Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres - Page 5

  • Confinez-vous avec : ... Le Japon moderne et l'éthique samouraï, de Yukio Mishima !

    Avec la crise du coronavirus, les maisons d'édition reportent la publication de leurs nouveautés à des jours meilleurs. Cette période sera donc l'occasion de vous signaler, au gré de l'inspiration du moment, des ouvrages, disponibles sur les sites de librairie en ligne (ceux dont l'activité se poursuit...), qui méritent d'être découverts ou "redécouverts".

    On peut trouver publié aux éditions Gallimard, un essai de Yukio Mishima intitulé Le Japon moderne et l'éthique samouraï. Écrivain japonais, Yukio Mishima (1925-1970) est l'auteur d'une œuvre importante, dont une grande part a été traduit en français. Son suicide rituel à l'issue d'une tentative de coup d'état organisée avec La Société du Bouclier, le groupe paramilitaire qu'il dirigeait, a marqué les esprits.

     

    Mishima_Le Japon moderne et l'éthique du samouraï.jpg

    " Un jour de novembre 1970, Yukio Mishima, à peine âgé de quarante-cinq ans, se donnait la mort selon le rituel samouraï au quartier général des forces japonaises. Ce geste, qui bouleversa les Japonais et étonna le monde entier, donnait toute sa portée tragique à une existence qui s'était voulue résolument " anachronique ". Trois ans plus tôt, Mishima avait livré l'une des clefs essentielles à la compréhension de ses choix de vie en publiant un essai consacré au Hagakuré, ouvrage composé au XVIIIe siècle par un samouraï retiré du monde pour méditer sur la " Voie du samouraï ". Le Hagakuré, livre maudit du Japon de l'après-guerre, est pour Mishima l'œuvre qui a donné un sens à sa vie, et son auteur, Jôchô Yamamoto, est une sorte de frère d'armes spirituel. À plus de deux siècles de distance, ce qui unit ces deux esprits, c'est d'abord une philosophie de la vie comme déploiement de l'énergie intime de l'individu et, plus encore peut-être, une philosophie de la mort : " La Voie du samouraï, c'est la mort. " Mais c'est aussi et surtout une commune protestation contre leur époque. La critique acerbe et souvent truculente que Jôchô adresse au Japon pacifique et prospère des Tokugawa, Mishima la fait sienne et l'applique, trait pour trait, au Japon pacifique et prospère de la seconde moitié du XXe siècle. Ce livre fait entendre ensemble par-delà l'histoire deux voix profondément pessimistes qui exaltent avec la même ardeur désespérée " l'utopie " éthique des samouraïs. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Confinez-vous avec : ... La légende de Gösta Berling, de Selma Lagerlöf !

    Avec la crise du coronavirus, les maisons d'édition reportent la publication de leurs nouveautés à des jours meilleurs. Cette période sera donc l'occasion de vous signaler, au gré de l'inspiration du moment, des ouvrages, disponibles sur les sites de librairie en ligne (ceux dont l'activité se poursuit...), qui méritent d'être découverts ou "redécouverts".

    On peut trouver publié aux éditions Stock, un roman de Selma Lagerlöf intitulé La légende de Gösta Berling. Femme de lettres suédoise, Selma Lagerlöf (1858-1940) a obtenu le prix Nobel de littérature en 1909 et est particulièrement connue pour Le merveilleux voyage de Niels Holgersson à travers la Suède.

     

    Lagerlöf_La légende de Gösta Berling.jpg

    " Selma Lagerlöf nous raconte la vie bizarre, brutale et à demi fantastique d'une petite commune du Vermland, sa province à elle, dans la première moitié du XIXe siècle. Ses héros sont des paysans, des officiers retraités, des bohèmes et surtout Gösta Berling, le pasteur défroqué, buveur, joueur, débauché, qui répand autour de lui la joie, et la folie de vivre. On lit La légende un peu comme on assiste à une longue veillée où des personnages rudes, impulsifs, fantasques, viennent chacun raconter leur histoire... "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Confinez-vous avec : ... L'Antéchrist, de Friedrich Nietzsche !

    Avec la crise du coronavirus, les maisons d'édition reportent la publication de leurs nouveautés à des jours meilleurs. Cette période sera donc l'occasion de vous signaler, au gré de l'inspiration du moment, des ouvrages, disponibles sur les sites de librairie en ligne (ceux dont l'activité se poursuit...), qui méritent d'être découverts ou "redécouverts".

    On peut trouver aux éditions Gallimard, dans la collection de poche Folio, un essai de Friedrich Nietzsche intitulé L'Antéchrist. Plus de cent ans après sa mort, l'auteur de Ainsi Parlait Zarathoustra et de Par-delà bien et mal, qui a appelé à surmonter la "mort de Dieu " et le "règne du dernier homme", reste d'une profonde actualité.

     

    Nietzsche_L'Antechrist.jpg

    " «Rien ne sert d'embellir et de farder le christianisme : il a livré une lutte à mort à ce type supérieur d'humanité, il a jeté l'anathème sur tous les instincts élémentaires de ce type. À partir de ces instincts, il a su distiller le mal, susciter le méchant : l'homme fort étant par définition celui que l'on réprouve, le «réprouvé». Le christianisme a pris le parti de tout ce qui est bas, vil, manqué, il a fait un idéal de l'opposition à l'instinct de conservation de la vie forte. Même aux natures les mieux armées intellectuellement, il a perverti la raison, en leur enseignant à ressentir les valeurs suprêmes de l'esprit comme entachées de péché, induisant en erreur, comme des tentations. Exemple le plus lamentable : la perversion de Pascal, qui croyait à la perversion de sa raison par le péché originel, alors qu'elle n'était pervertie que par son christianisme !»
    Friedrich Nietzsche. "

     

     

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Confinez-vous avec : ... En attendant le roi du monde, d'Olivier Maulin !

    Avec la crise du coronavirus, les maisons d'édition reportent la publication de leurs nouveautés à des jours meilleurs. Cette période sera donc l'occasion de vous signaler, au gré de l'inspiration du moment, des ouvrages, disponibles sur les sites de librairie en ligne (ceux dont l'activité se poursuit...), qui méritent d'être découverts ou "redécouverts".

    On peut trouver publié aux éditions L'Esprit des péninsules et réédité chez Pocket, un roman d'Olivier Maulin intitulé En attendant le roi du monde. Anar de droite, tendance Rabelais, critique littéraire à Valeurs actuelles, alsacien et roi de Montmartre, Olivier Maulin est l'auteur de plusieurs romans truculents et païens, comme Les évangiles du lac (L'esprit des péninsules, 2008), Petit monarque et catacombes (L'esprit des péninsules, 2009), Les Lumières du ciel (Balland, 2011),  Le Bocage à la nage (Balland, 2013), Gueule de bois (Denoël, 2014) ou La fête est finie (Denoël, 2016), mais aussi d'un recueil d'articles polémiques revigorant, Le populisme ou la mort (Via Romana, 2019).

     

    Maulin_En attendant le roi du monde.jpg

    " Pour convaincre Romain de venir vivre avec elle au Portugal, Ana n'a pas eu à insister beaucoup. Car à 29 ans, sans grandes ambitions, c'est avec plaisir qu'il abandonne ses petits boulots parisiens pour une nouvelle ville, une nouvelle langue, de nouvelles rencontres... Rapidement, Romain se lie d'amitié avec Lucien, un grutier français. Un drôle de type, ce Lucien, qui se prétend chaman et vit son métier comme un sacerdoce. Romain lui doit d'ailleurs la révélation de sa propre vocation de grutier, un travail enfin stable, et sans doute un peu plus... Car en montant dans le bus pour Lisbonne, Romain savait qu'il partait en voyage, seulement il ignorait la vraie destination. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Confinez-vous avec : ... Le Silmarillion, de J.R.R. Tolkien !

    Avec la crise du coronavirus, les maisons d'édition reportent la publication de leurs nouveautés à des jours meilleurs. Cette période sera donc l'occasion de vous signaler, au gré de l'inspiration du moment, des ouvrages, disponibles sur les sites de librairie en ligne (ceux dont l'activité se poursuit...), qui méritent d'être découverts ou "redécouverts".

    On peut trouver aux éditions Pocket, le récit écrit par J.R.R. Tolkien des origines de la Terre du Milieu intitulé Le Silmarillion. Philologue, spécialiste des langues nordiques, J.R.R. Tolkien (1892-1973) est le créateur d'un vaste univers mythologique, inspiré par le légendaire européen, dans lequel s'inscrit Le Seigneur des Anneaux, son œuvre la plus célèbre.

     

    Tolkien_Le Silmarillion.jpg

    " Les Premiers Jours du Monde étaient à peine passés quand Fëanor, le plus doué des Elfes, créa les trois Silmarils. Ces bijoux renfermaient la Lumière des Deux Arbres de Valinor. Morgoth, le premier Prince de la Nuit, était encore sur la Terre du Milieu, et il fut fâché d'apprendre que la Lumière allait se perpétuer. Alors il enleva les Silmarils, les fit sertir dans son diadème et garder dans la forteresse d'Angband. Les Elfes prirent les armes pour reprendre les joyaux et ce fut la première de toutes les guerres. Longtemps, longtemps après, lors de la Guerre de l'Anneau, Elrond et Galadriel en parlaient encore. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Confinez-vous avec : ... La notion de politique, de Carl Schmitt !

    Avec la crise du coronavirus, les maisons d'édition reportent la publication de leurs nouveautés à des jours meilleurs. Cette période sera donc l'occasion de vous signaler, au gré de l'inspiration du moment, des ouvrages, disponibles sur les sites de librairie en ligne (ceux dont l'activité se poursuit...), qui méritent d'être découverts ou "redécouverts".

    On peut trouver aux éditions Flammarion, dans la collection Champs, un essai de Carl Schmitt intitulé La notion de politique.  De nationalité allemande, juriste et philosophe du politique, ami d'Ernst Jünger, Carl Schmitt est l'auteur d'une œuvre dont l'ampleur fait de lui une figure centrale de la pensée politique.

     

    Schmitt_La notion de politique.jpg

    " Deux textes majeurs de Carl Schmitt sont réunis dans ce livre. La Notion de politique (1932) expose les thèses qui forment le coeur de sa pensée : l'Etat ne se confond pas avec la politique, il n'en est qu'une expression historique et périssable. Le politique lui-même est le lieu de discrimination de l'ami et de l'ennemi. Dans l'époque moderne, l'Etat est cette instance qui désigne l'ennemi et décide de la guerre ou de la paix. Théorie du partisan (1962) examine la situation créée par l'effritement du monopole politique de l'Etat à partir de 1945, quand le conflit se généralise du fait de la politisation de toutes les sphères de la vie sociale. Apparaît alors le partisan, que nous appelons parfois le terroriste, combattant de cette guerre totale et figure emblématique de notre modernité. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!