Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2014

Le général-comte Tristan de Pikkendorff...

« Je ne sais pas si cette histoire est vraie Tristan, mais nous l'avons toujours tenue pour telle, et je vous engage à faire autant. Il ne faut jamais Rompre la chaîne. »

Le dessinateur Jacques Terpant vient de publier aux éditions Delcourt Tristan, le troisième et dernier tome de sa série de bande-dessinée Le Royaume de Borée, inspirée du roman de Jean Raspail, Les royaumes de Borée (Albin Michel, 2003).

 

Tristan de Pikkendorff.jpg

" Pénétrez au coeur des Royaumes de Borée, cette contrée inconnue et sauvage... Dernier volet de la série fantastico-mélancolique développée par Jacques Terpant d'après l'univers de Jean Raspail (Sept Cavaliers). Quel lien ténu, la famille de Pikkendorff entretient-elle avec le petit homme couleur d'écorce ? Ce dernier va voir surgir, pour la première fois, en plein coeur de son très cher royaume de Borée, l'Histoire, la grande, celle du nombre et de forces incommensurables contre lesquels, ni lui, ni sa magie n'ont la moindre prise. D'ailleurs, pour ces hommes qui viennent, il n'existe pas. "

 

 

22/01/2013

Henrick... de Pikkendorff !

Le dessinateur Jacques Terpant vient de publier aux éditions Delcourt Henrick, le deuxième tome de sa série de bande-dessinée Le Royaume de Borée, inspirée du roman de Jean Raspail, Les royaumes de Borée (Albin Michel, 2003).

 

henrick.jpg

"Hanté par la Borée,le grand-duc August IV de Valduzia lance une grande campagne sur ces terres inconnues, sans résultat. Lors du compte rendu de ce fiasco,son attention se porte sur un homme : le capitaine Henrick de Pikkendorff.
Le javelot primitif que ce dernier a rapporté de la frontière lui redonne espoir.Une nouvelle expédition est organisée Henrick de Pikkendorff, accompagné d'une douzaine d'hommes, s'enfonce dans la Borée."

05/09/2011

Royaume de Borée...

Après Sept cavaliers, le dessinateur Jacques Terpant, s'appuyant sur l'oeuvre de Jean Raspail, poursuit la saga des Pikkendorff avec un nouveau cycle, Le Royaume de Borée, toujours publié chez Delcourt, dont le premier tome s'intitule Oktavius. On peut consulter ici un entretien donné par l'auteur au site BDGest : Par delà les mondes.

Royaume de Borée 2.jpg

"Aux confins de l'Europe, l'officier Oktavius de Pikkendorff, âgé de 26 ans, découvre une contrée où vit, dit-on, un petit homme couleur d'écorce armé d'un arc et d'un javelot. Nul ne l'a jamais approché. Durant trois siècles, Oktavius et sa descendance n'auront de cesse de croiser ce mystérieux personnage, survivant d'un monde révolu, défiant le temps et les hommes qui se massacrent sur ses terres."

16/07/2011

Des nouvelles des Pikkendorff...

Royaume de Borée.jpg

 

Les Pikkendorff incarnent dans l'oeuvre de Jean Raspail les valeurs de la vieille aristocratie européenne, celles de l'honneur, du sens du devoir, du courage et de la lucidité. Le dessinateur de bandes dessinées Jacques Terpant a donc décidé de leur consacré une saga, dont le premier cycle est composé des trois tomes de Sept cavaliers... publiés chez Delcourt entre 2008 et 2010, et le deuxieme, intitulé Le Royaume de Borée est à paraître et comportera quatre volumes

 

Pikkendorff.jpg

"Le blasonnement des armoiries des Pikkendorff est : coupé de sinople sur gueules, à un faisceau de trois lances de combat d'or brochant, deux en sautoir et une en pal, brisée. Illustration de la devise: Je suis d'abord mes propres pas. 
     On notera que ces armoiries sont irrégulières au regard de l'héraldique puisqu'on ne peut mettre ni couleur sur couleur, ni métal sur métal. Ce sont des armes dites "à enquerre" qui incitent à s'enquérir des raisons pour lesquelles on a contrevenu aux lois du blason (tel Godefroy de Bouillon portant : d'argent à la croix potencée d'or). L'origine en est en général un haut fait d'armes..."

 

Vous pouvez visionner ci-dessous un entretien très intéressant avec le dessinateur Jacques Terpant à propos de son adaptation et de son interprétation de l'oeuvre de Jean Raspail...