Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2017

La droite buissonnière...

Les éditions du Rocher viennent de publier un essai de François Bousquet intitulé La droite buissonnière. Journaliste, rédacteur en chef-adjoint d’Éléments, François Bousquet  est déjà l'auteur de Jean-Edern Hallier ou le narcissique parfait (Albin Michel, 2005) et de Putain de Saint Foucault - Archéologie d'un fétiche (Pierre-Guillaume de Roux, 2015).

 

Bousquet_Droite buissonnière.jpg

" Conseiller du prince ou âme damnée, pygmalion ou gourou, la frontière est mince, en politique, entre le vice et la vertu. Le pouvoir ne connaît que le clair-obscur. Patrick Buisson aussi. Entre légende dorée et légende noire. L'éminence grise cultive le secret, le faiseur de roi suscite des fantasmes, le champion du débat d'idées intrigue. C'est pour les uns « le mauvais génie » tombé en disgrâce ; pour les autres, l'architecte de l'élection de 2007 et celui qui a évité au président sortant un naufrage en 2012. Surnommé « l'alchimiste » par l'ancien chef de l'État, le conseiller a posé les jalons d'une révolution conservatrice, aujourd'hui « hors les murs ». Peut-être demain dans les murs. Identité nationale, rupture du front républicain, retour des frontières, levée des tabous : la droite décomplexée n'en finit pas de soigner sa ligne Buisson, avec ou sans Sarkozy. L'enjeu ? La bataille culturelle. Voici l'histoire d'un homme clivant, forcément clivant, qui a changé le visage de la droite. "

Les commentaires sont fermés.