent en faire une "ville libre", Gabriele D'Annunzio va la libérer. A la tête d'une poignée de conjurés, de vétérans et de troupes de choc il s'empare de Fiume le 12 septembre 1919. Pas un coup de feu n'a été tiré ni une goutte de sang n'a été versée. C'est le début d'une épopée politique et artistique qui va durer quinze mois. La liste de ceux qui accourent pour y participer ne cesse de s'allonger : futuristes, anarchistes, syndicalistes révolutionnaires, artistes, aventuriers en tout genre. On y parle libération des peuples opprimés et on y vit la libération sexuelle, on pratique le végétarisme et le naturisme en consommant des narcotiques... Le laboratoire du XXe siècle avec ses passions et ses utopies. Sexe, Drogues et Fox Trot. Les Années folles commencent à Fiume. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Vers un nouveau Yalta...

    Les éditions Sigest viennent de publier un recueil de chroniques de Caroline Galactéros intitulé Vers un nouveau Yalta. Docteur en science politique, Caroline Galactéros est l'auteur de  Manières du monde, manières de guerre (Nuvis, 2013) et intervient régulièrement dans les médias. Elle a créé récemment, avec Hervé Juvin entre autres, Geopragma qui veut être un pôle français de géopolitique réaliste.

    Galactéros_Vers un nouveau Yalta.jpg

    " Yalta n'est plus. Un nouveau partage du monde est en train de se structurer. La France et l'Europe veulent-elles en être les acteurs ou les spectateurs ? La mise à sac du Moyen-Orient par l'Occident, les défis migratoires, sécuritaires et culturels, l'éclatement des mécanismes multilatéraux, les utopies pacifistes, le terrorisme multicéphale et nos graves incohérences vis-à-vis de l'islamisme radical, mais aussi le réveil des nations et des peuples, l'affirmation de nouvelles puissances ou la résilience d'anciennes que l'on a voulu enterrer trop vite, tous ces processus dessinent des lignes de faille et de crête de la réalité internationale qu'il nous faut d'urgence regarder avec lucidité, pragmatisme et humanité. Pour favoriser l'apaisement du monde, la moraline est inopérante ou franchement contreproductive. Elle n'est même pas un placebo, bien plutôt un diffuseur de violence. Les chroniques et tribunes rassemblées dans cet ouvrage éclairent les principaux évènements internationaux des cinq années passées et dissèquent sans concessions ni dogme la complexité des nouveaux équilibres mondiaux. Elles tracent les contours d'une réforme de la politique étrangère française et les chemins d'alliances souhaitables pour permettre à l'Europe de comprendre enfin que la préservation de la souveraineté de ses membres, loin d'être un handicap singulier, est un atout collectif qui peut peut-être encore la sauver de la double dévoration qui la guette. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Tombeau de Raoul Ducourneau...

    Les éditions Léo Scheer viennent de publier un nouveau roman de Bruno Lafourcade intitulé Tombeau de Raoul Ducourneau. Écrivain, Bruno Lafourcade a publié ces deux dernières années, deux romans marquants, L'ivraie (Léo Scheer, 2018) et Saint-Marsan (Terres de l'ouest, 2019) ainsi que deux pamphlets, Les nouveaux vertueux (Jean-Dézert, 2017) et Une jeunesse, les dents serrées (Pierre-Guillaume de Roux, 2019). Pour la rentrée, il publie, outre ce roman,  un polar, Le Hussard retrouve ses facultés, aux éditions Auda Isarn.

    Lafourcade_Tombeau de Raoul Ducourneau.jpg

    " Ils sont sept : ce sont les Ducourneau, natifs d'un village aquitain. Le roman familial commence avec Raoul, qui va mourir, et avec lui le prolétariat gascon. Raoul, c'était le patriarche, un paysan à l'ancienne, sombre et brutal, que les mutations du monde agricole avaient transformé en ouvrier. Autour de cet astre noir gravitent sa femme et leurs cinq enfants, dont le portrait, mélange de rancoeurs et de sarcasmes, donne à voir un monde rural qui aura eu ses grandeurs et ses faiblesses et qui lentement s'éteint, puisque « tout meurt, même la douleur ». "

    Lien permanent Catégories : Livres 1 commentaire Pin it!
  • Le soldat oublié...

    Les éditions Perrin viennent de rééditer dans leur collection de poche Tempus, le récit de Guy Sajer intitulé Le soldat oublié. Alsacien, Guy Sajer a mené après la guerre une carrière de dessinateur et de scénariste de bandes-dessinées et s'est fait connaître, en particulier, avec sa série Le Goulag, sous le pseudonyme de Dimitri.

     

    Sajer_Le soldat oublié.jpg

    " Guy Sajer n'a pas 17 ans lorsqu'il endosse l'uniforme de la Wehrmacht, en juillet 1942. Français par son père, allemand par sa mère, il admire les nouveaux maîtres de l'Europe et rêve d'aventure. Ce sera le front russe, dans la division d'élite Gross Deutschland, avec laquelle il va être engagé dans les grandes batailles du front d'Ukraine, alors que les Allemands plient sous l'offensive soviétique. De Koursk à Kharkov, de jour comme de nuit, dans la boue ou la neige, quand le thermomètre affiche - 40 °C, sous le martèlement incessant de l'artillerie ennemie, face aux vagues d'assaut d'un adversaire qui ne se soucie pas des pertes, ses camarades et lui, portés en première ligne aux endroits les plus exposés, vont connaître l'enfer. Puis viendront le temps de la terrible retraite à travers la Roumanie et les Carpates jusqu'en Pologne et celui des combats désespérés en Prusse-Orientale, en mai 1945.
    Le récit de Sajer surpasse en vérité et en horreur tout ce qui a été écrit : la peur, le froid, la faim et la blessure de la captivité prennent sous sa plume l'accent et la force terrible de la réalité. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!