Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2019

Guerre culturelle : faut-il encore diaboliser la Nouvelle Droite ?...

Vous pouvez découvrir ci-dessous une excellente enquête sur la Nouvelle Droite réalisée par Edouard Chanot pour Sputnik. A voir !

 

                           

14/11/2018

Les Dupes...

Les éditions Le Dilettante viennent de rééditer un recueil de trois nouvelles de Jean Dutourd intitulé Les Dupes. Journaliste et écrivain, que l'on peut classer, comme l'a fait Dominique Venner, dans la catégorie des anarchistes de droite, Jean Dutourd (1920 - 2011) est l'auteur d'une œuvre importante au sein de laquelle on retiendra, notamment, Au bon beurre (1952), Les Taxis de la Marne (1956) ou encore Les horreurs de l'amour (1963)...

Dutourd_Les dupes.jpg

" Jean Dutourd a trente-neuf ans lorsqu'il publie Les Dupes, en septembre 1959 : connu du grand public pour Au Bon Beurre (1952) et Les Taxis de la Marne (1956), il est alors un écrivain en vue. Les Dupes occupe une place à part dans son œuvre : il s'agit de son premier recueil de nouvelles. Dans la première, Dutourd nous conte les trépidantes aventures d'un jeune homme qui croit qu'on se définit par ses actes : hélas pour lui, tout ce qu'il entreprend tourne toujours à l'inverse de ce qu'il désire ! La deuxième nouvelle nous montre un révolutionnaire allemand du XIXe siècle qui s'imagine dur comme fer que le monde évoluera dans un certain sens. Quant à la troisième nouvelle, elle relate un étrange tête-à-tête nocturne entre le Diable et un athée. La critique accueille avec faveur Les Dupes : c'est drôle, alerte et percutant. Jean Giono clame son enthousiasme : "C'est une jubilation ! Pourquoi faut-il que ce soit si court !" Jamais réédité, Les Dupes est l'un des meilleurs livres de Jean Dutourd - et l'un de ceux par lesquels on suggérera volontiers d'aborder son œuvre. "

18/09/2018

La révolution conservatrice allemande : philosophie et géopolitique...

Les éditions du Lore viennent de publier un nouveau recueil de textes de Robert Steuckers intitulé La Révolution conservatrice allemande - Sa philosophie, sa géopolitique et autres fragments. Figure de la Nouvelle Droite européenne et ancien responsable des revues Orientations, Vouloir et Synergies européennes, spécialiste des penseurs non-conformistes européens, Robert Steuckers est l'auteur de plusieurs recueils d'articles comme La Révolution conservatrice allemande - Biographie de ses principaux acteurs et textes choisis (Lore, 2014), Généalogie du fascisme français (Lore, 2017), Pages celtiques (Lore, 2017) et, dernièrement, les trois tomes d'Europa (Bios, 2018) .

 

Steuckers_Révolution conservatrice allemande 2.jpg

" Ce nouveau tome fait suite à l’ouvrage consacré à la Révolution Conservatrice allemande paru en 2014 et sous-titré Biographies de ses principaux acteurs et textes choisis.

Fidèle à sa mission d’inlassable investigateur dans l’immense champ de réflexion que constitue l’étude de la Révolution Conservatrice, Robert Steuckers recentre ce deuxième recueil autour des concepts philosophiques et géopolitiques inhérents à cette aventure métapolitique transcourants.

Abordant notamment les figures de Martin Heidegger, Arnold Gehlen, Karl Haushofer ou encore Jean Mabire et Dominique Venner, ce deuxième volume s’apparente à un très bel outil de recherche pour un sujet semblant inépuisable. "

14/09/2018

Les plastiqueurs...

Les éditions La Découverte viennent de publier une enquête de Frédéric Charpier intitulée Les plastiqueurs - Une histoire secrète de l'extrême droite violente.

A la lecture du titre, on frissonne d'avance... Et on rigole franchement quand on lit la quatrième de couverture , joyeux fatras où se croisent Clément Méric et les anciens Waffen SS, Pierre Goldman et les groupes identitaires, les rois du plasticage et la théorie du Grand Remplacement, Dominique Venner et les agents secrets, les skinheads et l'OAS... Et dans le livre, on retrouve Guérin-Sérac, Spaggiari, Néné l'élègant, Serge Ayoub et bien d'autres ! Il y en a pour tout le monde : le grand complot de la droite activiste enfin dévoilé...  Malheureusement pour l'auteur, trop, c'est trop. Cette accumulation d'histoires "secrètes" et de portraits ne réussit pas à donner une quelconque cohérence au spectre de "l'extrême droite violente" qu'il agite devant nous et qui perdurerait à travers les décennies. Et face à la réalité du terrorisme islamiste et des violences quasi-quotidiennes perpétrées dans nos rues par des "déséquilibrés" étrangers, l'hypothétique renaissance d'une droite activiste a du mal à faire peur... Bref, si Frédéric Charpier, avec son Génération Occident (Seuil, 2005) avait produit un livre honnête et intéressant, on est loin du compte avec Les plastiqueurs. Dommage ! 

 

Charpier_Les plastiqueurs.jpg

" Dé-diabolisée et dignement médiatisée au même titre que toute autre mouvance politique, l'extrême droite française fait bonne figure et sa généalogie s'oublie. Dans cette enquête remarquablement documentée, Frédéric Charpier retrace l'histoire secrète de la violence d'extrême droite activiste, de l'OAS aux récents actes des groupes identitaires.

Le 21 mai 2013, Dominique Venner, figure de l'extrême droite nationaliste et violente, se suicide dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Celui qui fut un adepte du plastic lors de la guerre d'Algérie et le précurseur de la théorie du " grand remplacement " espérait par son geste réveiller les consciences face aux " périls " migratoire et identitaire. Durant des années, Venner fut le héraut de cette droite activiste qui s'adonna à l'action violente et au terrorisme en bénéficiant bien souvent de la clémence des plus hautes sphères de l'État.
C'est l'histoire de cette " droite délinquante " que retrace Frédéric Charpier dans cette enquête qui s'appuie sur une importante masse d'archives, le plus souvent inédites. Des bombes de l'OAS aux coups de poing des skins néonazis, de l'assassinat de Pierre Goldman à la mort de Clément Méric, on suit une nébuleuse où se côtoient, pendant des décennies, anciens de la Waffen-SS et de la collaboration, braqueurs, mercenaires, chefs d'entreprise, policiers, hommes politiques ou encore agents du renseignement, tous excellant dans l'assassinat, le hold-up ou le plasticage.
Et aujourd'hui ? Cette histoire n'est pas terminée, affirme l'auteur. On sait peu que la montée de l'extrême droite violente en France et en Europe suscite l'inquiétude des autorités. Alors que les groupes et les réseaux islamophobes se multiplient, certains seraient prêts à prendre les armes. De quoi alimenter la crainte de voir ressurgir les plastiqueurs. "

03/06/2018

Tour d'horizon... (147)

jean-yves camus,dominique venner,slobodan despot,jan palach,sacrifice,mort volontaire

 

Au sommaire cette semaine :

- sur le site Fragments sur les temps présents, Jean-Yves Camus livre une analyse très juste de la mort de Dominique Venner...

Dominique Venner et la mort

Soleil noir 3.jpg

- sur Antipresse, Slobodan Despot rend hommage à la figure de Jan Palach...

Mémoire de Jan Palach, une Antigone de notre temps

Jan Palach.jpeg

05/04/2018

La vraie histoire des colonies...

Le magazine Valeurs actuelles publie un numéro hors-série consacré à La vraie histoire des colonies. Le lecteur pourra y retrouver, notamment, des articles de Philippe Conrad, Bernard Lugan, Philippe d'Hugues, Olivier Maulin, Michel Marmin, Laurent Dandrieu et Dominique Venner.

Valeurs actuelles HS_Vraie histoire des colonies.jpg

L’épopée coloniale de la France commence il y a quatre siècles. Des Amériques à l’Asie, en passant par l’Afrique et surtout l’Algérie, c’est une longue histoire de conquêtes, de fascination et d’amour entre la métropole et son outre-mer. L’air du temps veut que cette aventure soit peinte aux couleurs de l’abomination, voilà pourquoi Valeurs actuelles - la collection le Spectacle du Monde a voulu lui rendre un juste témoignage par un éclairage équilibré, rappelant les bienfaits et les progrès apportés aussi par cette entreprise partout dans le monde. En 130 pages richement illustrées et en remontant aux sources, ce hors-série remet les choses à l’endroit.

Au sommaire :

"Conquérir, civiliser, instruire..." par François d'Orcival, de l'Institut

"Je vous écris des colonies..."

Quatre siècles de colonisation

LE TEMPS DES PIONNIERS :

Aux origines de "la plus grande France" par Philippe Conrad

Les confettis francophones de la Nouvelle-France par Sophie Mockel

Les fleurs de lys du Saint-Laurent par Frédéric Barrault

La Louisiane, au nom de Louis XIV par Georges Langlois

Brésil : l'épopée de la "France antarctique" et "équinoxiale" par Virginie Jacoberger-Lavoué

La France de Chandernagor à Pondichéry par Jean-Claude Perrier

L'INDOCHINE, UNE PASSION FRANCAISE :

Destination, la "perle de l'Orient" par Erwan Bergot

Diên Biën Phù, la tragédie héroïque par François d'Orcival

Angkor, les trésors sauvés par la France par Joséphine de Varax

Montigny, consul aventurier à Shanghai par Bernard Debré

AFRIQUE, LA GRANDE EPOPEE :

Le bilan positif de la France par Bernard Lugan

Les pères blancs, anges gardiens des colonies par Marie de Greef-Madelin

Charles de Foucauld, la légende du "marabout blanc" par Claire Dozoir

Le Sahara, trésor français par Arnaud Folch

Quand les "Africains" tombaient pour la France par Claude Jacquemart

"A Biribi, dans l'enfer des bagnes militaires" par Georges Darien

La "protectrice" de la Syrie et du Liban par François Cote

L'ALGERIE FRANCAISE, DU REVE AUX LARMES :

Algérie française, l'histoire  occultée par Arnaud Folch

Les vérités d'Hélie Denoix de Saint Marc Propos recueillis par Inès de Warren et Guillaume Roquette

"Sans honte, ni torture..." par Dominique Venner

Disparus, le dernier Tabou par Arnaud Folch

"Non, M. Macron, il n'y a pas eu de "crimes contre l'humanité"!" par Thierry Rolando, président du Cercle algérianiste

Perpignan, le musée du souvenir par Valentin Bonhomme

Lieux de mémoire par Georges Langlois

Le Guide des associations de rapatriés

QUAND LES COLONIES CELEBRENT LEUR LEGENDE :

Grands voyages sur grand écran par Philippe d'Hugues

L'honneur de Schoendoerffer par Michel Marmin

Ecrivains, la colonisation au fil des lettres par Olivier Maulin

"Négresses à plateau et femmes girafes..." par Jean Dutourd

Jean-Pax Méfret, pied-noir et fier de l'être! par Arnaud Folch et Cyril de Beketch

Delacroix, peintre de l'Orient de l'esprit par Laurent Dandrieu

L'attrait des lointains

Bibliographie.