Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2017

Ramiro Ledesma Ramos et le fascisme en Espagne...

Les éditions Ars Magna viennent de publier un essai inédit de Ramiro Ledesma Ramos intitulé Le Fascisme en Espagne. Intellectuel, fondateur du national-syndicalisme, Ramiro Ledesma Ramos fusionne son mouvement à la Phalange de José Antonio de Rivera avant de s'en séparer à la veille de la guerre civile. Arrêté peu avant le soulèvement militaire, il est assassiné en prison, en octobre 1936, par des miliciens du Front populaire.

 

Ramiro-Ledesma-Ramos_Le fascisme en Espagne.jpg

" Publié en Espagne en 1935, Le Fascisme en Espagne, ses origines, son développement, ses hommes, de Ramiro Ledesma Ramos n’avait jamais été traduit en français. La chose est faîte et elle était nécessaire car ce livre est d’une grande importance historique.

Rédigé par un intellectuel brillant, Le Fascisme en Espagne rend compte de l’ambiance politique du début des années 1930 dans la péninsule Ibérique. Une ambiance marquée par les assassinats politiques, la répression, l’incapacité des libéraux et des monarchistes, le laïcisme militant des partis de gauche et la montée aux extrêmes qui aboutit au Fronte Popular et à la Guerre d’Espagne. Le lecteur y découvrira les premiers pas de la Phalange espagnole des JONS, ses débats stratégiques et idéologiques, ses conflits internes et sa scission de 1935 suscitée par l’auteur de cet ouvrage. "

07/06/2017

Ernst Nolte et les fondements historiques du national-socialisme...

Les éditions Desclée de Brouwer viennent de rééditer un ouvrage d'Ernst Nolte, désormais classique, Les fondements historiques du national-socialisme, dans une nouvelle traduction assurée par Philippe Baillet. Historien et philosophe, élève d'Heidegger, Ernst Nolte a étudié le phénomène totalitaire à travers le bolchévisme, le fascisme et le nazisme. Il est notamment l'auteur du Fascisme dans son époque (Bouquins, 2008) et de La guerre civile européenne 1917-1945 (Perrin, 2011), ouvrage important qui a suscité de très vifs débats lors de sa parution.

 

Nolte_Fondements historiques du national -socialisme.jpg

" Auteur de livres célèbres sur les guerres mondiales, civiles et idéologiques du xxe siècle, Ernst Nolte tente ici de caractériser et de définir les fondements historiques du national-socialisme. Il démontre que ni Hitler ni son mouvement ne peuvent être pensés comme un phénomène simplement « produit » par les circonstances, même exceptionnelles, au sein desquelles ils sont apparus et ont pu prendre les aspects que nous leur connaissons.
Selon Nolte, le plus grand danger historiographique consiste à réinterpréter les circonstances de départ à la lumière de leur point d'arrivée. Il renverse l'analyse et tourne son attention vers les racines de tous les thèmes idéologiques et historico-politiques qui se sont nourris, avec une efficacité et une virulence extraordinaires, de ces circonstances. La diffusion dans la société (pas uniquement allemande) de l'antisémitisme, du darwinisme social, du nationalisme à base raciale et du bolchevisme ; leur nature idéologique ; leur déformation ultérieure dans l'idéologie de Mein Kampf, etc. : tels sont les grands thèmes d'un ouvrage où se déploie l'analyse noltienne des fondements du national-socialisme. "

18/03/2017

Généalogie du fascisme français...

Les éditions du Lore viennent de rééditer un opuscule de Robert Steuckers et Armin Mohler intitulé Généalogie du fascisme français - Dérives autour des travaux de Zeev Sternhell. Publiciste et essayiste suisse, Armin Mohler (1920-2003) est l'auteur de l'ouvrage fondamental La Révolution conservatrice en Allemagne 1918-1932 (Pardès, 1993). Grand connaisseur des penseurs non-conformistes européens, Robert Steuckers a récemment publié La révolution conservatrice allemande (Lore, 2014).

 

armin mohler,robert steuckers,fascisme,zeev sternhell,général boulanger,auguste blanqui,georges vacher de lapouge,arthur de gobineau,gustave le bon,hippolyte taine,jules soury,maurice barrès,charles maurras

" Dans cet opuscule, Armin Mohler nous propose une recension exhaustive du livre Ni droite ni gauche. L’idéologie du fascisme en France du professeur de politologie israélien Zeev Sternhell et qui parut à Paris en 1983 non sans susciter un vif débat.

Robert Steuckers, toujours autour du travail de Sternhell, nous dresse une synthèse de la généalogie du fascisme français en recourant à des figures telles que le général Boulanger, Auguste Blanqui, Georges Vacher de Lapouge, Arthur de Gobineau, Gustave Le Bon, Hippolyte Taine, Jules Soury, Maurice Barrès ou encore Charles Maurras.

Un petit ouvrage qui démontre au lecteur que le fascisme est une idéologie comme les autres et non une aberration vis-à-vis de lois de l’histoire soi-disant infaillibles. "

 

22/01/2017

Tour d'horizon... (121)

Observatrice.jpg

 

Au sommaire cette semaine :

- sur The Conversation, un regard de l'historien Christian-Georges Schwentzel sur le césarisme du XXIe siècle...

Trump, Poutine, Erdogan : comment expliquer le succès des Césars du XXIᵉ siècle ?

Poutine_César.jpg

- rions un peu avec Libération, qui avec Guillaume Gendron nous ressert pour la nième fois un article sur la renaissance de l'hydre du fascisme international...

La culture Alt-Right : de l’extrême droite française à «Fight Club»

Alt-right.jpg

 

 

22/12/2016

Mesure de la France...

Les éditions Pardès viennent de rééditer le premier essai de Pierre Drieu la Rochelle intitulé Mesure de la France, avec une préface Franck Buleux. Après Socialisme fasciste, Avec Doriot , Ne plus attendre, et Chroniques politiques (1934-1942) réédités par les soins des éditions Ars Magna,  l’œuvre de publiciste de l'auteur de Gilles redevient accessible à tous.

 

Mesure de la France_Drieu.jpg

" Au retour de la Grande Guerre, le sous-officier d’infanterie Pierre Drieu la Rochelle s’interroge sur la victoire des Alliés, dans laquelle il ne voit qu’un trompe-l’oeil. Jeune auteur de 27 ans, issu d’une famille nationaliste et conservatrice d’origine normande, il s’émeut des faiblesses de la France, posant ainsi les limites du nationalisme intégral, cher aux partisans de Charles Maurras. Démontrant l’incapacité française à se régénérer humainement, il s’interroge, au-delà du fait national, sur le devenir de la puissance des nations. Dans la première partie de Mesure de la France, il consacre de larges développements à la dénatalité qui frappe son pays, véritable suicide (un « crime », dénonce-t-il). S’il a fallu la moitié de la planète pour vaincre l’Allemagne, qu’aurait pu la France seule ? Dans la seconde partie de l’essai, le déclin démographique français l’amène à s’interroger sur la puissance des nations, fondée sur la seule notion de Production, stade final du besoin économique. Il cherche les responsabilités des acteurs institutionnels, politiques et religieux de l’époque. Pour sauver la France, il en appelle à de véritables « Alliances », fruits d’unions nationales, consenties sur un pied d’égalité en temps de paix, et non issues de guerres mortifères pour le continent européen. Cet essai annonce les prochaines œuvres de Drieu, Le Jeune Européen et Genève ou Moscou, dans lesquelles il fera clairement le choix d’une « autre voie », celle de l’Europe. Mesure de la France, tout en proposant des pistes de réflexion, n’en délivre pas moins un message pessimiste : l’Europe n’a pas vécu la « der des der », comme certains, les plus nombreux, aimeraient à le croire, mais la «Première Guerre». La suite de l’Histoire, avec la Seconde Guerre mondiale, lui donnera raison. "

29/07/2016

Actualité de Drieu la Rochelle...

Les Bouquins de Synthèse nationale viennent de publier dans leur collection des Cahiers d'histoire du nationalisme, un volume consacré à Pierre Drieu la Rochelle et à la riche actualité de son œuvre. Un numéro à ne pas manquer, donc !...

 

Pierre-Drieu-la-Rochelle.jpg

" Cette dixième livraison des Cahiers d'Histoire du nationalisme est consacrée à l'un des auteurs les plus controversés du XXe siècle : Pierre Drieu la Rochelle.

Il est vrai que, plus de 70 ans après sa disparition, ce "pessimiste actif" comme il se définissait lui-même continue à susciter beaucoup d'intérêt et bien des passions. Nombreux sont ses livres qui ont été dernièrement réédités ainsi qu'une recension fort bien faite de tous ses articles parus.

Réalisé avec l'aimable collaboration de Patrick Parment avec, entre autres, un texte Pol Vandromme, ce Cahier d'Histoire du nationalisme entend donner une autre image de ce grand écrivain fasciste de talent trop souvent insulté par les tenants de la pensée dominante... "