Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2017

La France atlantiste ou le naufrage de la diplomatie...

Les éditions du Cerf viennent de publier un essai d'Hadrien Desuin intitulé La France atlantiste ou le naufrage de la diplomatie. Géopoliticien, ancien élève de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, Hadrien Desuin commente régulièrement l’actualité internationale dans Causeur, Conflits et Figarovox.

 

Desuin_France atlantiste.jpg

" Comment, en dix ans, la France est-elle devenue la vassale de l’Amérique ? L’Élysée, le supplétif de la Maison-Blanche ? Le Quai d’Orsay, le sanctuaire du néoconservatisme ? Comment, sur deux quinquennats, Nicolas Sarkozy puis François Hollande ont-ils enterré la politique d’indépendance qu’avaient poursuivie Charles de Gaulle et François Mitterrand ? Comment Bernard Kouchner puis Laurent Fabius ont-ils imposé au ministère des Affaires étrangères l’idéologie atlantiste promue par des cercles libéraux et des intellectuels médiatiques ? Comment ce moralisme nous a-t-il conduits à l’impuissance et au cynisme ?
De 2007 à 2017, de l’Afghanistan à la Libye et à la Syrie, de Téhéran à Ryad et de Moscou à Kiev en passant par Washington, Bruxelles et Berlin, du Conseil de l’ONU et du Commandement de l’Otan à la Commission européenne, c’est la face cachée de notre démission diplomatique, faite de redditions historiques, d’erreurs stratégiques et de carences militaires, que révèle ici Hadrien Desuin.
Un essai magistral appelant à ce que la France retrouve enfin l’intégrité et la singularité que le monde attend d’elle. "

27/04/2017

La première guerre mondiale et ses responsables...

Les éditions du Toucan viennent de publier dans leur collection L'Artilleur un essai de Bertrand Blandin intitulé  1914, la France responsable ? - Les secrets de la déclaration de guerre. Bertrand Blandin est professeur d'histoire.

 

Blandin_1914 - La France responsable.jpg

" Les secrets de la déclaration de guerre

Le 3 octobre 2010, l’Allemagne fit son dernier versement à la France dans le cadre des réparations de guerre imposées par le traité de Versailles de juin 1919.

C’est dire à quel point la culpabilité totale et absolue de l’Allemagne dans le déclenchement du premier conflit mondial est restée acquise, enseignée à des générations d’écoliers depuis un siècle.

Or, en scrutant les faits et les idées non seulement sur une longue période mais aussi dans les toutes dernières semaines de l’été 1914, Bertrand Blandin montre qu’une France aux bases républicaines encore fragiles et très proche de la Russie tsariste dans ses alliances, joua en réalité un rôle actif et déterminant dans l’ouverture des hostilités.

L’examen précis des crises politiques de la France d’avant-guerre et l’étude inédite de la correspondance secrète de l’ambassadeur de Russie dévoilent les manœuvres du président Poincaré qui n’ont en fait qu’un seul objectif : la guerre.

Bien sûr, on peut être choqué de cette hypothèse d’une culpabilité française quand on pense à l’immense sacrifice consenti par le pays pendant quatre ans. Il ne s’agit donc en aucun cas d’instruire un procès à charge ou de faire acte de repentance mais plutôt d’en finir avec un mensonge historique. "

24/04/2017

Le culte de l’âme et la croyance à l’immortalité chez les Grecs...

Les éditons Encre de Marine viennent de publier un essai d'Erwin Rohde intitulé Psyché - Le culte de l'âme chez les Grecs et leur croyance en l'immortalité. Professeur agrégé de philologie classique, admirateur de Jacob Burckhardt, Erwin Rohde (1845-1898) a été un condisciple et un ami de Nietzsche.

 

Rohde_Psyché.jpg

"« Telle la race des feuilles, telle celle des hommes. » Cette vérité énoncée par Homère hante l’humanité. Confrontés à l’impermanence, les hommes, depuis la haute antiquité, ont tenté d’apporter des réponses : soit en s’en réjouissant comme Épicure, Lucrèce, Nietzsche plus tard, soit en tentant de montrer que l’impermanence ne concerne que le corps, et que l’âme, elle, ne serait pas soumise à la mort.

Mais qu’est-ce que l’âme ? De quoi parle-t-on lorsqu’on évoque ce terme ? Où allait-elle une fois le corps du défunt incinéré ou enterré ? Au reste, dans quelle partie du corps se situait-elle ? Était-elle réellement immortelle ? Était-elle sujette à la métempsycose ? Et que savaient réellement les anciens Grecs des Enfers ?

Erwin Rohde dans un livre magistral, véritable œuvre d’art, analyse toutes les voies qu’ont inventées les hommes pour valider leurs espérances d’immortalité et les théoriser.

Psyché. Le culte de l’âme chez les Grecs et la croyance à l’immortalité a influencé de manière décisive les études sur la religion grecque et des générations d’historiens de l’Antiquité comme ceux des religions. Cette enquête littéraire, philosophique et historique, au style élégant, séduira tous ceux qui s’intéressent à la société antique, aux croyances dans l’Audelà, quelle que soit leur discipline."

 

Table des matières

Avant-propos à la réédition par André Hirt
Préface du traduceur
Introducion du Dr Otto weinreicH
Préface de l’auteur
Avertissement d’Alexandre Marcinkowski

Chap. I. L’âme dans les poèmes homériques. Culte rendu aux âmes
Chap. II. Enlèvement. Îles des Bienheureux
Chap. III. Dieux des cavernes. Transport sur les montagnes
Appendice I
Chap. IV. Les héros
Chap. V. Le culte des âmes
I. Culte des dieux chthoniens
II. Devoirs envers les morts. Culte qu’on leur rend
III. Éléments du culte des âmes dans le devoir de la vengeance sanglante et de l’expiation du meurtre
Appendice II
Chap. VI. Les mystères d’Éleusis
Chap. VII. Comment on se représentait la vie dans l’au-delà
Appendice III
Chap. VIII. Origines de la croyance à l’immortalité. Le culte thrace de Dionysos
Chap. IX. La religion dionysiaque en Grèce. Son union avec la religion apollinienne. Mantique extatique. Cathartique et exorcisme. Ascétisme Appendice IV
Appendice V
Appendice VI
Appendice VII
Chap. X. Les orphiques
Appendice VIII
Chap. XI. La philosophie
Appendice IX
Chap. XII. Les laïques
Appendice X
Chap. XIII. Platon
Chap. XIV. Les derniers temps de l’hellénisme
I. La philosophie
II. La croyance populaire
Appendice XI

Index des noms
Index géographique
Index des notions
Index des sources
Bibliographie raisonnée
Bibliographie complémentaire

22/04/2017

Un air de guerre...

Les éditions Xénia viennent de publier un nouvel essai d'Eric Werner intitulé Un air de guerre. Penseur essentiel, Eric Werner est l'auteur de plusieurs essais marquants comme L'avant-guerre civile (L'Age d'Homme, 1998 puis Xénia, 2015) L'après-démocratie (L'Age d'Homme, 2001), Douze voyants (Xénia, 2010), De l'extermination (Xénia, 2013) ou Le temps d'Antigone (Xénia, 2015) et de recueils de courtes chroniques comme Ne vous approchez pas des fenêtres (Xénia, 2008) et Le début de la fin et autres causeries crépusculaires (Xénia, 2012).

On peut suivre les chroniques de l'auteur sur L'avant-blog - Chronique de la modernité tardive.

 

Werner_Un air de guerre.jpg

" « On peut décider de faire la guerre, mais parfois aussi la guerre s'impose à nous sans nous demander notre avis. C'est même le cas le plus fréquent. Elle s'impose à nous, c'est tout. On pourrait aussi dire qu'elle nous cherche. Que faire alors ? On peut évidemment l'ignorer, faire comme si de rien n'était. C'est l'attitude de beaucoup. Sauf que quand la guerre nous cherche, en règle générale elle nous trouve.
Autant, dès lors, la regarder en face, les yeux ouverts ». Voici un essai à la fois remuant et civilisé, téméraire et sage, sur le destin qui nous attend inéluctablement et la manière de nous y préparer. "

16:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : éric werner, guerre |  Facebook | Pin it! |

21/04/2017

Le chant des alouettes...

Les éditions Pierre-Guillaume de Roux ont publié, à l'occasion du dernier Colloque de l'Institut Iliade, Le chant des alouettes, une anthologie poétique établie par Thibaud Cassel. Travaillant en Belgique auprès des institutions européennes, ce "hoplite convaincu de la commune destinée des Européens" a conçu cet ouvrage en parcourant à pied les chemins de notre continent.

Ce livre est d'ores et déjà disponible sur le site de l'Institut Iliade et sera commandable dès la mi-mai sur les grands sites de librairie en ligne.

 

Cassel_Chant des alouettes.jpg

" De Virgile à Baudelaire en passant par Chénier et Chateaubriand, Thibaud Cassel nous livre une anthologie originale de textes qui chantent notre culture européenne. Les grands noms de la littérature française y côtoient d’autres plumes moins connues. Chaque chapitre illustre un pan de ce que les Européens ont de commun et d’impérissable, de la longue mémoire antique aux paysages immenses et cultivés, de la stature des héros aux femmes européennes. Par son chant, l’alouette augure des évènements favorables. Tandis que l’Europe peine dans la tourmente, ces auteurs ont en commun de célébrer notre civilisation plurimillénaire, et offrent le bonheur de se ressourcer auprès de chefs-d’œuvre intemporels. Destiné aux lecteurs chevronnés autant qu’aux lycéens préparant le bac de français, ce livre à sa place dans toute bibliothèque. "

20/04/2017

L'Orient dans tous ses états...

Les éditions du CNRS viennent de publier un nouvel ouvrage d'Henry Laurens intitulé L'Orient dans tous ses états. Titulaire de la chaire « Histoire contemporaine du monde arabe » au Collège de France, est un grand orientaliste français auquel on doit plusieurs ouvrage consacré à la question de la Palestine.

On peut lire ici l'entretien qu'il avait donné à la Nouvelle Revue d'Histoire, publié en septembre 2010 : L'Orient vu d'Occident

 

Laurens_Orient dans tous ses états.jpg

" Le nouvel opus de la série Orientales : une lecture vivifiante et la clarté d’un grand savant pour comprendre les évolutions du monde arabe.

Méditerranée et Proche-Orient, question de Palestine, notion d’Empire dans l’histoire, habits neufs de l’antiterrorisme, printemps arabes, politique française au Liban, héritages des Frères musulmans… L’histoire contemporaine de l’Orient arabe éclaire puissamment les soubresauts de notre actualité. À l’heure de la lutte contre l’État islamique, de la guerre civile en Syrie, du regain de tension entre Israël et les Palestiniens, la mise en perspective historique d’Henry Laurens permet de saisir les ruptures et les continuités, le jeu des alliances et la force des idéologies. "