Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2017

L'écriture runique et les origines de l'écriture...

Les éditions Yoran viennent de publier un essai d'Alain de Benoist  intitulé L'écriture runique et les origines de l'écriture. Écrivain, philosophe, Alain de Benoist est l’auteur de nombreux livres consacrés surtout à la philosophie politique et à l’histoire des idées, mais aussi à l’histoire des religions, à l’archéologie, à la protohistoire et aux traditions populaires. Il a publié dernièrement Ce que penser veut dire (Rocher, 2017).

 

Benoist_Ecriture runique.jpg

" Utilisée par les Germains à partir du Ier siècle de notre ère pour transcrire diverses langues germaniques antérieurement à l’alphabet latin, puis concurremment avec lui, l’écriture runique, attestée par plusieurs milliers d’inscriptions, reste à certains égards une énigme. Du fait de son apparition relativement tardive, les spécialistes se divisent entre ceux qui la font dériver du latin, ceux qui la rattachent à l’alphabet grec et ceux qui font appel aux alphabets nord-italiques (ou « nord-étrusques »). Mais aucune de ces solutions n’est de nature à expliquer les particularités spécifiques de l’écriture runique : l’ordre des lettres, qui diffère totalement de celui des alphabets méditerranéens, leur regroupement en trois séries immuables de huit runes (les ættir), le fait que chaque rune porte un nom qui lui est propre (le phonème initial de ce nom déterminant la valeur phonétique de la rune), etc.

En s’en tenant aux données strictement scientifiques, à l’exclusion de toutes les interprétations fantaisistes qui ont fleuri depuis deux siècles, ce livre reprend l’ensemble du dossier. Il examine les arguments en présence, aborde la question d’un usage symbolique ou « magique » des runes antérieur à leur usage comme écriture, s’interroge sur la possible homologie des ættir et des trois phases du cycle lunaire, puis dresse un bilan plus général de ce que l’on sait actuellement sur l’apparition et la diffusion de l’écriture en Europe."

01/06/2017

La mythologie viking...

Les éditions au Diable vauvert viennent de publier un livre de Neil Gaiman intitulé La mythologie viking. Auteur britannique de romans dans la veine fantastique, Neil Gaiman est notamment l'auteur de l'excellent American Gods (Au Diable Vauvert, 2002).

 

Gaiman_Mythologie nordique.jpg

" L'univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l'ont inspiré pour son chef-d'oeuvre American Gods. De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l'ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki, fils d'un géant et frère d'Odin, escroc et manipulateur inégalable... Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante ― et très humaine ― histoire. "

08/01/2017

Tour d'horizon... (120)

U-Boot_Tempête.jpg

 

Au sommaire cette semaine :

- sur Theatrum Belli, un texte de Régis Boyer évoque la figure du guerrier nordique telle qu'elle apparait au travers de l'Edda...

Le guerrier nordico-germanique face au Destin

Guerrier Viking.jpg

- sur le site Cairn, un texte de Gilbert Merlio, publié en 2003 par la Revue Française d'Histoire des Idées Politiques, consacré à la révolution conservatrice allemande...

Y a-t-il eu une « Révolution conservatrice » sous la République de Weimar ?

Konservative Revolution.jpg

29/12/2016

Vikingar !...

Les éditions Gungnir viennent de publier le troisième tome de la série Vikingar, dessinée et scénarisée par Cindy et Laura Derieux. Destinée à la jeunesse, cette bande-dessinée, solidement documentée, est disponible sur le site Vikingar, mais également sur les sites des grandes librairies en ligne.

 

Vikingar.jpg

" Normandie à la fin du Xème siècle.

L'équipage viking du voilier Gungnir, Eskil, Tenee, Thormod et sa femme Hlif, accoste sur les Terres de leur cousin Runi, jeune seigneur normand. Ils découvrent échoué sur la plage un bateau: c'est le navire de guerre de Dithilde, un membre de leur clan qui sert le roi Sveinn du Danemark. Elle était chargée d'escorter le Danegeld, le trésor des danois, d'Angleterre jusqu'à la courronne de Danemark quand des pirates lui dérobèrent la précieuse cargaison. Soucieux de secourir Dithilde et de laver l'honneur de leur clan, nos héros partent à la recherche de l'or des danois.

Tempêtes, batailles navales, mission secrètes... embarquez sur le voilier Gungnir dans une aventure pleine de rebondissements au cœur de l'Histoire et de la pensée Viking ! "

24/05/2016

Magie et religion en Scandinavie antique...

Les éditions du Rubicon publient dans les prochains jours un essai de Varg Vikernes intitulé Magie et religion en Scandinavie antique. Norvégien, musicien réputé de Black Metal, qui anime en solo le projet Burzum, Varg Vikernes se passionne depuis de nombreuses années pour l'antiquité scandinave et la religion nordique...

Le livre peut être commandé sur le site des éditions du Rubicon.

 

Magie et religion.jpg

« La magie et la religion de l’Europe antique sont les fondements sur lesquels notre culture et notre civilisation se sont édifiées. Nous en voyons les traces tout autour de nous, dans chaque chose que nous faisons, construisons et dont nous nous entourons, ainsi qu’en nous-mêmes. Il est temps de nous en rendre compte et d’en prendre la juste mesure. » (Varg Vikernes)

Quelles furent les traditions et les croyances de nos aïeux, à l’époque des cultes européens ancestraux ? Varg Vikernes démontre qu’elles sont communes aux peuples antiques d’Europe, d’Afrique du Nord et de certaines parties de l’Asie. Au travers d’un méticuleux travail d’érudit qui s’attache à première vue à la Scandinavie, Varg nous emmène à la découverte des origines du paganisme européen et d’un passé que nous avons, pour la plupart, définitivement oublié.

29/07/2015

Les Berserkir, les guerriers-fauves scandinaves...

Les Presses universitaires du Septentrion ont publié en 2011 une étude de Vincent Samson intitulée Les Berserkir - Les guerriers-fauves dans la Scandinavie ancienne. Officier de cavalerie, Vincent Samson est docteur en histoire et consacre principalement ses recherches au compagnonnage guerrier dans le monde nordique ancien. Il a, à ce titre, apporté une large contribution au numéro de la revue Nouvelle École consacré au Germains (n°63-64, année 2014).

 

Berserkir.jpg

" Les berserkir comptent parmi les figures les plus fascinantes de la littérature scandinave médiévale. Ces combattants d'élite, « semblables à des ours ou des loups », manifestent leur « être second » lors de terrifiants accès de sauvagerie. Très appréciés des souverains de l'ancien Nord, les berserkir sont considérés comme les compagnons d'Odin - divinité furieuse, maîtrisant l'art de la métamorphose.

Dépassant l'analyse des stéréotypes légendaires, cet ouvrage s’attache à démontrer l’historicité d’une tradition associée aux aspects sacrés de la fonction royale. Les berserkir incarnent un modèle de compagnonnage militaire attesté sous diverses formes dans les sociétés germaniques anciennes.

Il s’agit de la première étude complète publiée en France sur le sujet. L’auteur soumet à un rigoureux examen critique l’ensemble des sources médiévales (poèmes, sagas, chroniques, documentation épigraphique, onomastique, archéologique) ainsi que les interprétations proposées depuis deux siècles par les spécialistes scandinaves, allemands ou anglo-saxons.

L’approche retenue est résolument interdisciplinaire : elle associe la philologie et l’étude des témoignages iconographiques, la mythologie comparée, l’histoire des sociétés et des institutions.

Ce livre ne s’adresse pas seulement aux spécialistes de la civilisation des Vikings - linguistes, historiens ou archéologues - mais également aux lecteurs intéressés par les pratiques martiales et les croyances religieuses de l’Europe pré-chrétienne. "