Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2018

Le Brésil entre illusions et désillusions...

Le nouveau numéro de la revue Conflits (n°19, octobre-novembre-décembre 2018), dirigée par Pascal Gauchon, vient de sortir en kiosque. Le dossier central est consacré au Brésil.

brésil,pascal gauchon,frédéric pons,florian louis,ingrid riocreux,gérard chaliand,thierry buron,julien damon,xavier raufer,trump

Au sommaire de ce numéro :

ÉCHOS

ÉDITORIAL

ne faites pas dire n'importe quoi au football, par Pascal Gauchon

ACTUALITÉ

ENTRETIEN

Hervé Théry. Brésil, le pays sans ennemi

PORTRAIT

Nikol Pachinian. Vers la transition post-soviétique en Arménie ?, par Tigrane Yégavian

ENTRETIEN

Ambassadeur de Hongrie en France Georges Karolyi

ENJEUX

Malaisie : les élections du changement ?, par Jessy Périé et Thomas Choulet

ENJEUX

Un nouveau "grand jeu" dans la Pacifique, par Jean-Marc Holz

ENJEUX

Le grand rendez-vous du Midterm, par Frédéric Pons

ENJEUX

Iran/Arabie saoudite. pourquoi tant de haine ?, par Frédéric Pichon

ENJEUX

La neutralité aujourd'hui : impossible ou indécent ?, par Thierry Buron

IDÉES

Brésil, une véritable école géopolitique, par Florian Louis

L'HISTOIRE MOT À MOT

"Le Brésil est un pays d'avenir et le restera longtemps", par Pierre Royer

LA LANGUE DES MÉDIAS

Qui est plus solidaire ?, par Ingrid Riocreux

BOULE DE CRISTAL DE MARC DE CAFÉ

Trump ne sera jamais élu, par Jean-Baptiste Noé

IDÉES REÇUES

"Le porte-avion est obsolète", par Pierre Royer

BIBLIOTHÈQUE GÉOPOLITIQUE

La Méditerranée asiatique, par Gérard Chaliand

CHRONIQUES

LIVRES/REVUES/INTERNET /CINÉMA

GÉOPO-TOURISME

Johannesburg : la désillusion post-apartheid, par Thierry Buron

 

DOSSIER : Brésil. Illusion, désillusions

Et finalement, si Dieu n'était pas Brésilien, par Yves Gervaise

Les horizons de la puissance brésilienne, par Yves Gervaise

Défendre le territoire et ses ressources, par Pierre Royer

José Bustani : Le Brésilien qui aurait pu empêcher la guerre d'irak

Brésil vs États-Unis. Vers l'émancipation ?, par Frank Favier

La Chine, un partenaire intrusif pour le Brésil ?, par Michel Nazet

L'Afrique, terre de déploiement de la puissance brésilienne ?, par Catherine Augagneur-Delaye et Alain Michalec

L'intérêt du Brésil pour le monde arabe, par Tigrane Yégavian

Carlos-Ivan Simonsen : Le Brésil est un empire tourné sur lui-même

Pas de puissance brésilienne sans agriculture, par Sébastien Abis

Des énergies renouvelables de moins en moins brésiliennes, par Gustavo Ribeiro

Diversité, inégalités, insécurité , par Julien Damon

Le mythe de la démocratie raciale , par Gustavo Ribeiro

Flavio Werneck Meneguelli : La criminalité, problème numéro 1

Brésil : un délire médiatique , par Xavier Raufer

L'Amérique latine vire-t-elle à droite ?, par Anne-Sophie Letac

 

17/09/2018

Attaques au couteau : terroristes ou déséquilibrés ?...

Vous pouvez découvrir ci-dessous un entretien avec Xavier Raufer mis en ligne le 12 septembre 2018 sur Boulevard Voltaire, et consacré à la question des attaques au couteau qui se multiplient en France et en Europe...

Criminologue et auteurs de nombreux essais, Xavier Raufer a récemment publié Les nouveaux dangers planétaires (CNRS, 2012) et Criminologie - La dimension stratégique et géopolitique (Eska, 2014) et a également coordonné l'ouvrage collectif intitulé La première cyber-guerre mondiale ? (Eska, 2015).

 

                                  

07/09/2018

Les quartiers hors contrôle : un problème criminel immense...

Vous pouvez découvrir ci-dessous un entretien avec Xavier Raufer réalisé le 31 août 2018 pour Boulevard Voltaire, et consacré à la publication d'une étude par le Figaro révélant la forte augmentation des agressions dans notre pays...

Criminologue et auteurs de nombreux essais, Xavier Raufer a récemment publié Les nouveaux dangers planétaires (CNRS, 2012) et Criminologie - La dimension stratégique et géopolitique (Eska, 2014) et a également coordonné l'ouvrage collectif intitulé La première cyber-guerre mondiale ? (Eska, 2015).

 

                                     

24/07/2018

Comment la gauche devient racialiste...

Le nouveau numéro de la revue Éléments (n°173, août-septembre 2018) est disponible en kiosque !

A côté du dossier consacré aux 50 ans de la Nouvelle droite, on retrouvera l'éditorial d'Alain de Benoist, les rubriques «Cartouches», «Le combat des idées» et «Panorama» , un choix d'articles variés, de nombreux entretiens, les chroniques de Xavier Eman, d'Hervé Juvin, d'Olivier François, de Ludovic Maubreuil, d'Armand Grabois, de Laurent Schang et d'Yves Christen et l'anti-manuel de philosophie de Jean-François Gautier...

Bonne lecture !

Vous pouvez commander ce numéro ou vous abonner sur le site de la revue : http://www.revue-elements.com.

 

Elément 173.jpg

Éditorial           

Ordre moral, par Alain de Benoist

Agenda, actualités

L’entretien

Alain de Benoist et Laurent Fourquet : L'humanisme est-il un nihilisme ?, propos recueillis par Marie David

Cartouches

Le regard d’Olivier François : Jean Cau, l'indompté

Une fin du monde sans importance, par Xavier Eman

Le carnet géopolitique d’Hervé Juvin : Eyes wide shut

Terry Gilliam, le cinéaste qui tua Don Quichotte, par Ludovic Maubreuil

Champs de bataille : Prague, 1620, par Laurent Schang

Les caresses de Gil Evans, par Armand Grabois

Bestiaires : l'abeille entre l'être et le néant, par Yves Christen

Sciences

Le combat des idées

Les indignations rose bonbon du gauchisme chic, par François Bousquet

Races, racismes et racialisation, la gauche en folie, par Alain de Benoist

Michel Geoffroy : « La super classe, c'est le trotskisme plus Google »

Ayn Rand, l'autre Dame de fer, par David L’Épée

Splendeurs et misères de l'érotisme français, par David L’Épée

Les derniers jours du Beverley, par Christophe A. Maxime

Roland Jaccard : « Décervelez la population et vous tuez l'érotisme »

Michel Charlier-Haldorf : un peintre hors des sentiers battus

La « décence ordinaire » des Kinks, par Fabien Niezgoda

Le match Abel Michéa - Antoine Blondin, par Pascal Esseyric

Politique de la ville, une usine à gaz française, par Xavier Raufer

Le syndrome de la ville obèse, par Julien Damon et Pierre Le Vigan

E. T. A. Hoffman, le fantastiqueur, par Olivier François

Dossier

Les cinquante ans de la Nouvelle Droite

Réflexions d'un historien sur un anniversaire, par Olivier Dard

« Vous êtes excessivement franco-français », par Guiseppe Giacco

« La France est un pôle d'idées qui nous arme », par Benedikt Kaiser

Une nouvelle génération intellectuelle, par Pascal Esseyric

Une jeune génération reprend le flambeau, par Rodrigo Agulló

Le front de la bataille intellectuelle s'est étendu, par Alberto Buela

Les témoignages de Luc Pauwels, Jure Vujic et Danie Goosen

Panorama

L’œil de Slobodan Despot

Série télé : Maigret avec Jean Richard, par Michel Marmin

Un païen dans l’Église :La collégiale Saint-Pierre de Chauvigny, par Bernard Rio

Philo : Peut-on être insensible à l'art ?, par Jean-François Gautier

L’esprit des lieux : Alep, par Alain de Benoist

C’était dans Éléments : Ave, Maradona !, par Gennaro Malgieri

Éphémérides

 

14/07/2018

Censure sur la criminalité en Europe ?...

 Nous reproduisons ci-dessous un point de vue de Xavier Raufer, cueilli sur Atlantico et consacré à la censure de faits qui règne dans la presse sur la vraie nature de la criminalité en Europe... Criminologue et auteurs de nombreux essais, Xavier Raufer a récemment publié Les nouveaux dangers planétaires (CNRS, 2012) ou encore Criminologie - La dimension stratégique et géopolitique (Eska, 2014).

 

AfD_Sicherheit.jpg

Campagne d'affichage de l'AfD :" L'Allemagne a besoin de sécurité ! "

 
Censure sur la criminalité en Europe ? Pourquoi la baisse évoquée en Allemagne et en Suède est en trompe l’œil
A la lecture de la presse, le criminologue que je suis est saisi par un étrange malaise sur le traitement réservé aux enjeux de sécurité en Europe. Que d’oublis et d’ignorance et, partant, d’incapacité à comprendre le ressenti des citoyens européens face à la terreur et au crime.

Prenons ainsi l'étude récente d'un think tank américain selon lequel de janvier 2014 à fin 2017, l'Europe a subi 194 attentats (réussis ou non). Bilan : 357 morts, 1 660 blessés. 32 de ces tueries ayant toute de même causé 1 000 morts ou blessés étaient pour tout ou partie le fait de migrants (Maghreb, Soudan, Irak). Pas exactement rien… 

Désormais, ces "oublis" frôlent la censure. Fin mai en Allemagne, Susanna Feldman, 14 ans, est violée et tuée par un hybride migrant-irakien (braquage, mars 2018, droit d'asile, rejet en mars 2016).

Le site israélien I24News révèle qu'elle est juive. Une Juive assassinée en Allemagne - outrage garanti ! Or googlez "Susanna Feldman": sur les cinq premières pages, pas trace du Monde, de Libé ou de France Info. 

Mais place aux chiffres sur la mondialisation et la réalité de la criminalité dans certains pays d’Europe dont de nombreux articles –relayant sagement des propos officiels- ont expliqué récemment qu’elle était en forte baisse. 

Allemagne – A en croire, une majorité de nos grands médias d'information, tout va bien et même très bien en matière de sécurité au pays de Mme Merkel puisque les chiffres sont à la baisse ! Voyons voir.

"No-go areas" (quartiers hors-contrôle) - Mme Merkel l'avoue en février 2018 (RTL-Deutschland,) "Il y a des lieux en Allemagne où les gens ne sont plus en sécurité...Il faut le dire clairement". C'est si clair qu'en juin 2018, 90% des Allemands veulent un durcissement de la politique migratoire. Sur cela, censure des médias précités. 

Baisse statistique factice de la criminalité - Pour le syndicat policier allemand GdP, les statistiques nationales (PKS) incluent tout passage illégal de la frontière ["infractions liées à la loi sur les étrangers"] donc si en 2015, 890 000 clandestins entrent en Allemagne, et 280 000 en 2016, on a fin 2016... 610 000 infractions de moins ! Fine astuce.

Ce qui monte malgré tout - Crimes violents en 2015 et 2016, + 7% [homicides & tentatives + 14%, viols + 12%, coups & blessures + 10%] ; en 2017, homicides + 3,2%. 90% de ces hausses sont dues à des migrants mâles de 14 à 30 ans.

Crimes dans les länder et villes (où la censure d'Etat est moins écrasante) :

- Leipzig, attaques à l'arme blanche : 2011, 33 cas ; 2017, 138.

- Sigmaringen (Souabe), 2017 : 57% des infractions connues sont dues aux migrants, dont 49% des vols dans les commerces et 39% des vols violents.

- Rhénanie-Nord Westphalie, 2e semestre 2017, 500 attaques à l'arme blanche connues.

Fautives statistiques allemandes sur la sécurité : 

- Pour le syndicat de la police (Bund Deutscher Beamter), 90% des infractions sexuelles et 88% des "crimes de haine" sont hors-statistiques. Confirmation d'études académiques que le BKA ignore 20% des infractions connues - voire "oublierait" 50% des homicides car nul ne vérifie la mention "mort naturelle" d'un médecin légiste, peut-être soudoyé ou étourdi.

- Pire, les données du BKA incluent les seules infractions fédérales élucidées "Aufgeklärten Straftaten" ; or 45% des infractions connues ne sont pas élucidés ; ni bien sûr le "chiffre noir" (écart entre infractions connues et vécues). Joli effet d'entonnoir - ignoré des médias.

- Enfin, les comptages du BKA omettent les actes terroristes, relevant du Renseignement intérieur, loin des yeux indiscrets.

Gros scandale au service fédéral de l'immigration (BAMF) qui - submergé ou corrompu ? - a des années durant accordé à l'aveuglette des titres de séjour à des Zuwanderer - dont nombre de criminels violents.

Que sait-on de la criminalité des migrants/étrangers en Allemagne ?

- 40% des infractions qu'ils commettent sont le fait de 1% d'entre eux - ce qui prouve la présence parmi eux de criminels endurcis,

- Crimes sexuels imputables aux migrants : 2013, 2/jour ; 2014, 3/jour ; 2015, 5/jour ; 2016, 9/jour ; 2017, 13/jour.

- En Allemagne, 1 habitant sur 8 est étranger ; sur 3 inculpés de crime, 1 étranger ; Sur 5 victimes d'un crime, 1 étranger.

Parquet fédéral allemand, enquêtes pour "extrémisme" : 68 en 2013, 1 200 en 2017. Inculpations pour "terrorisme" : 2016, 66 ; 2017, 316.

Suède (10 millions d'habitants) Sondage pour les législatives de l'automne 2018, sur les colères des électeurs : 1 - l'immigration ; 2 - la santé ; 3 - la loi et l'ordre. Dans ce pays jadis si paisible, la vague migratoire a provoqué un séisme criminel oublié des médias.

Zones hors-contrôle : selon le syndicat du personnel paramédical (Ambulandförbundet), on en compte 60 autour de Stockholm, Gothenburg et Malmö.

Omniprésence des armes de guerre : 

- Attentats à la grenade, 4 en 2014, 20 en 2017. Au marché noir, de meurtrières grenades défensives sont à 30 € pièce ; même, gentil geste commercial, on en a deux gratis pour l'achat d'une kalachnikov. En 2017 à Malmö, des commissariats reçoivent deux de ces engins - dégâts énormes. 

- Usage d'armes de guerre sur la voie publique : 300 en Suède, en 2017 ; 17 homicides par arme à feu en 2011 ; 41 en 2017 plus 135 blessés. En juin 2018 à Malmö, une fusillade fait 3 morts et 3 blessés graves ; les douilles jonchent le sol, près du commissariat central.

Voilà ce qu'ignorent nos médias d'information - Fake news, non - censure, plutôt.

Xavier Raufer (Atlantico, 3 juillet 2018)

30/06/2018

Le fantomatique terrorisme d'ultra-droite...

Vous pouvez découvrir ci-dessous un entretien avec Xavier Raufer réalisé le 27 juin 2018 pour Boulevard Voltaire, et consacré au démantèlement par la DGSI d'un surprenant groupe "terroriste" d'ultra-droite...Une excellente mise au point !

Criminologue et auteurs de nombreux essais, Xavier Raufer a récemment publié Les nouveaux dangers planétaires (CNRS, 2012) et Criminologie - La dimension stratégique et géopolitique (Eska, 2014) et a également coordonné l'ouvrage collectif intitulé La première cyber-guerre mondiale ? (Eska, 2015).