Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2013

Quand les idées changent vraiment le monde...

Les éditions Vuibert viennent de publier Think tanks - Quand les idées changent vraiment le monde, un essai de François-Bernard Huyghe, préfacé par Alain Juillet et Eric Delbecque. Spécialiste de la stratégie et de la guerre de l'information, François Bernard Huyghe est l'auteur de nombreux essais marquants comme La soft-idéologie (Robert Laffont, 1987), La quatrième guerre mondiale (Rocher, 2004) ou Les maîtres du faire-croire (Vuibert, 2008).

 

Think Tanks.jpg

 

" Un éclairage sur les think tanks, ces « réservoirs d’idées » à l’importance croissante. Les think tanks tiennent une place croissante dans le débat public. Leur double fonction, produire des solutions originales en politique et persuader les décideurs ou l'opinion, suscite des fantasmes à la mesure de leur méconnaissance. Cet ouvrage vise à clarifier la nature de ce phénomène, qui n'a maintenant plus rien de spécifiquement américain ni même occidental, de le replacer dans le cadre de la montée des contre-pouvoirs et groupes d'influence.
Un éclairage sur une actualité décisive qui ouvre un débat de fond sur la nature et les mécanismes du pouvoir dans nos sociétés. "

25/01/2012

Le chemin des solitudes...

Les éditions Jacob Duvernet ont récemment publié 24 - Le chemin des solitudes, un roman de Merri. Ce pseudonyme cache-t-il un agent de la DGSE ? On peut le penser puisque ce roman bénéficie d'une préface d'Alain Juillet, lui-même ancien de ce service au sein duquel il a assumé les fonctions de directeur du renseignement.

 

Chemin des solitudes.jpg

 

"Qui est 24 ?
L'un de ces soldats de fortune qui propose ses services aux plus offrants ? Une sorte d'aventurier moderne envoyé sur des théâtres d'opération où les troupes régulières n'ont pas le droit de cité ? Ou tout simplement un soldat parmi tant d'autres pour qui servir a encore un sens...
Dans ce récit palpitant, Merri nous plonge au coeur de la tourmente, sur les traces de ces hommes qui ont choisi lanonymat : 24, 09, et les autres. L'action est leur unique salut, leur seule raison d'être. Héros malgré eux, pétris de foi et de désenchantement, ils se meuvent dans un monde dans lequel ils ne se reconnaissent pas. Seuls comptent l'« Entité », le « clan » encore et toujours. Et puis, bien sûr, il y a « Elle », cette femme tant aimée et pourtant inaccessible.
Capables de réciter la prière des parachutistes ou de fredonner la chanson The End des Doors, ces hommes manient aussi bien l'humour que la langue de bois, le glock l'arme fidèle que l'autodérision, après quelques verres de trop...
Dans la vie de 24 et de ces hommes, il y a peu de place pour une existence sereine, car la voie escarpée qu'ils empruntent, celle où rôdent l'indifférence et la peine est sans retour. C'est le chemin des solitudes."