Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2018

Un peu de (bonne) lecture pour la jeunesse !...

Les éditions Critérion viennent de publier sous la plume d'Anne-Laure Blanc, de Valérie d'Aubigny et d'Hélène Fruchard, un ouvrage intitulé Une bibliothèque idéale - Que lire de 0 à 16 ans ? . Un guide utile qui permettra aux parents d'orienter leurs enfants vers les auteurs de qualité et non vers les plumitifs malsains, promoteurs militants des délires du politiquement correct, en charge du formatage des jeunes esprits, qui encombrent trop souvent les tables dans les rayons jeunesse des librairies !...

 

Blanc_Une biblothèque idéale.jpg

" En librairie ou en bibliothèque, il est parfois difficile de choisir un livre tant il paraît chaque année d’ouvrages pour la jeunesse. Et pourtant, offrir un livre à un enfant, le lui lire ou le lui faire lire, c’est tellement important. C’est lui permettre de rêver, de découvrir le monde et de grandir.
Comment trouver le livre qui lui fera plaisir et lui donnera envie de lire ?
Quel livre conseiller, et à partir de quel âge ?
Quels classiques lui faire découvrir ?
Quels ouvrages contemporains méritent-ils d’être lus ?
Une sélection commentée de près de 2 000 titres classiques et contemporains classée par thèmes et par tranches d’âge à proposer aux enfants de 0 à 16 ans, tous choisis pour la qualité littéraire du texte, la beauté des illustrations et la valeur des histoires.
Un guide utile et efficace qui comprend le meilleur de la littérature jeunesse actuelle, une sélection judicieuse de classiques réellement accessibles, des conseils de lecture, de nombreux index, des présentations d’auteurs, etc.
Trois spécialistes de la littérature jeunesse, qui animent des comités de lecture et des blogs depuis plus de dix ans, livrent ici leurs préférences et leurs références. "

30/03/2017

Transmettre ou disparaïtre...

A l'occasion de la tenue à Paris du colloque de l'Institut Illiade, la revue Livr'arbitres publie son quatrième numéro hors-série qui comporte les textes des interventions de la plupart des conférenciers. Un numéro à ne pas manquer, notamment pour ceux qui n'ont pas pu être présents.

La revue peut être commandée sur sa page Facebook :  Livr'arbitre, la revue du pays réel.

 

Livr'arbitres HS4.jpg

Editorial

Qu’est-ce qu’être français ? Qu’est-ce qu’être européen ? Le simple fait de poser ces questions – qui reviennent régulièrement dans le débat intellectuel et politique – prouve la grave crise identitaire que traversent notre pays et notre continent. On interroge aujourd’hui ce qui allait de soi hier…

Cette situation est d’autant plus préoccupante que, confronté à des périls immenses et pour certains inédits (submersion migratoire, ethno-masochisme, déculturation de masse par la sous-culture américaine, naufrage de l’éducation nationale et de l’enseignement…), jamais peut-être nos peuples n’ont eu autant besoin de bases solides, d’enracinement profond, de connaissance et de fierté d’eux-mêmes afin de se défendre, de résister, et de « combattre ce qui les nie » pour reprendre l’expression de Domnique Venner. Pour survivre tout simplement. D’où l’importance fondamentale – vitale même – de la transmission.

C’est pourquoi la rédaction de Livr’arbitres est heureuse et fière de s’associer une nouvelle fois à l’Institut Iliade pour offrir à ses lecteurs un florilège des interventions et contributions de son colloque annuel sur le thème si crucial « Transmettre ou disparaître. »

Ce nouvel hors-série de « Livr’arbitres » est un numéro important. Un numéro à lire bien sûr, mais aussi à partager, à faire découvrir, à conseiller, à offrir… à transmettre !

Xavier Eman

Au sommaire :

L'héritage européen, le connaître, le transmettre, par Philippe Conrad

Porter la flamme de notre monde, par Mathilde Gibelin

Une humanité modèle plutôt qu'une humanité nouvelle, par Edouard Chanot

Le recours par la transmission, par Rémy Martin

Le récit civilisationnel de l'Europe, par Lionel Rondouin

L'école et la transmission, par Maxime Valérien

Les origines du désastre : l'idéologie de la déconstruction, par François Bousquet

Aristote au Mont-Saint-Michel. Ou comment la tradition grecque s'est transmise au Moyen Age, par Fabien Niezgoda

L'entreprise, vecteur de transmission. Entre hiérarchie et volonté de pérennité, par Philippe Christèle

Le conte, lointaine mémoire et permanence vivante, par Anne-Laure Blanc

Vincenot, le passeur de traditions, par Patrick Péhèle

Après le dernier homme, l'Européen de demain ! , par Jean-Yves Le Gallou