Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2017

Littérature et conspiration...

Les éditions Dualpha viennent de publier un essai de Nicolas Bonnal intitulé Littérature et conspiration - Les grands auteurs à l'âge des complots. Chroniqueur et essayiste, Nicolas Bonnal est notamment l'auteur de Tolkien, les univers d'un magicien (Les Belles Lettres, 1998) et de Le salut par Tolkien (Avatar, 2016) ainsi que de plusieurs livres sur le cinéma, dont Ridley Scott et le cinéma rétrofuturiste (Dualpha, 2013), Les mystères de Stanley Kubrick (Dualpha, 2014) ou Le paganisme au cinéma (Dualpha, 2015), et d'un livre sur céline, Louis Ferdinand Céline - La colère et les mots (Avatar, 2017).

 

Bonnal_Littérature et conspiration.jpg

" La théorie de la conspiration est présentée comme une panacée intellectuelle réservée à des esprits grognons et inférieurs. Ce livre démontre exactement l’inverse. Depuis des siècles les grands écrivains ont saisi les prodigieux changements qui ont bouleversé notre époque, et ils les ont dénoncés.

De Chateaubriand à Chesterton, de John Buchan à Jack London, de Dostoïevski à Céline, tous les grands auteurs (romanciers et essayistes) ont, chacun à leur manière, décrit, romancé, vilipendé la terrible ère des conspirations que nous nommons le monde moderne.

Ce livre est là pour le rappeler.

Les grands auteurs à l’âge des complots ? Il s’agit d’une étude des auteurs face à la sensation de complot depuis trois siècles ou plus. Nous sommes dans une civilisation qui est une post-civilisation ou qui veut mettre fin à l’histoire en général (la proclamée fin de l’histoire).

Tout cela s’est dessiné depuis des siècles sur fond de mondialisation, de culture humanitaire ou de science sans conscience. "

12/03/2017

Tour d'horizon... (124)

Auxillary Territorial Service.jpg

Au sommaire cette semaine :

- sur Frenchweb.fr, le chef d'entreprise Gaël Duval lance un cri d'alarme sur le retard pris par la France dans le domaine de la souveraineté numérique...

La France et l’Europe doivent conquérir leur souveraineté numérique

Souveraineté numérique 2.jpg

- Theatrum Belli nous fait découvrir un texte d'Ortega y Gasset, l'auteur de La révolte des masses, consacré à l'homme d'action...

L’intelligence de l’homme d’action

Jules César.jpg

- le site de l'institut Iliade nous livre une étude de Valoë Frimas consacrée au Seigneur des Anneaux, l’œuvre de J.R.R. Tolkien, qui montre comment son auteur a puisé son inspiration dans les mythes européens...

La réécriture des mythes européens dans le Seigneur des Anneaux - partie 1/3

partie 2/3

partie 3/3

08/12/2016

Tolkien et la religion...

Les éditions des Presses de l'université Paris-Sorbonne viennent de publier un essai de Leo Carruthers intitulé Tolkien et la religion - Comme une lampe invisible. Professeur de l’université Paris-Sorbonne en études médiévales anglaises, Leo Carruthers a dirigé l'ouvrage collectif Tolkien et le Moyen Âge (CNRS Éditions, 2007) et a été un des coordinateurs, avec Vincent Ferré du Dictionnaire Tolkien (CNRS, 2012).

 

Tolkien et la religion.jpg

" Peut-on qualifier Tolkien d’« auteur catholique », comme certains sont tentés de le faire ? Converti par sa mère au catholicisme, Tolkien resta toute sa vie un fidèle pieux et pratiquant, mais plutôt conservateur. Enracinée au cœur de sa vie privée, la religion l’est aussi au sein du groupe des Inklings, dans lequel Tolkien joua un rôle clé et qu’animait son meilleur ami, C.S. Lewis, universitaire connu pour ses livres de théologie populaire. De même, elle l’est dans la carrière universitaire du créateur de la Terre du Milieu, dans les textes du Moyen Âge, chrétiens, païens, ou mixtes, dont il était spécialiste et où il puisa en grande partie son inspiration.

Mais les romans de Tolkien, d’où le terme Dieu est écarté, véhiculent-ils une spiritualité définie ? Cet essai explore la mythologie de l’auteur, non seulement dans les deux romans publiés de son vivant (Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux), mais aussi à travers l’ensemble de légendes, Le Silmarillion et L’Histoire de la Terre du Milieu, sur lequel il travaillait incessamment, sans pouvoir l’achever de manière satisfaisante. À des degrés divers, difficiles à cerner originellement, mais plus accentués vers la fin de la vie de l’écrivain, les thèmes du mythe, de la religion et de la spiritualité ne cessent d’être présents dans cette œuvre vaste.

Tolkien « auteur catholique » ? Leo Carruthers souligne l’aspect neutre d’une mythologie fidèle à sa logique interne, une préhistoire humaine placée dans un temps indéfini, où l’on ressent toutefois « une sorte de foi, comme une lampe invisible ». "

18/11/2016

Tolkien, auteur du siècle !...

Les éditions Bragelonne viennent de publier dans leur collection Essais un ouvrage de T.A. Shippey consacré à Tolkien et à son œuvre et intitulé J.R.R. Tolkien, auteur du siècle. T.A. Shippey est un universitaire américain, qui a enseigné la littérature médiévale à Oxford, et, par ailleurs, un fin connaisseur de la science-fiction et de la fantaisie contemporaine...

 

Tolkien_Shippey.jpg

" Écrit par le meilleur spécialiste anglais, cet ouvrage présente toute l’œuvre de J.R.R. Tolkien, depuis Le Hobbit jusqu’au Seigneur des Anneaux, en passant par Le Silmarillion, mais aussi les contes (dont Feuille, de Niggle) ainsi que les essais sur la littérature… avec un souci constant de pédagogie, mettant à la portée des profanes comme des amateurs de Tolkien les problématiques les plus complexes liées à la création d’un monde qui a marqué l’histoire de la littérature. Comment peut-on écrire une « mythologie » ? Pourquoi les Hobbits semblent-ils si proches de nous, et Le Seigneur des Anneaux, publié il y a soixante ans, si actuel ? La démonstration claire et enlevée de Shippey n’exclut pas l’humour, lorsqu’il s’en prend aux critiques qui jugent l’œuvre de Tolkien… le plus souvent sans l’avoir lue. Il répond finalement à cette question : si J.R.R. Tolkien dérange tant, n’est-ce pas parce que sa Fantasy parvient, mieux que d’autres genres, à parler au lecteur moderne de son monde et de lui-même ? "

08/11/2016

Le salut par Tolkien...

Les éditions Avatar viennent de publier un essai de Nicolas Bonnal intitulé Le Salut par Tolkien - Eschatologie occidentale et ressourcement littéraire. Journaliste et essayiste, Nicolas Bonnal est notamment l'auteur de Tolkien, les univers d'un magicien (Les Belles Lettres, 1998) ou de plusieurs livres sur le cinéma dont Ridley Scott et le cinéma rétrofuturiste (Dualpha, 2013), Les mystères de Stanley Kubrick (Dualpha, 2014) ou Le paganisme au cinéma (Dualpha, 2015).

 

Salut-par-Tolkien.jpg

" Ce livre n’est pas une reprise du classique de 1998, traduit en plusieurs langues. Il se veut une vision plus décalée, plus libre et plus pessimiste aussi du monde de Tolkien, de ses aspirations, de ses ostentations et de son désespoir. Il traite ainsi des liens de Tolkien et de la tradition, de l’occident et de son eschatologie terminale. Car nous vivons la Fin des Temps la plus grotesque qui se pouvait concevoir. La profanation de la propre œuvre du maître par la culture de masse le démontre à l’envi.

Mais Tolkien est aussi porteur d’un message de guérison, d’un message de thaumaturge et de liturgiste. Sa description de l’amour et de la nature, de la chevalerie et de l’initiation, que l’auteur relie autant au Kalevala qu’à la poésie romaine, sont autant de signaux pour mieux nous aider à affronter un monde à la dérive, et à le traverser. 

Car il y a l’eschatologie du monde occidental d’un côté, dont Tolkien ne cesse de parler dans une correspondance réactionnaire ignorée, et le salut par une œuvre de l’autre, qui repose sur le génie poétique et l’affection cosmologique d’un esprit fabuleux. "

29/10/2016

De mythe et de fureur...

L'excellente revue trimestrielle Bifrost consacrée aux mondes imaginaires (science-fiction, fantaisie, fantastique, uchronie, etc...) publie dans son nouveau numéro un dossier consacré à Robert E. Howard, père de Conan, le guerrier cimmérien, et fondateur du genre heroic fantasy. Le dossier est piloté par Patrice Louinet, le meilleur spécialiste français de l’œuvre de cet auteur...

Bifrost 84.jpg

A côté des habituelles rubriques de la revue, on trouvera au sommaire du dossier :

AU TRAVERS DU PRISME : ROBERT E. HOWARD

  • Une vie, par Patrice Louinet
  • Le doute fantastique, par Claude Ghédir
  • L'épique parcours d'une oeuvre, par Patrice Louinet
  • Howard et Tolkien : deux auteurs, deux pères fondateurs, par Benjamin Bories
  • Howard le barbare et Lovecraft le romain civilisé, par Bertrand Bonnet
  • Dirty deeds done dirt cheap : la révolution Howard, par Patrice Louinet
  • Archipels : Robert Ervin Howard et les années Néo, par Malik Djelil
  • Aux marches de la barbarie, en terre de Cimmérie : en guide de lecture des œuvres de Robert E. Howard
  • More is all you need, par Patrice Louinet