Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2018

Hongrie, Autriche, Italie… À la découverte des nouvelles démocraties illibérales

Dans cette émission du Plus d’Éléments, diffusée par TV Libertés, l'équipe de la revue, autour de Thomas Hennetier, évoque, à l'occasion de la sortie du nouveau numéro, évoque les démocraties illibérales (Italie, Hongrie, Autriche…) mais également le combat au Moyen-âge, Sergio Léone et la révolution sexuelle en 1789. On trouvera sur le plateau Pascal Esseyric, directeur de la rédaction, David L’Épée, Ludovic Maubreuil et Fabien Niezgoda.

 

                                    

20/09/2018

Les populistes identitaires sont-ils en train de gagner...

Vous pouvez découvrir ci-dessous l'émission Signe des temps diffusée sur France Culture qui réunissait, pour évoquer la montée du populisme identitaire, Aurélien Bellanger, Dominique Reynié et Alain de Benoist.

 

Bellanger_De Benoist_Reynié.jpg

                         

 

" L'ouverture de la "Nouvelle librairie Nationale" rue de Médicis à Paris invite à se pencher sur la montée des conservatismes et sur le mouvement multiforme et parfois contradictoire que l’on appelle populisme ou identitaire

La "Nouvelle librairie Nationale" est une libraire historique située rue de Médicis à Paris, juste en face du jardin du Luxembourg. 

Entre 1900 et 1925, elle a été la propriété du mouvement antisémite et royaliste l’Action Française fondé par Charles Maurras avant d’être reprise ensuite par George Valois, créateur du faisceau, le premier mouvement fasciste français, qui rejoignit par la suite la Résistance.

Elle a rouvert cet été 2018 sous la direction de François Bousquet, le rédacteur en chef de la revue "Eléments", qui veut en faire un instrument de "guérilla culturelle" ainsi qu’il l’a raconté à l’Express. Cet automne, elle propose donc dans ses rayons entre autres livres ceux de et sur Maurras, ceux de Michel Houllebecq, les œuvres complètes du penseur fasciste italien Julius Evola et ceux de l’écrivain français Jean Raspail, tous deux inspirateurs de l’ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, qui sillonne en ce moment même les capitales européennes pour créer un grand front antilibéral.

Pendant ce temps, ce même automne

Frédéric Taddeï commence une nouvelle émission sur la chaîne officielle du gouvernement russe "Russia Today", Natacha Polony prend la tête de "Marianne", racheté par l’industriel tchèque Daniel Kretinsky, et à Lyon, Marion-Maréchal Le Pen ouvre l’Institut des sciences sociales économiques et politiques destiné à former les cadres de "la jeunesse conservatrice". Bien sûr, ces figures sont toutes différentes, mais, sur les ruines d’une gauche qui, pour reprendre les termes de Pierre Rosanvallon, n’a plus rien à dire, elles ont pour point commun de se lancer toutes à l’assaut d’un paysage culturel hanté par la correction politique.

Signe des temps, l’émission qui n’a peut-être jamais si bien porté son nom qu’aujourd’hui, propose donc pour ce troisième numéro de se pencher sur le mouvement politique peut-être le plus important du début de ce nouveau siècle, ce mouvement multiforme et parfois contradictoire, que l’on appelle populisme ou identitaire, qui est aussi difficile à définir qu’à comprendre, mais qui, né en France dans les dernières années du XIXe siècle, s’est étendu aujourd’hui de la Hongrie à l’Italie, des Etats-Unis à la Pologne et à la Russie, de l’Allemagne à l’Autriche, et semble en passe de gagner la bataille sinon politique, du moins culturelle. "

26/06/2018

Cette année-là... (7)

Dans Cette année-là, l'équipe de la revue Éléments, autour de Patrick Péhèle,  nous fait découvrir sur le plateau de TV Libertés des livres, des chansons, des films, des évènements qui ont marqué la société française en bien ou en mal et qui marquent encore notre présent. Un rendez-vous classé par année, sous le signe d’un retour sur notre passé, avec ce qu'il faut de passion et d'impertinence... Et on retrouve sur le plateau Pascal Esseyric, François Bousquet, Olivier François et Christophe A. Maxime...

Au sommaire ce mois-ci :

– un livre : Le Camp des Saints, de Jean Raspail (1973) ;

– un film : Bienvenue à Gattaca, de Andrew Nicoll (1997) ;

– un événement : la victoire de la France à la Coupe du monde de football (1998).

 

                          

 

 

21/06/2018

Le grand remplacement : mythe ou réalité ?...

Vous pouvez découvrir ci-dessous un débat animé par Martial Bild, sur TV Libertés, entre Jean-Paul Gourévitch et Jean-Yves Le Gallou autour des questions de l'immigration et du Grand remplacement. Ancien haut-fonctionnaire, spécialiste de la question de l'immigration, Jean-Yves Le Gallou a publié Immigration : la catastrophe - Que faire ? (Via Romana, 2016). Économiste, Jean-Paul Gourévitch est spécialiste de l'Afrique et des migrations et a notamment publié  La France africaine (Le pré aux clercs, 2000) et Le coût de la politique migratoire en France (Contribuables associés, 2010) ou encore Les Migrations pour les nuls (First, 2014).

 

                                 

01/05/2018

Cette année-là... (6)

Dans Cette année-là, l'équipe de la revue Éléments, autour de Patrick Péhèle,  nous fait découvrir sur le plateau de TV Libertés des livres, des chansons, des films, des évènements qui ont marqué la société française en bien ou en mal et qui marquent encore notre présent. Un rendez-vous classé par année, sous le signe d’un retour sur notre passé, avec ce qu'il faut de passion et d'impertinence... Et on retrouve sur le plateau Pascal Esseyric, David l'Epée , Thomas Hennetier et Christophe A. Maxime...

Au sommaire ce mois-ci :

– un film : La Grande Bouffe, de Marco Ferreri (1973)

– un livre : Ni droite ni gauche. L’idéologie fasciste en France, de Zeev Sternhell (1983)

– un bande-dessinée : Hitler = SS , de Vuillemin et Gourio (1987)

 

                             

24/03/2018

Police de la pensée et dictature des minorités...

Dans cette émission du Plus d’Éléments, diffusée par TV Libertés, l'équipe de la revue, autour d'Olivier François, évoque, à l'occasion de la sortie du nouveau numéro, l’épidémie victimaire, la dictature des minorités visibles et les nouveaux Gardes rouges de l’antiracisme, mais nous livre aussi ses coups de cœur du moment et pousse quelques coups de gueule, dont un, réjouissant, sur l'"appropriation culturelle" ! On trouvera sur le plateau François Bousquet (en noir et blanc), rédacteur en chef, David L’Épée, Thomas Hennetier et Christophe A. Maxime.