Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2017

Les nouveaux empires des médias...

Les éditions First viennent de publier une enquête d'Amaury de Rochegonde et Richard Sénéjoux intitulée Médias - Les nouveaux empires. Les deux auteurs sont journalistes et leur ouvrage vient utilement compléter le livre de Benjamin DormannIls ont acheté la presse (Picollec, 2012).

 

Rochegonde_Senejoux_Medias nouveaux empires.jpg

" Le paysage médiatique est en plein bouleversement ! Le Monde, Libération, L'Express, L'Obs, Le Parisien, Canal+, BFM TV... tous ces grands médias ont récemment changé de main. Leurs nouveaux propriétaires s'appellent Xavier Niel, Patrick Drahi, Vincent Bolloré ou Bernard Arnault.

Pourquoi ces milliardaires ont-ils décidé d'investir massivement dans un secteur en crise ? Quels leviers ont-ils actionnés pour parvenir à leurs fins ? Face à une logique de grande concentration et des groupes devenus tentaculaires, peut-on encore informer en toute indépendance ? Quelles sont les conséquences sur la liberté de la presse et le pluralisme de l'information ?

Il fut un temps où l'on acquérait un titre de presse pour avoir un rôle politique. Aujourd'hui, il s'agit surtout de défendre ses affaires en mettant la main sur des médias d'information politique. Et ce sont les politiques qui cherchent à se donner le meilleur rôle auprès de leurs propriétaires, quitte à servir des intérêts privés, pour ne rien perdre de leur précieuse onction. C'est cette histoire que ce livre se propose de raconter. "

26/03/2017

Les snipers de la semaine... (141)

07bang.jpg

Au sommaire cette semaine :

- sur Polémia, Benjamin Dormann prend dans son viseur Macron et les réseaux auxquels il est lié...

Macron : Plus que le choix des médias, le choix des réseaux de pouvoir

Macron 5.jpg

- sur La voix de nos maîtres, Ingrid Riocreux dézingue les journalistes auteurs du reportage à charge, diffusé sur C8, La face cachée du FN....

C8 en infiltration au FNJ

C8_Face cachée du FN.jpg

 

 

22/02/2015

Feu sur la désinformation... (33)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé.

Au sommaire :

  • 3 :  Tweets d’I-Média.
  • 4 :  Décryptage de « Complément d’enquête » du 12 février.

 

14/10/2012

A propos de la médiacratie...

Vous pouvez regarder ci-dessous un entretien entre Benjamin Dormann, auteur de Ils ont acheté la presse (Jean Picollec, 2012) et Claude Chollet, président de l'Observatoire des journalistes et de l'information médiatique, consacré aux relations incestueuses existant entre le monde des médias, celui de la finance et celui de la politique.


Claude Chollet / Benjamin Dormann - "Ils ont... par Agence2Presse

11/10/2012

Les médias de l'oligarchie entre glaciation et débâcle...

Grand bond offensif.jpg

Où en est la bataille médiatique ? Réponse Place Saint-Georges à Paris, samedi 13 octobre, à la cinquième Journée de la réinformation de Polémia : « Face à la tyrannie médiatique, pour un grand bond offensif ». Avec Jean-Yves Le Gallou, Michel Geoffroy, Benjamin Dormann (Ils ont acheté la presse), Yves Le May (Novobreizh), Philippe Milliau (Notre Antenne) et Claude Chollet (Observatoire des journalistes et de l’information médiatique). Face à la tyrannie médiatique, pour un grand bond offensif, rendez-vous à Paris, dans les salons Dosnes-Thiers, à partir de 9h30, métro Saint-Georges.

Inscription sur place ou sur le site de Polémia

29/03/2012

Ils ont acheté la presse !...

Les éditions Jean Picollec viennent de publier Ils ont acheté la presse, une enquête de Benjamin Dormann. L'auteur, qui a été journaliste économique et a fréquenté le monde politique avant de travailler dans les milieux de la finance, lève le voile sur les grands journaux et les intérêts qu'ils servent.

 

Ils ont acheté la presse.jpg

"Dans l’affaire Dominique Strauss-Kahn, pourquoi les journalistes français ont-ils attendu sa chute, pour commencer à enfin sortir du silence et révéler ce qu’ils savaient ?
Parce que la presse d’opinion a pour priorité de contrecarrer la réélection de Nicolas Sarkozy. Du coup, elle communique plus qu’elle n’enquête ou n’informe, reproduisant trop souvent avec complaisance des scénarios mis en scène par des communicants amis.
Parce que cette presse a docilement accepté de recevoir des centaines de millions de subventions supplémentaires du pouvoir sarkozyste, plutôt que de s’intéresser aux lecteurs.
Enfin, parce qu’elle s’est de plus en plus vendue à des financiers dits « de gauche », qui, dans la presse comme ailleurs, restent des financiers. En suivant notamment de près les exemples de la reprise du Monde par Matthieu Pigasse et la gestion du Nouvel Observateur par Denis Olivennes, on découvre la réalité méconnue de leurs pratiques …
Si ce 4ème pouvoir ne joue plus son rôle aujourd’hui, c’est qu’il a accepté de se fondre dans le 5ème pouvoir que l’on pénètre ici : celui des vastes réseaux mondiaux dominants, mêlant hommes d’affaires, financiers, médias et politiques, agissant dans la plus grande discrétion, parallèlement à nos structures démocratiques. Un voyage dans les coulisses où l’on croise notamment Le Siècle, le Young Leader Arnaud Montebourg, le Bilderberger Manuel Valls, le German Marshall Fund, financeur américain de Terra Nova, initiateur des Primaires du Parti Socialiste,… et où l’on apprend les incroyables conditions de la nomination d’Herman Van Rompuy à la Présidence du Conseil Européen."