Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2015

Un prince de la jeunesse...

Le seizième numéro de la revue Livr'arbitres est en vente et comporte un dossier consacré à André Fraigneau et un autre consacré à la critique littéraire

La revue peut être commandée sur son site :  Livr'arbitre, la revue du pays réel.

 

Livr'arbitres 16.jpg

 

Au sommaire de ce numéro :

Éditorial

Plaisirs solittéraires

Alma mater

Mémoire(s) vive(s)

Journal

Femmes, taureaux et cures thermales

Portrait

André Fraigneau

Biographie

      Brigneau, le lutteur magnifique

Essai

Le Cercle Proudhon, une tentative de révolution conservatrice française?

Le corps du Duce

Les tribulations d'un Chinois chez les Rothschild

Épouvante et surnaturel en littérature

Dossier

      De la critique en littérature

Carnet de voyage

       Retour au Cambodge

Le coin du poète

         Car le tombeau toujours comprendra le poète

 

21/08/2010

Les derniers jours de Mussolini

Spécialiste du fascisme et déjà auteur d'une excellente biographie du Duce, Pierre Milza revient dans Les derniers jours de Mussolini, publié chez Fayard, sur la fin tragique de celui qui avait été le maître de l'Italie pendant plus de vingt ans. Apportera-t-il des éclaircissements sur les circonstances particulièrement troubles de son assassinat ?... C'est tout l'enjeu d'un tel livre. 

Mussolini.jpg

"Milan, le 25 avril 1945, 20 heures : le convoi qui emporte Mussolini et ses plus fidèles lieutenants s’ébranle vers une destination incertaine. Trois jours plus tard, à Giulino di Mezzegra, sur la rive ouest du lac de Côme, le Duce et Claretta Petacci sont exécutés.

Que s’est-il passé au cours de ces trois longs jours ? Comment le dictateur a-t-il été arrêté ? Qui a tiré ? Le Duce et sa compagne on-ils été abattus ensemble ou à plusieurs heures d’intervalle ? Quels ont été les conditions de leur arrestation et les événements qui ont suivi ? Quel a été le rôle des services secrets américains et, surtout, britanniques ? Mussolini a-t-il emporté dans sa sacoche les secrets des tractations avec les Alliés ? Où est passé « l’or de Dongo » ?

Pierre Milza mène ici son enquête, à la recherche d’une vérité complexe, tant les sources sont contradictoires. En prenant pour objet les quelques jours qui précèdent la mort du Duce et de sa compagne, il met en lumière un événement qui concerne non seulement l’histoire de l’Italie contemporaine, mais aussi celle de la Deuxième Guerre mondiale et de ses prolongements idéologiques et partisans.

Les trois derniers jours de Mussolini se déroulent à la manière d’un roman d’espionnage sur fond de tragédie, celle du peuple italien, confronté aux horreurs de la guerre civile. A cela près qu’il s’agit d’une histoire vraie et que, soixante-cinq ans plus tard, elle n’a toujours pas livré tous ses secrets…"