Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2017

Michel Déon, la fin d'une époque...

Le vingt-deuxième numéro de la revue Livr'arbitres, dirigée par Patrick Wagner et Xavier Eman, est en vente, dans une nouvelle formule, avec notamment un dossier consacré à Michel Déon, mort le 28 décembre 2016...

La revue peut être commandée sur son site :  Livr'arbitre, la revue du pays réel.

 

Livr'arbitres 22.jpg

Au sommaire de ce numéro :

Éditorial

Plaisirs solittéraires

Coup de coeur

Une fin du monde sans importance

Nouveautés

Zazous !

Ukraine, le triomphe du manichéisme

Les Évangiles, un rapport de gendarmerie

Rééditions

L'âme visionnaire de Drieu La Rochelle

Inédit

L'énigme du lundi de Pâques

Essais

Devenir « classique » : Roberto Bolano

La Droite buissonnière, Patrick Buisson une figure de l'irrégulier

L'Unité normande

12 portraits pour dessiner la Tradition

Témoignage

Itinéraire particulier d'un enfant privilégié

Portraits

Le parfum d'un écrivain oublié

Boylesve et Stendhal

Boylesve intime

René Boylesve, l'avant-Proust

René Boylesve, entre l'élan et l'obstacle

Arno Breker, un art pour réenchanter l'Europe

La Comédie inhumaine de Darien

Dossier Michel Déon

Souvenirs de Michel Déon

Je ne veux jamais l'oublier

Un bain d'éternelle jeunesse

Michel Déon par Matulu

Le Héros d'une génération blessée

L'exil est son royaume

La patrie lui fait mal au coeur

Des liens phosphorescents

Michel Déon, mémorialiste aux semelles de vent

Lire Déon pendant un demi-siècle

Déon, comme le dieu Janus

Déon, écrivain tragique

Michel Déon, navigateur hauturier

Michel Déon : le gentilhomme de l'âme

Michel Déon, une discrétion bienveillante

Michel Déon à Monclar d'Agenais

Eloge du poulpe

Mihel Déon, hussard et mousquetaire des lettres

Merci, Michel Déon

De l'usage de la Guinness en république malouine

Déon-Brigneau, une solide amitié au delà des vicissitudes de la vie

Souvenir de Charles Maurras

Michel Déon, bibliophile

Déon, ou la vie de l'écrivain telle que je la rêvais

Errances fugitives

Les Trompeuses Espérances... et la vraie délectation

Spetsai, le paradis perdu de Déon

Saudade

Michel déon, doublement immortel

Lettre à Michel Déon

In memoriam

1917, naissance d'un monde

Réflexions

Aboli bibelot

Nouvelle

Pugilat

Récit de voyage

Mousson d'hiver (suite)

26/02/2017

La revue de presse d'un esprit libre... (22)

Veilleur.jpg

La revue de presse de Pierre Bérard

Au sommaire :

Le texte de Julien Freund « La Thalassopolitique » publié en 1985 par les Éditions du labyrinthe comme postface au « Terre et Mer. Un point de vue sur l’histoire mondiale » de son ami Carl Schmitt, ressort sous forme d’article.
 
 
 
Pour la Revue du crieur (émanation de Mediapart) le temps presse. Pourquoi ? Parce que les « droites et les extrêmes droites » européennes sont de plus en plus contaminées par les idées d’Alain de Benoist… ! Article passe partout qui en reste à l'alarme classique style « camarade réveillez-vous, bon sang » et demeure rivé au logiciel droite-gauche comme ultime grille d’analyse. En bref une dénonciation qui ne brille pas par son originalité.
 
 
 
Un film de Patrick Buisson glorifie le monde ancien de la France paysanne, celle des derniers Gaulois (extraits).
 
 
 
Le site Metamag publie un court article sur Maslenitsa, la fête russe d’origine païenne qui ponctue le retour du printemps.
 
 
 
Bérénice Levet répond à Emmanuel Macron, candidat du postnational et de la vie liquide, qui nie l’existence d’une culture et d'un art français.
 
 
 
Tribune d’Alain de Benoist sur boulevard Voltaire à propos d’Emmanuel Macron, télévangéliste christique.
 
 
 
Pour Mathieu Bock-Côté Macron c’est la globalisation heureuse et le gauchisme culturel.
 
 
 
Boris Le Lay : Macron, les oligarchies financières contre les peuples (vidéo).
 
 
 
Éric Zemmour dans une récente chronique qualifie Macron de fils adultérin de Madelin et de Cohn-Bendit (vidéo).
 
 
 
Le livre de Xavier Eman « Une fin du monde sans importance » paru aux Éditions Krisis fait l’objet d’une belle recension sur le blog du Cercle Non Conforme.
 
 
 
La matinale de radio-libertés du 21 février est animée par Xavier Eman. Celui-ci propose en fin d’émission des modalités d’action « communautaires » à la dissidence.
 
 
 
À propos des médias russes présentés unilatéralement à l’Ouest comme de dangereux agents d’influence du Kremlin susceptibles de bouleverser les résultats de l’élection présidentielle française, François-Bernard Huyghe décrypte les rouages de la diplomatie d’influence à commencer par celle de Washington autrement plus préoccupante.
 
 
 
Entretien avec Ingrid Riocreux paru le 20 février dans Le BSC News Magazine à propos de son livre « La langue des médias. Destruction du langage et fabrication du consentement » paru aux Éditions du Toucan.
 
 
 
Le brillantissime Charles Robin est l’invité de Bistro Libertés pour son livre «  Itinéraire d’un gauchistes repenti » paru aux éditions Krisis. Malheureusement les débats se noient dans des bavardages inconsistants, aussi sera-t-il plus sage de ne regarder que les vingts premières minutes de la vidéo, celles où l’hôte donne libre cours
à sa compréhension du présent.
 
 
 
Christopher Gérard a surtout apprécié dans « La Morsure des Dieux », dernier film de Cheyenne-Marie Carron, le portrait d’une paysannerie acculée au désespoir.
 
 
 
La philosophe Anne Frémaux pose de bonnes questions dans un article publié par le Journal du Mauss. S’interrogeant d’un point de vue de gauche sur les bons usages de l’utopie dans l’anthropocène, elle conclut à la nécessité de la décroissance sans s’apercevoir, semble-t-il, que sa démarche ne doit rien à la gauche qui tout au long de son histoire a compris son progressisme comme le déploiement sans fin de l’arraisonnement de la terre et de l’accumulation du capital.
 
 
 
En France les villes moyennes désertées. En cause le développement exponentiel de leur périphérie. Entretien avec Olivier Razemon auteur du livre « Comment La France a tué ses villes ».
 
 
 
La revue québécoise Le Harfang a publié un entretien avec Lucien Cerise consacré à l’ingénierie sociale dont il décortique les usages et les finalités.
 
 
 
Michel Onfray se rapproche de plus en plus des positions de la nouvelle droite canal historique, comme le montrent ses interventions au cours d’une émission avec Zemmour et Naulleau. Vidéo (les 52 premières minutes).
 

Soleil noir.png

21/02/2017

Sur la ligne Buisson...

Interrogé par Charlotte d'Ornellas, pour Boulevard Voltaire, François Bousquet, à l'occasion de la sortie de son essai La droite buissonnière (Rocher, 2017), évoque la fameuse "ligne Buisson", à la fois stratégie métapolitique et stratégie électorale...

 

                                      
                                François Bousquet : "La droite ne peut gagner... par bvoltaire

04/02/2017

Tout ce que Patrick Buisson n'avait pas encore dit...

Vous pouvez ci-dessous découvrir un entretien avec François Bousquet, réalisé le 26 janvier 2017 par Martial Bild pour TV Libertés, dans lequel il évoque son dernier essai, La droite buissonnière (Rocher, 2016).

 

                                      

 

"François Bousquet est journaliste et écrivain. Il vient de publier un ouvrage qui fait déjà du bruit :”La droite buissonière”. La démarche de l’auteur consiste à dépasser la caricature d’un Patrick Buisson, pygmalion ou gourou, affublé des habits de la réaction, sorte d’Edmond Dantes des droites qui viendrait venger les bannis de 1789, 1945 et 1962. Dans un style alerte et brillant, François Bousquet décrit un homme authentiquement intelligent, porteur d’une vision du monde, qui a libéré la droite classique des interdits qu’elle avait intériorisés. L’auteur décrit les grandes dates qui ont marqué la jeunesse et la vie d’adulte de Buisson : l’Algérie, Minute, Sarkozy, la droite hors les murs. Il fait revivre avec talent les événements des 50 dernières années et démontre que le véritable combat du président de la chaîne Histoire, un combat mais aussi sa hantise, c’est la dislocation de la nation. Et pour exorciser cette crainte, il faut refaire France ! François Bousquet mène tambour battant l’histoire d’un homme qui a ses zones d’ombres, un homme clivant, forcément clivant, qui a changé le visage de la droite."

26/01/2017

La droite buissonnière...

Les éditions du Rocher viennent de publier un essai de François Bousquet intitulé La droite buissonnière. Journaliste, rédacteur en chef-adjoint d’Éléments, François Bousquet  est déjà l'auteur de Jean-Edern Hallier ou le narcissique parfait (Albin Michel, 2005) et de Putain de Saint Foucault - Archéologie d'un fétiche (Pierre-Guillaume de Roux, 2015).

 

Bousquet_Droite buissonnière.jpg

" Conseiller du prince ou âme damnée, pygmalion ou gourou, la frontière est mince, en politique, entre le vice et la vertu. Le pouvoir ne connaît que le clair-obscur. Patrick Buisson aussi. Entre légende dorée et légende noire. L'éminence grise cultive le secret, le faiseur de roi suscite des fantasmes, le champion du débat d'idées intrigue. C'est pour les uns « le mauvais génie » tombé en disgrâce ; pour les autres, l'architecte de l'élection de 2007 et celui qui a évité au président sortant un naufrage en 2012. Surnommé « l'alchimiste » par l'ancien chef de l'État, le conseiller a posé les jalons d'une révolution conservatrice, aujourd'hui « hors les murs ». Peut-être demain dans les murs. Identité nationale, rupture du front républicain, retour des frontières, levée des tabous : la droite décomplexée n'en finit pas de soigner sa ligne Buisson, avec ou sans Sarkozy. L'enjeu ? La bataille culturelle. Voici l'histoire d'un homme clivant, forcément clivant, qui a changé le visage de la droite. "

17/12/2016

De la percée idéologique à la percée politique ?...

Vous pouvez découvrir ci-dessous un entretien donné par Patrick Buisson à Charlotte d'Ornellas pour Boulevard Voltaire, dans lequel il évoque, outre son livre La cause du peuple (Perrin, 2016), le combat entre « les enracinés du local » et « les agités du global », l’absence de culture de la classe politique, l’identité, l’amitié française, le lien social, les enjeux métapolitiques, la révolution conservatrice, le fait religieux, le sursaut identitaire, la possible guerre civile et son espoir de voir le début d'un nouveau cycle politique...

 

                                 
                                  Patrick Buisson : "Cette percée idéologique... par bvoltaire