Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2017

Les insoumises contre la pensée unique !...

Le nouveau numéro de la revue Eléments (n°166, mai - juin 2017) est disponible en kiosque.

A côté du dossier consacré à la nouvelle dissidence féminine, dans lequel on pourra lire, notamment, un entretien avec Marion Maréchal-Le Pen,  on trouvera les rubriques «Cartouches», «Le combat des idées» et «Panorama» et, comme toujours, une superbe iconographie.

Bonne lecture !

Vous pouvez commander ce numéro ou vous abonner sur le site de la revue : http://www.revue-elements.com.

 

Eléments 166.jpg

 

Au sommaire de ce numéro :

Éditorial   

L'éditorial d'Alain de Benoist :Classe contre classe

Forum

L’entretien
 
Les leçons de la présidentielle, entretien avec Guillaume Bernard

Le néocronomacron par Slododan Despot

Cartouches

Le regard d’Olivier François : Pulpe française

Une fin du monde sans importance par Xavier Eman

L'écologie sans faux-semblant : entretien avec Fabien Niezgoda

Un homme une revue : PHILITT, Antimoderne d'abord !

Cinéma : Journal cinéphile

Champs de bataille : Un dimanche sur le Rhin

Musique : Au bonheur des VRP

Sciences

Le combat des idées

Patrick Buisson enfin débarrassé des caricatures

L’AfD ou les spécificités du populisme allemand, entretien avec Marc Jongen co-président de l'AfD

Pierric Guittaut mène l'enquête : l'énigme de la Bête de Gévaudan enfin résolu

Le temps des alouettes

L’éclairage de Xavier Delamarre : on a retrouvé les Indo-Européens

Entretien avec Thibault Isabel : le retour de Proudhon

Michel Onfray, lecteur de Proudhon

Jean-François Davy, un vrai cinéma populiste

Entretien avec Jean-François Davy

Vladimir Dimitrijevic, le feu sacré du verbe

Georges Hyvernaud, l’ivrogne et l’emmerdeur

Ce que penser veut dire

Dernières rencontres avec Armand Gatti

Matthew B. Crawford, le philosophe et les motos
    
Dossier

Le conservatisme au féminin

Rencontre avec Bérénice Levet

Les insoumises : En marche !

Entretien avec Eugénie Bastié, Solange Bied-Charreton, Natacha Polony et Ingrid Riocreux

Marcela Iacub, pour le meilleur et pour le pire

Entretien avec Marion Maréchal-Le Pen

Panorama

L’œil de Slobodan Despot

Série télé : Pretty Little Liars

Philosophie : Le langage trahit-il la pensée ?

Le temps existe-t-il ?

L’esprit des lieux : Londres

C’était dans Éléments : Leni Riefenstahl

Éphémérides

 

Trump contre l'Etat profond ?...

Vous pouvez découvrir ci-dessous une chronique d'Éric Zemmour sur RTL, datée du 18 mai 2017 et consacrée à la lutte engagée, avec l'aide des médias, par l'"État profond" américain, pudiquement appelée la "communauté du renseignement", contre le Donald Trump, président démocratiquement élu à la suite d'un processus électoral régulier...

On ne s'étonnera pas de la complaisance avec laquelle les médias français commente cette tentative manifeste de coup d'état quand on découvre les réactions approbatrices qui ont a accompagné la révélation récente de l'existence d'un plan de "protection de la République" destiné à être mis en œuvre en cas de victoire de Marine Le Pen à l'élection présidentielle...

 

                                        

21/05/2017

Les snipers de la semaine... (145)

Belluci_pistolet.jpg

Au sommaire cette semaine :

- pour l'OJIM, Christopher Lannes dézingue le Decodex du Monde, le grand quotidien de référence de la pensée unique...

Décodons le Decodex

Label_Decodex.jpg

- sur son blog, H16 allume joyeusement le nouveau gouvernement et la classe politique en décomposition...

Joli mois de mai, joli gouvernement

Gouvernement_Macron_Philippe.jpg

 

16:00 Publié dans Snipers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christopher lannes |  Facebook | Pin it! |

Feu sur la désinformation... (138)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé.

Au sommaire :

  • 1 : Intronisation de Macron – orgasme médiatique

    Intronisation d’Emmanuel Macron, il faut commenter les images, c’est l’extase des experts et journalistes. Tout y est passé : la séquence Harlequin, la séquence Vuitton (le tailleur bleu de Madame) et la séquence Kennedy, toujours le tailleur, qui rappelait celui de Jackie Kennedy… il y a 56 ans. Mais Macron pour les médias (républicains !), c’est aussi l’homme qui incarne le corps du roi, qui protège et que la pluie n’atteint pas. Plus qu’une intronisation, nous avons assisté à un sacre, le sacre d’Emmanuel premier, protecteur de la nation, roi thaumaturge.

  • 2 : Le zapping d’i media

    Toujours la propagande sur les « migrants qui « fuient la guerre », forcément… alors qu’il s’agit d’hommes jeunes ayant laissé sur place les femmes, les enfants, les parents. Sophia Aram joue au commissaire politique à l’occasion de la « Journée contre l’homophobie ». C’est le retour de « la cage aux phobes » de Philippe Muray. Pascal Praud , lui, décrypte le nouveau gouvernement : l’énarchie reste en place , ouf !

  • 3 : Après Pujadas, l’horreur Lapix

     Bye bye Pujadas : le présentateur du journal de 20 heure de France 2, victime de la discrimination de Delphine Ernotte, la directrice de France télévision. « Il y a trop d’hommes blancs de plus de 50 ans ». Place à la diversité, place aux femmes, place à Anne Sophie Lapix.

    En fait , il fallait faire partir Pujadas pour céder la place à Anne-Sophie Lapix, grande figure médiatique à la charnière du monde des affaires qu’elle reçoit chaque semaine , chez elle, avec son mari Arthur Sadoun, patron de publicis et financier de Terra nova. Bref un puputsch du CAC 40 et des pubards. Lapix ? C’est aussi une journaliste incisive et militante qui, dès début 2012, avait  montré qu’il fallait attaquer le FN sur son programme économique.

  • 4 : Les tweets d’I-Média

    « Il y a des écarts d’âge transgressifs »,  « c’est un enseignant , il avait des devoirs et des obligations spécifiques » : un procureur requiert sévèrement contre un enseignant qui a séduit une élève de 23 ans plus jeune que lui. Ça ne vous rappelle rien ? Mais le couple Macron (14 ans pour l’un , 38 ans pour l’autre lors de sa formation) a lui été glamourisé.  Selon que vous serez puissant ou misérable , vous serez angélisé ou diabolisé ! BFMTV se surpasse et annonce « un gouvernement exemplaire » … 24 heures avant sa formation. Valeurs actuelles publie un entretien avec Marion Maréchal Le Pen. A l’opposé d’une campagne présidentielle rase-moquette un texte d’une grande hauteur de vue. A ne pas manquer !

  • 5 : Empire médiatique : le cas Drahi

    A qui appartient la presse française ? Jean Yves le Gallou vous dépeint l’empire industriel de Drahi, entrepreneur et propriétaire de presse. L’homme qui a fait Macron.

  • 6 : Coup de chapeau à Faits et documents

    Coup de chapeau à Faits et documents, la lettre confidentielle fondée par Emmanuel Ratier. Un portrait très complet de Mimi Marchand qui contrôle les images des « people » et qui s’est occupée du couple Macron.

 

                            

20/05/2017

La nuit myope...

Les éditions de la Table ronde viennent de rééditer dans leur collection de poche La petite vermillon un roman d'A.D.G. intitulé La nuit myope. Journaliste et écrivain, A.D.G., avec son style gouailleur et anar de droite, était un des maîtres, avec Manchette, du polar français des années 70-80.

 

ADG_Nuit myope.jpg

"La Nuit myope est un roman noir, mais sans morts et avec beaucoup de style. Ca compense. C'est explicitement placé sous le signe d'Antoine Blondin, Marcel Aymé et Jacques Perret, dans la grande tradition des traversées de Paris. L'histoire est simple. C'est l'Odyssée à l'envers d'un Ulysse ivre qui quitte Pénélope pour retrouver Calypso mais qui en sera empêché parce qu'il est myope et qu'il a cassé ses lunettes en repassant de nuit au domicile conjugal. On est au tout début des années 1980 et le monde d'avant est encore là, dans le Paris du petit matin où l'on croise de jeunes giscardiens en goguette, des gardiens de nuit qui dorment, des cabines téléphoniques, où l'on peut fumer dans les boîtes de nuit en dansant sur du disco, où les cadres sup rêvent de partir sur les traces de Stevenson dans les Cévennes après avoir insulté leur patron. C'est ironique, tendre, élégant, poétique : c'est A.D.G." Jérôme Leroy

La France périphérique va-t-elle exploser ?...

Vous pouvez découvrir ci-dessous un entretien donné par Christophe Guilluy à Natacha Polony pour son émission Polonium sur Paris Première, dans lequel il évoque les résultats des élections présidentielles et la question de la France périphérique broyée par la mondialisation. Géographe, Christophe Guilluy est déjà l'auteur de trois essais importants, Fractures françaises (Flammarion, 2010), La France périphérique (Flammarion, 2014) et Le crépuscule de la France d'en haut (Flammarion, 2016).