Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2017

Michéa l'inactuel...

Les éditions du Bord de l'eau viennent de publier un essai d'Emmanuel et Mathias Roux intitulé Michéa l'inactuel - Une critique de la civilisation libérale. Les auteurs sont tous les deux agrégés de philosophie et on doit notamment à Emmanuel Roux, George Orwell - La politique de l'écrivain (Michalon, 2015).

Roux_Michéa l'inactuel.jpg

" Jean-Claude Michéa est un philosophe désormais bien installé dans le paysage intellectuel français. Manifestant une forte filiation avec George Orwell, sa pensée est dédiée à la compréhension de notre époque qu’il estime entièrement modelée par le triomphe de la « civilisation libérale ».

Depuis vingt ans, il contribue à renouveler l’analyse des évolutions de la société contemporaine en mettant à jour les soubassements culturels du capitalisme. Par la remise en question des oppositions structurelles du débat politique (gauche/droite, progrès/réaction, tradition/mouvement, peuple/élites, etc.) Michéa s’attache aussi à dérégler nos boussoles traditionnelles et invite son lecteur à reconsidérer le sens des clivages jusqu’alors admis, seul moyen, à terme, d’envisager une alternative politique au capitalisme triomphant associé au culte de la croissance. Ses différentes positions lui ont valu d’être qualifié de « nouveau réactionnaire » et d’être enrôlé malgré lui par une droite intellectuelle dans la critique de l’antiracisme et de la postérité supposée délétère de mai 68. Ce livre montre qu’il s’agit pourtant d’une instrumentalisation qui ne résiste pas à une lecture attentive de son œuvre.

Ce faisant, il répond également à la question : « Pourquoi un penseur que tout classe à gauche est-il considéré comme de droite ? » "

24/06/2017

L'âge de l'anesthésie...

Les éditions Les liens qui libèrent viennent de publier un essai de Laurent de Sutter intitulé L'âge de l'anesthésie - La mise sous contrôle des affects. Auteur de nombreux livres, Laurent de Sutter est professeur de théorie du droit à la Vrije Universiteit de Bruxelles.

 

Sutter_L'age de l'anesthésie.jpg

" Antidépresseurs, somnifères, cocaïne, pilules : nos vies ressemblent désormais à des pharmacies. Nous ne parvenons plus à agir autrement qu’en nous aidant de substances chimiques – une pilule pour nous réveiller, une autre pour travailler, une troisième pour faire la fête, une quatrième pour en éviter les conséquences et une dernière pour nous endormir. Mais que dit cette addiction de notre présent ? Pourquoi avons-nous décidé de soutenir nos existences avec des produits dont les origines remontent aux sources du capitalisme industriel ? Que signalent-ils de notre abandon aux exigences d’un monde qui réclame de nous à la fois que nous fassions preuve de créativité et d’initiative et que nous marchions droit ? La réponse est peut-être la suivante : derrière la pléthore de substances que nous ingérons, inhalons ou nous injectons, ce qui se dissimule n’est rien d’autre qu’une manière d’éviter le plus angoissant : la possibilité de l’excitation. L’excitation qui n’est pas celle des vies individuelles, mais celle de la contamination de ce que la chimie ne peut annihiler : l’excitation politique. La pharmacie du capitalisme fait de nous des drogués obéissants ? Il est temps de chercher à la comprendre. "

11/04/2017

Quand les petits trotskistes français sont les idiots utiles du grand capital...

Vous pouvez découvrir ci-dessous une chronique d'Éric Zemmour sur RTL, datée du 6 avril 2017 et consacrée à la participation des candidats trotskistes à l'élection présidentielle...

 

                                     

08/04/2017

Les habits neufs de l'impérialisme...

Les éditions Eska viennent de publier le neuvième numéro de la revue Sécurité globale dont le dossier est consacré aux "habits neufs de l'impérialisme", avec des contributions, notamment, de Xavier Raufer, d'Hervé Juvin, de Christian Harbulot et de Bruno Racouchot...

 

Sécurité globale 9.jpg

Au sommaire :

À propos de la parution d’ Une France soumise. Les Voix du refus, par Georges Bensoussan

 

Champ criminologique

Prévenir la récidive : une expérience dans l’agglomération du Saint-Quentinois

Le recours aux bombes artisanales (explosives ou incendiaires) en France : une dangereuse évolution

 

Dossier : Les habits neufs de l’impérialisme

Les habits neufs de l’impérialisme : pourquoi ? Comment ?, par Xavier Raufer

De la lutte anticorruption au capitalisme du chaos, huit thèses sur une révolution du droit, par Hervé Juvin

Géopolitique du droit américain : dernières nouvelles du front extérieur, par Oliver de Maison Rouge

La conquête du monde immatériel, par Christian Harbulot et Nathalie Grasselli

Cyberespace, nouvelles menaces et nouvelles vulnérabilités, par Philippe Muller Feuga

L’Entreprise, acteur de la sécurité nationale, par Bertrand Pauvert

Penser l’influence dans les rapports de force de la guerre économique : de la compétition aux manœuvres criminelles, par Bruno Racouchot

 

Rubriques et chroniques

Pangloss au paradis ?

Pierre Manent et les Tontons Flingueurs

Faits & Idées

 

28/01/2017

Le revenu universel, salut du capitalisme ?...

Vous pouvez découvrir ci-dessous un extrait de l'entretien donné par Julien Rochedy à Christopher Lannes sur le Bréviaire des patriotes dans lequel la question du revenu universel...

L'entretien dans son intégralité est visible ici.

 

                                      

14/01/2017

La gauche contre le peuple...

A l'occasion de la sortie de son essai Notre ennemi le capital (Flammarion, 2017), Jean-Claude Michéa était l'invité, le 11 janvier 2017, de Guillaume Erner sur France Culture pour évoquer la coupure entre la gauche et le peuple...

 

Michéa_France culture_janvier 2017.jpg

                                   

                                          Entretien avec Jean-Claude Michéa (1ère partie)

                                   

                                          Entretien avec Jean-Claude Michéa (2ème partie)