Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2018

Penser la guerre économique...

Les éditions VA Press viennent de publier un ouvrage d'Olivier de Maison Rouge intitulé Penser la guerre économique - Bréviaire stratégique. Avocat, Olivier de Maison Rouge est spécialiste des questions juridiques liées à l'intelligence économique et au secret des affaires.

 

De Maison Rouge_Penser la guerre économique.jpg

" Ouvrage précis et tout à la fois concis de stratégies de guerre économique, il a été élaboré selon un chapitrage pertinent déclinant des thématiques et idées forces constituant un ensemble cohérent de lecture des enjeux géostratégiques contemporains.

Ce faisant, à la manière de Sun Tzu, auteur de l’Art de la guerre, mais également en hommage à Hervé Coutau-Bégarie, il réunit un condensé de pensées, extraits et maximes constituant autant de leçons stratégiques, tant économiques que juridiques ou militaires, précédé d'une introduction faisant un état des lieux et une mise en perspectives des affrontements commerciaux et opérations d’influence.

Les citations d’auteurs destinées à dessiner ce bréviaire d’intelligence économique et stratégique sont issues de lectures éclectiques, tout à la fois littéraires, doctrinales, universitaires, engagées, religieuses, … formant un enseignement affûté.

A l'usage de toute personne intéressée de détenir les clés de compréhension de la compétition économique globale et les jeux de puissances géo économiques. Les citations reprises donnent en quelques mots ou phrases, une compréhension simple mais tout à la fois pertinente des mécanismes de lutte économiques à travers des permanences, notamment historiques et humaines. "

19/02/2016

La stratégie a son bréviaire !...

Les éditions du Rocher viennent de rééditer le Bréviaire stratégique d'Hervé Coutau-Bégarie. Fondateur de l'Institut de Stratégie Comparée, professeur à l’École de guerre, Hervé Coutau-Bégarie est mort en 2012 et laisse derrière lui une œuvre d'historien et de stratégiste impressionnante par son ampleur et sa rigueur. Il est notamment l'auteur d'un Traité de stratégie (Economica, 2002), qui est une somme difficilement égalable...

 

Bréviaire stratégique.jpg

" La guerre est un duel.
Elle ne vise pas seulement à surmonter des obstacles, mais à vaincre et convaincre un adversaire. La violence et la manière de la contenir en équilibrant les fins politiques et les moyens militaires, est le critère constitutif de la stratégie. Contre la dérive contemporaine d'un mot devenu passe-partout, il est nécessaire de retrouver l'essence de la stratégie, dialectique des volontés et des intelligences utilisant la force pour régler leur conflit. Le but de ce Bréviaire, lecture célèbre dans les milieux militaires, est de surplomber l'ensemble du champ stratégique, de la manière la plus synthétique possible, afin d'en cerner les concepts, les méthodes et les principes. "

08/09/2015

Bombarder les civils...

Les éditions Astrées viennent de publier un essai de Serge Gadal intitulé Théories américaines du bombardement stratégique. Avocat, spécialiste des questions de stratégie aérienne, Serge Gadal est chargé de recherches à l'Institut de stratégie comparée, fondé par Hervé Coutau-Bégarie et membre du comité de rédaction de la revue Stratégique.

L'ouvrage peut être commandé sur les grands sites de librairie en ligne ou sur le site des éditions Astrée : www.editions-astree.fr/

 

Théories américaines du bombardement.jpg

" La destruction de la ville de Dresde, dont commémorons cette année le 70ème anniversaire, s’inscrit dans la longue histoire du bombardement stratégique, de la Première guerre mondiale à la guerre du Kosovo. Cette destruction fut le résultat d’une opération conjointe anglo-américaine fondée sur des principes en apparence très différents.
Tentative d’appliquer directement la puissance de l’aviation de bombardement sur des cibles civiles, afin d’annihiler la volonté de résistance de l’adversaire pour la Royal Air Force, ou de détruire les usines constituant le tissu économique de l’adversaire pour la 8ème Air Force américaine, le résultat fut malheureusement le même en termes de dévastation.
Comment en est-on arrivé là ? Cet ouvrage aborde la question à partir de la théorie du bombardement stratégique développée par l’aviation américaine dans l’entredeux- guerres. A partir des figures fondatrices de Douhet, Mitchell et Seversky, il nous fait assister aux différentes étapes de la conception d’une stratégie fondée à la fois sur la destruction du moral de la population adverse et sur l’anéantissement d’un certain nombre d’industries clés identifiées à travers l’une des toutes premières tentatives de modélisation de la structure industrielle d’une nation. Les bombardements stratégiques du Vietnam, de l’Irak et de la Serbie dans la deuxième partie du xxème siècle ne feront qu’appliquer les théories américaines développées entre les deux guerres avec une efficacité multipliée par la plus grande précision des armements utilisés. "

30/06/2014

Théorie du combat...

Les éditions Economica viennent de rééditer Théorie du combat, un essai de Clausewitz, préfacé par Thomas Lindemann. Clausewitz est, selon Hervé Coutau-Bégarie, le plus connu de tous les penseurs militaires, et "son oeuvre majeure Vom Kriege est comparable au Prince de Machiavel : c'est une référence constante et obligée, une source inépuisable de citations ".

 

Théorie du combat.jpg

" Tout le monde connaît le traité de Clausewitz De la guerre. On sait moins qu’il ne s’agit que du premier volet d’un triptyque qui aurait dû comprendre un traité sur la guérilla et un traité sur la tactique. De ces deux autres volets, n’ont été écrits que des fragments qui n’ont guère attiré l’attention mais qui sont importants tant par leur contribution à la compréhension de la pensée de Clausewitz que par les éclairages originaux qu’ils apportent à la matière traitée.

Le traité sur la tactique n’a fait l’objet que d’un plan général dont seul le chapitre sur la théorie du combat a été développé. La méthode de Clausewitz y apparaît à l’état pur. Le raisonnement se présente sous forme de propositions logiques qui s’enchaînent mutuellement. L’histoire n’est ensuite appelée qu’à titre d’illustration, elle ne constitue pas le fondement du raisonnement. Une telle approche est difficile et exige une attention soutenue du lecteur. Mais cet effort est récompensé par des aperçus fulgurants sur les finalités du combat, sur les rapports entre l’attaque et la défense, entre l’acte destructeur et l’acte décisif, entre le plan et la direction… Certains passages délicats ou allusifs de De la guerre reçoivent ainsi un nouvel éclairage.

Raymond Aron a bien dit que la Théorie du combat est un document essentiel pour comprendre la pensée de Clausewitz. "

26/11/2013

Approches de la géopolitique...

Les éditions Economica viennent de publier Approches de la géopolitique, de l'Antiquité au XXIème siècle, un ouvrage collectif dirigé par Hervé Coutau-Bégarie et Martin Motte. Spécialiste de la stratégie, Hervé Coutau-Bégarie, décédé en 2012, laisse derrière lui une œuvre monumentale ; quant à Martin Motte, maître de conférence en histoire à la Sorbonne et professeur de stratégie à l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs, comme De la guerre ? Clausewitz et la pensée stratégique contemporaine (Economica, 2008) et Entre la vieille Europe et la seule France : Charles Maurras, la politique extérieure et la défense nationale (Economica, 2009).

 

Approches de la géopolitique.jpg

" Sur l’océan des savoirs contemporains, la géopolitique est un continent fréquemment invoqué, mais bien peu exploré. Trop souvent la réduit-on à quelques auteurs, Ratzel, Mahan, Kjellén, Mackinder, Haushofer et Spykman, dont on ne retient qu’une formule absconse, Sea Power, Heartland, Rimland etc. On oublie au passage quantité de précurseurs, compagnons de route et successeurs plus ou moins avoués : Hérodote, Thucydide, Aristote, Strabon, Vauban, Montesquieu, Mably, les saint-simoniens, List, Durando, Orsini d’Agostino, les penseurs eurasistes, Renner, Brunhes, Vallaux, Gottmann, Lohausen, Gallois ou Brzezinski…

Le présent ouvrage ne se contente pas d’exposer les idées des uns et des autres, il les situe dans leur contexte et en évalue la pertinence. Il précise ainsi les contours d’une discipline aussi fascinante qu’incertaine. Mêlant aperçus géniaux et pur charlatanisme, nationalismes exacerbés et espoirs de coexistence pacifique, emprunts à la science contemporaine et réminiscences magiques ou alchimiques via le romantisme, tentations technicistes et nostalgies écologistes, la géopolitique apparaît à la fois comme l’aboutissement d’une intuition plurimillénaire et comme un phénomène culturel emblématique de la modernité. "

26/02/2013

Penser la stratégie maritime...

Les jeunes éditions Argos, dirigées par Olivier Zajec et spécialisées dans les questions de stratégie et de géopolitique, et auxquelles on doit déjà la publication du Bréviaire stratégique d'Hervé Coutau-Bégarie, sortent cette semaine Julian Corbett - Renouveler la stratégie maritime, une présentation par Joseph Henrotin d'un penseur de la puissance navale qui reste aujourd'hui essentiel...

 

Julian Corbett.jpg

" Pour la première fois en France, une biographie synthétique et accessible présente la figure mystérieuse et fascinante de Julian S. Corbett (1854-1922). Maître de la stratégie, il est le premier, et encore aujourd'hui le seul, à avoir transposé à la stratégie maritime les enseignements de Clausewitz. Dépassant la simple analyse de la guerre navale, il appréhende la stratégie maritime comme une véritable discipline intellectuelle, sous-tendue par une épistémologie et posant de véritables enjeux philosophiques sur la nature et les fins de la guerre. Publiés en 1911, les principes de stratégie maritime constituent l'un des livres les plus achevés de stratégie théorique du XXe siècle. En présentant pour la première fois en France la formation, le parcours, les théories, les accomplissements et la postérité critique et théorique de Corbett, Joseph Henrotin inaugure brillamment la nouvelle collection "Maîtres de la stratégie" d'Argos. A l'heure où le monde connaît une fois de plus des bouleversements immenses, Corbett nous fournit les éléments qui pourraient servir à l'élaboration d'une véritable stratégie maritime théorique."