Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le mythe de Thulé...

Les éditions des Amis de la culture européenne viennent de publier un essai d’Émile Hinnerk intitulé Le mythe de Thulé dans la littérature européenne.

 

Hinnerk_Le mythe de Thulé.jpg

" Thulé, Hyperborée, Atlantide… Consonances mystérieuses. Elles éveillent les souvenances d’aurores triomphales ou la poésie de crépuscules sans fin. Sonorités hors d’âge, elles évoquent le crépitement des flammes d’un feu dressé dans la nuit des temps. Nous puisons-là aux tréfonds d’un monde blanc, lustral, originel, quasi englouti. Quelques îlots, quelques archipels, quelques terres aux attraits fascinants surgissent encore, conservés par notre mémoire primordiale.

Ces noms de la géographie mythique européenne se dressent comme des fanaux pour les pèlerins en quête de vérités authentiques. Pour ceux dont la boussole spirituelle indique le Nord, Thulé est la clairière solaire sur le chemin du recours aux forêts. Thulé est une issue du labyrinthe, au terme d’une déambulation initiatique sur des sentes peu fréquentées que Knut Hamsun nommait « chemins où l’herbe repousse ». Thulé est une histoire de Belle au Bois Dormant que l’on se met en demeure d’aller délivrer de sa catalepsie dans l’enchevêtrement du buisson des siècles. Une recherche mue par la nostalgie de la patrie perdue, quand l’origine s’encombre de brumes et se retire. Une saine rébellion, lorsque les scories de la civilisation souillent la pureté des commencements. C’est une réponse fidèle, une constance, face à l’appel insistant de l’Âge d’or que nous transmettent les gouttes de sang pur qui irriguent nos veines. C’est un recours éclairé à l’harmonie et au simple, aux dépens de l’insignifiance et du fallacieux. C’est un retour volontaire instinctif aux sources du chant profond : un Graal païen.

Peu étonnant, dès lors, que le langage pour décrypter Thulé soit celui de la spiritualité, du mythe et de la métaphysique ; de la poésie, de la littérature et de l’imaginaire à partir d’un socle historique. Thulé hante littéralement l’imaginaire d’une Europe secrète et intime. Thulé – âme de l’Europe – surgit et se manifeste d’âge en âge tel un lancinant leitmotiv musical, pour nous rappeler ce que nous devons redevenir.

C’est à ce minutieux travail de recherche et d’histoire généalogique que s’est livré Emile Hinnerk dans ce mémoire enfin édité. "

Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel