Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rome et le Duce...

Les éditions Glénat et Fayard viennent de publier, dans leur collection de bandes-dessinées "Ils ont fait l'Histoire", un volume intitulé Mussolini, avec un scénario de Luca Blengino et de Davide Goy et des dessins d'Andrea Meloni. Une vision du fascisme partielle mais relativement équilibrée...

 

Blengino-Goy-Meloni-Brice_Mussolini.jpg

" Au sortir de la Première guerre mondiale, Benito Mussolini prend la tête d’un mouvement révolutionnaire et violent, le fascisme, regroupant les déçus de la victoire « mutilée » italienne. Ils aspirent au retour d’une «Grande Italie». Il prend la tête du gouvernement en 1922 et impose une « révolution fasciste » en refondant entièrement le système politique et économique. Son grand dessein est de créer une Italie nouvelle, organisée et puissante avec à sa tête, un chef infaillible, le Duce (le «guide»). Il s’attache en parallèle a faire de Rome le centre du pouvoir et la nouvelle cité idéale, conforme aux idéaux du fascisme afin de faire de la ville une véritable vitrine du régime et une capitale impériale. Davide Goy et Luca Blengino, avec l’historienne Catherine Brice, retracent la mise en place du fascisme du point de vue de Rome, littéralement rebâtie par un Mussolini modelant le visage de cette ville éternelle à l’image du fascisme conquérant. "

Lien permanent Catégories : Bandes-dessinées 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel