Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2017

Européens : transmettre ou disparaître ...

ILIADE-colloque2017-std-1.jpg

 

Dans le monde qui vient, pour continuer à exister, il faudra plus que jamais savoir qui l’on est et d’où l’on vient. En France même, le combat politique et celui des idées est un « combat de civilisation ». Ce qui se joue, c’est la nécessité pour les Français et les Européens de renouer avec le fil de leur tradition, que Dominique Venner définissait comme « ce qui persévère et traverse le temps, ce qui reste immuable et qui toujours peut renaître en dépit des contours mouvants, des signes de reflux et de déclin ».

C’est à cet impératif que s’attachera le colloque annuel de l’Institut Iliade pour la longue mémoire européenne, organisé samedi 18 mars 2017 à partir de 10h à la Maison de la Chimie, 28 Rue Saint Dominique, 75007 Paris.

La journée est divisée en deux séquences. La matinée (10h-12h30) dressera le cadre de l’analyse, et plus particulièrement la crise de la transmission. Après une introduction de Grégoire Gambier et une mise en perspective proposée par Philippe Conrad, président de l’Institut Iliade (« L’Héritage européen, le connaître, le transmettre »), François Bousquet abordera « les origines du désastre : l’idéologie de la déconstruction », avant une table ronde consacrée à l’impasse de l’école républicaine, réunissant autour de Charlotte d’Ornellas, le délégué général de SOS Education Jean-Paul Mongin (« L’Education nationale : un outil idéologique »), Françoise Candelier, institutrice et créatrice d’une école hors contrat (« Les écoles hors contrat, lieux de résistance et de transmission »), l’enseignant et essayiste Jean-François Chemain (« L’Education nationale au miroir de l’éducation antique »). Cette matinée se conclura sur une évocation stimulante, issue de l’histoire : « Aristote au Mont Saint-Michel, comment la tradition grecque s’est transmise au Moyen Age ? ».

L’après-midi (14h-18h30) explorera les différentes voies possibles du ressourcement. Interviendront ainsi Philippe Christèle (« Révéler et transmettre les valeurs du chef : éloge incongru de l’entreprise »), Christopher Gérard (« Paideia : la transmission comme acte révolutionnaire »), Jean-François Gautier (« La transmission par le patrimoine musical »), Lionel Rondouin (« Quel récit civilisationnel pour les Européens ? ») et Jean-Yves Le Gallou (« Face au ‘dernier homme’, le recours à la civilisation »). Ces interventions seront entrecoupées d’illustrations concrètes et de deux tables rondes. L’une, animée par Patrick Péhèle, réunira des représentantes des Antigones pour évoquer « le retour des femmes » dans l’œuvre de transmission. L’autre traitera, autour d’Aloysia Biessy, de la Paideia pour « former le corps, l’âme et l’esprit », avec l’essayiste et blogueuse Anne-Laure Blanc (« Le conte, lointaine mémoire et permanence vivante »), le chef d’entreprise et responsable d’un mouvement scout Hadrien Vico (« Le scoutisme, école de la vie et du caractère ») et le maître artisan allemand Harald Bosch (« Compagnonnage et artisanat d’art »).

Ce colloque constitue la manifestation publique annuelle de l’Institut Iliade. Elle réunit plus de 1 000 participants désireux d’explorer les pistes du nécessaire réveil des peuples européens, d’échanger avec les orateurs et de se retrouver, y compris autour d’un verre, dans la convivialité d’une communauté ainsi reformée.

Avec ses séances de dédicaces et davantage encore de stands, l’édition 2017 sera l’occasion de présenter en exclusivité :

  • Le prochain film de l’Iliade à destination des réseaux sociaux : « Européen, ton soleil revient !»
  • Le premier ouvrage co-édité par l’Iliade et Pierre-Guillaume de Roux : Le chant des alouettes. Cette anthologie poétique constitue le prolongement du travail réalisé par Thibaud Cassel dans le cadre de sa formation au sein de l’Institut.

Pour être certain de disposer d’une place et accéder plus rapidement à la salle, il est vivement recommandé de réserver en s’inscrivant en ligne dès maintenant via weezevent.com/colloque-iliade

Contact, demandes d’interviews et renseignements complémentaires : contact@institut-iliade.com

                    

 

09/03/2017

La Russie en révolutions...

NRH 89.jpg

La Nouvelle Revue d'Histoire est en kiosque (n° 89, mars - avril 2017).

Ouvert par l'éditorial de Philippe Conrad ("Octobre 1917 et l'histoire du XXe siècle"), le dossier central est consacré aux révolutions de 1917 en Russie. On peut y lire, notamment,  outre un entretien avec François-Xavier Coquin ("Relire la révolution de 1917"), des articles de Rémy Porte ("1914-1917. La Russie dans la guerre" ; "Missions et matériels français en Russie") et de Gaël-Georges Moullec ("Le soldat russe. L'oublié de l'histoire" ; "Lénine, l'artisan de la révolution d'Octobre").

Hors dossier, on pourra lire, en particulier, un entretien avec Marie-Thérèse Urvoy ("L'Islam dans sa réalité") ainsi que des articles de Jean de Viguerie ("Charlotte Corday, la Républicaine"), de Christian Brosio ("Maurassiens en rupture de ban" ; "Paris. Les fantômes de Picpus"), d'Arnaud Imatz ("La guerre d'Espagne fantasmée de Mr Preston"), de Philippe d'Hugues ("Vichy tel quel" ; "Adieu au «prince du bonheur», Michel Déon" ; "Danton, remis en cause par Wajda"), d'Emma Demeester ("Bayard, la figure du héos"), de Philippe Conrad ("Alphonse Duprond"), ou encore les chroniques de Péroncel-Hugoz et de Philippe d'Hugues...

 

 

17/01/2017

La République et ses présidents...

NRH 88.jpg

La Nouvelle Revue d'Histoire est en kiosque (n° 88, janvier - février 2017).

Ouvert par l'éditorial de Philippe Conrad ("La « monarchie républicaine » à la française"), le dossier central est consacré à la présidence de la République. On peut y lire, notamment,  des articles de Philippe Parroy ("Décembre 1848 : un prince devient président"), de Jean Kappel ("Être président sous la IIIe République"), de Rémy Porte ("Raymond Poincarré, le président de la Grande Guerre"), de Philippe Fraimbois ("Les déboires de Clemenceau et de Briand"), de Martin Benoist ("La présidence Millerand : gouverner depuis l'Elysée ?"), d'Yves Morel ("René Coty, second président de la IVe République"), de Philippe Conrad ("Le président élu au suffrage universel"), de Paul-Marie Coûteaux ("De Gaulle et l'introuvable légitimité républicaine").

Hors dossier, on pourra lire, en particulier, un entretien avec Philippe de Villiers ("Faire de l'histoire autrement") ainsi que des articles de Jean de Viguerie ("Les Français face à la Grande Guerre"), d'Alain Paucard ("Insurgés canadiens contre Empire britannique"), de Pierre Le Vigan ("Une autre lecture de la guerre du pacifique"), de Maurice Faivre ("Jacques de Bollardière, compagnon de toutes les libérations"), de Constance de Roscourt (" et d'Emma Demeester ("Dumouriez, héros républicain ou «misérable intrigant» ? "), ou encore les chroniques d'Olivier Zajec, de Péroncel-Hugoz et de Philippe d'Hugues...

03/12/2016

Terrorismes : histoire et actualité...

NRH HS 13.jpg

Le treizième numéro hors-série de La Nouvelle Revue d'Histoire est en kiosque. Il est consacré à l'histoire à l'actualité des terrorismes

Au sommaire de ce numéro :

Comprendre le terrorisme et relever le défi par Philippe Conrad

Les "Assassins", le modèle originel du terrorisme par Philippe Conrad

1605. La conspiration des poudres par Evelyne Navarre

Le chariot piégé de la rue Saint-Nicaise par Martin Benoist

La "machine infernale" de Fieschi par Philippe Parroy

1858. Orsoni entend venger l'Italie vaincue par Christian Lépagnot

Le nihilisme russe ou la "table rase" par Philippe Parroy

Ravachol, les anarchistes et la république par Philippe Fraimbois

L'Oustacha croate de 1929 à 1945 par Philippe Conrad

Les pionniers du sionisme recourent à la terreur par Philippe Parroy

Le terrorisme, l'arme du FLN par Roger Vétillard

La nouvelle guerre de l'IRA par Evelyne Navarre

La Fraction Armée Rouge face à la République fédérale allemande par Martin benoist

L'Italie des "années de plomb" par Gabriele Adinolfi

L'ETA : du nationalisme au marxisme par Arnaud Imatz

Le terrorisme est-il consubstantiel à l'Islam par René Marchand

Le double financement du terrorisme islamiste par Jean-Paul Gourévitch

Le terrorisme islamiste en France. Histoire et perspectives par Yvan Blot

 

01/11/2016

Indomptable Hongrie !...

NRH 87.jpg

La Nouvelle Revue d'Histoire est en kiosque (n° 87, novembre - décembre 2016).

Ouvert par l'éditorial de Philippe Conrad ("La riche histoire de la Hongrie"), le dossier central est consacré à la Hongrie. On peut y lire, notamment,  des articles de Ferenc Toth ("Saint Martin, européen et fédérateur" ; "Mars Hungaricus in Gallia"), de Martin Benoist ("Les Angevins de Hongrie"), de Henry Bogdan ("La révolution hongroise de 1848"), de Jean-François Gautier ("La musique, c'est l'âme d'un peuple"), de Nicolas de Lamberterie ("1918-19-19 : les Rouges, les Blancs et les Alliés" ; "L'octobre 1956 de Dominique Venner" ; "La Hongrie depuis 1956, de Kadar à Orban"), Alexis Lassagne ("La blessure du traité de Trianon"), par Ghislain de Diesbach ("Nicolas Horthy, le régent méconnu"), par David Tarot ("Le parti des Croix fléchées"), par Henri-Christian Giraud ("1956 : les combattants de la liberté") ainsi que deux entretiens, l'un avec Geza Palffy ("La Sainte couronne de Hongrie") et l'autre avec Pal Fodor ("La Hongrie face aux Turcs").

Hors dossier, on pourra lire, en particulier, un entretien avec Jean-François Gautier ("Un diagnostic pour l'Europe en crise") ainsi que des articles de Philippe Conrad ("Le tour du monde de Bougainville" ; "Pierre Gaxotte"), d'Anne Bernet ("L'armée de Condé ou la grande errance"), de Xavier Laroudie ("Eté 1944. L'épuration en Haute-Vienne"), de Rémy Porte ("Les si mal nommés «comités secrets»") et d'Emma Demeester ("Sylla, de la République au pouvoir personnel"), ou encore les chroniques de Péroncel-Hugoz et de Philippe d'Hugues....

01/09/2016

Aux sources de l'exception américaine

NRH 86.jpg

La Nouvelle Revue d'Histoire est en kiosque (n° 86, septembre - octobre 2016).

Ouvert par l'éditorial de Philippe Conrad ("L'idéologie américaine"), le dossier central est consacré aux source de l'exception américaine. On peut y lire, notamment,  des articles d'Evelyne Navarre ("Le puritanisme fondateur"), de Philippe Conrad ("La République américaine se dote d'une Constitution" ; "La «destinée manifeste» de l'Amérique"), de Arnaud Imatz ("Thomas Molnar, critique lucide du rêve américain"), de Jean Kappel ("Le sort malheureux des Indiens"), de Philippe Parroy ("Le vent d'Amérique souffle sur la France" ; "Le mythe de la frontière") et de Eric Mousson-Lestang ("La part allemande de l'Amérique"), ainsi qu'un entretien avec Nicolas Kessler ("La nature de l'exception américaine").

Hors dossier, on pourra lire, en particulier, un entretien avec Georges-Henri Soutou ("Historien des relations internationales") ainsi que des articles de Gérard Hocmard ("La bataille d'Hastings"), de Franck Buleux ("Guillaume le Conquérant dans la mémoire anglo-normande"), d'Olivier Zajec ("Albert Mathiez"), de Philippe d'Hugues ("Pierre Boutang, philosophe engagé"), de Rémy Porte ("Gallieni, créateur d'Empire et défenseur de Paris"), de Sylvain Pérignon ("Chanter la Marseillaise"), de Pascal Cauchy ("Paul Reynaud et la fin de la IIIe République") et d'Emma Demeester ("Blaise de Montluc, un acteur du «temps des troubles»"), ou encore les chroniques de Péroncel-Hugoz et de Philippe d'Hugues....