Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

de gaulle

  • La révolte des Centurions...

    Les éditions du Toucan viennent de publier dans leur collection L'Artilleur un récit historique de Pierre Montagnon, intitulé La révolte des centurions - Un officier au putsch d'Alger. Saint-cyrien, officier de Légion de 1954 à 1961, commandeur de la Légion d’honneur à titre militaire, historien et conférencier, Pierre Montagnon est l’auteur de très nombreux ouvrages, dont ses mémoires, L’Honneur pas les honneurs (Bernard Giovanangeli, 2018 et  2019).

     

    Montagnon_La révolte des centurions.jpg

    " Les Centurions, qui tirent leur dénomination du titre d’un célèbre roman, désignent ces officiers coloniaux et de légion des années cinquante. Comme les personnages de l’œuvre de Lartéguy, beaucoup sont passés par l’Indochine, et tous combattent en Algérie. Pierre Montagnon est l’un d’eux.

    Dès 1956, il se bat avec les légionnaires parachutistes qu’il commande pour garder l’Algérie à la France. Au début de 1961, les Centurions sont plus que jamais « Algérie française », quand le pouvoir politique à Paris, incarné par le général de Gaulle, l’est de moins en moins. Cette divergence va provoquer la révolte des premiers contre le second. Le capitaine Montagnon prendra part au putsch d’Alger. Il en présente ici les phases, les origines et les conséquences, ainsi que les différents protagonistes, et hors de tout jugement passionnel donne un témoignage précieux sur l’état d’esprit de ces militaires qui désobéirent par fidélité à ce qu’on leur avait demandé d’être et de faire."

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • De Gaulle, une histoire incorrecte...

    Vous pouvez découvrir ci-dessous un numéro hors série de la Revue d'Histoire Européenne, consacré au général De Gaulle… 

    Il est possible de se procurer la revue en kiosque ou en ligne sur le site de la Librairie du collectionneur.

    RHE HS 1.jpg

    Au sommaire :

    Repères chronologiques

    Les sources du général, par Christian Vanneste

    Les débuts de carrière d'un officier atypique, par Rémy Porte

    Pourquoi Montcornet ? par Jean Delbecq

    De l'anonymat aux Champs-Elysées, par Henri de Wailly

    De Gaulle et les communistes, par Henri-Christian Giraud

    Pétain et De Gaulle, par Xavier Aiolfi

    L'aventure du RPF, par Philippe Conrad

    De Gaulle et l'Algérie, par Julien Lassalle

    Violences gaullistes, par Olivier Frèrejacques

    L'incomplétude de la Ve République, par Paul-Marie Coûteaux

    Le général victime des yéyés, par Pierre Robin

    Entretien avec Jean-Marie Le Pen

    Gaullistes et gaullisme, par Olivier Frèrejacques

    Lien permanent Catégories : Revues et journaux 0 commentaire Pin it!
  • Onfray, De Gaulle et Mitterrand...

    Les éditions Robert Laffont viennent de publier un essai de Michel Onfray intitulé Vies parallèles : De Gaulle - Mitterrand. Philosophe populaire, tenant d'un socialisme libertaire, Michel Onfray a publié de nombreux ouvrages, dont une trilogie  Cosmos (Flammarion, 2015), Décadence (Flammarion, 2017) et Sagesse (Flammarion, 2019), et récemment Théorie de la dictature (Robert Laffont, 2019) et Grandeur du petit peuple (Albin Michel, 2020).

     

    Onfray_Vies parallèles.jpg

    " L'opposition entre de Gaulle et Mitterrand met dos à dos un homme qui lutte contre l'effondrement d'une civilisation et un individu qui se moque que celle-ci disparaisse pourvu qu'il puisse vivre dans ses ruines à la façon d'un satrape. Le premier donne sa vie pour sauver la France ; le second donne la France pour sauver sa vie. L'un veut une France forte, grande et puissante, à même d'inspirer une Europe des patries ; l'autre la veut faible, petite et impuissante, digérée par l'Europe du capitalisme. L'un ressuscite Caton ; l'autre réincarne Néron. De Gaulle se sait et se veut au service de la France ; Mitterrand veut une France à son service. L'un sait avoir un destin ; l'autre se veut une carrière. De Gaulle n'ignore pas qu'il est plus petit que la France ; Mitterrand se croit plus grand que tout. Le Général sait que le corps du roi prime et assujettit le corps privé ; l'homme de Jarnac croit que son corps privé est un corps royal. L'un écoute le peuple et lui obéit quand il lui demande de partir ; l'autre reste quand le même peuple lui signifie deux fois son congé. L'homme de Colombey était une ligne droite; celui de Jarnac un nœud de vipères. L'un a laissé une trace dans l'Histoire ; l'autre pèse désormais autant qu'un obscur président du Conseil de la IVe République. L'un a fait la France ; l'autre a largement contribué à la défaire...
    Ce portrait croisé se lit comme une contre-histoire du XXe siècle qui nous explique où nous en sommes en même temps qu'elle propose une politique alternative qui laisse sa juste place au peuple : la première. "

    Lien permanent Catégories : Livres 1 commentaire Pin it!
  • Londres, Paris, Vichy : le journal de guerre de Paul Morand...

    Les éditions Gallimard viennent de publier un nouveau volume du journal de Paul Morand intitulé Journal de guerre - Londres, Paris, Vichy 1939-1943. Diplomate, épicurien et homme de droite, Paul Morand a publié de nombreux romans et a été un des inspirateurs des Hussards...

    Morand_Journal de guerre.jpg

    " Le Journal de guerre de Paul Morand était un objet mythique dont l'existence même était sujette à caution. Au vrai, l'écrivain avait bien conservé ses notes prises durant la guerre et avait même commencé à en préparer la publication. Il en avait déposé le manuscrit à la Bibliothèque nationale, parmi un vaste ensemble de papiers personnels. Ce journal paraît pour la première fois, sans retouches ni coupes, et même complété des ajouts et des annexes prévus par Paul Morand lui-même et de quelques textes contemporains de sa rédaction. On se rappelle peut-être que Paul Morand, diplomate, était en mission à Londres le 18 juin 1940 et qu'il fut nommé ambassadeur en Roumanie en 1943. On découvre au fil des pages que, à défaut de s'être rallié en Angleterre au général de Gaulle, il choisit de se présenter à Vichy à l'été 1940, où il est mis d'office en retraite. Il décide alors de s'installer dans Paris occupé avant de rejoindre au printemps 1942 Vichy et le Cabinet de Pierre Laval, chef du gouvernement, en qualité de chargé de mission, poste qu'il occupera seize mois durant. A Londres, à Paris et à Vichy, de la déclaration de guerre de septembre 1939 à août 1943, Paul Morand a tenu son journal sans filtre ni censure, prenant note de ce qu'il voyait, de ce qu'on lui disait et de ce qu'il comprenait. Cest l’œuvre d'un témoin conscient d'être placé aux premières loges de l'Histoire, observateur privilégié des réalités de la collaboration d'Etat et de la participation française à la mise en œuvre de la Solution finale. Ce Journal de guerre est un document exceptionnel pour l'Histoire. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • De Gaulle et les communistes...

    Les éditions Perrin viennent de rééditer dans une version enrichie l'essai d'Henri-Christian Giraud intitulé De Gaulle et les communistes. Journaliste, ancien directeur adjoint de la rédaction du Figaro Magazine, il a publié plusieurs études historiques, dont, en particulier, Une histoire de la révolution hongroise (Rocher, 2006).

     

    Giraud_De Gaulle et les communistes.jpg

    " Ce livre révèle l'un des secrets les mieux conservés du général de Gaulle : son alliance avec Staline en juillet 1941 et l'appui sans faille, mais non sans contrepartie, accordé par le tsar rouge à la France libre tout au long de la guerre.
    Alliance qui a permis une relation privilégiée à partir de novembre 1942 entre de Gaulle et le Parti communiste français. Alliance qui a rebattu les cartes sur la question de l'ouverture du second front, le découpage des frontières polonaises, l'ampleur de l'épuration et les orientations du gouvernement français d'après guerre. Alliance qu'ignoraient aussi bien Churchill que Roosevelt, Pétain que Giraud, mais aussi l'entourage proche de l'homme du 18 Juin qui s'était fait une règle de " progresser par les couverts ". Quels en furent les raisons, les conditions et les buts ? Quels en furent les péripéties et les principaux acteurs ? Quelles en furent, surtout, les conséquences tant politiques que stratégiques ?
    Résultat de minutieuses recherches, ce récit vivant est fondé sur une documentation considérable provenant à la fois des archives du ministère français des Affaires étrangères et des archives soviétiques publiées à Moscou depuis 1983.
    Un document capital, qui remet en question des vérités que l'on croyait acquises depuis soixante-quinze ans. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • L"étrange colonel Rémy...

    Les éditions Champ Vallon viennent de publier L'étrange colonel Rémy, une biographie du célèbre "agent secret de la France libre" signée par Philippe Kerrand.

     

    Kerrand_L'étrange colonel Rémy.jpg

    " Engagé dans la Résistance, aux côtés du général de Gaulle, dès l'été 1940, Gilbert Renault, dit "Rémy", demeurera dans l'Histoire comme l'un des plus célèbres agents secrets de la Seconde Guerre mondiale. Le conflit terminé, durant quarante ans, il édifiera sa propre légende, revivant inlassablement chacune des pages de cette grande épopée.
    Depuis, les acteurs et témoins de l'époque ont eux-mêmes livré leurs souvenirs. De nombreuses archives privées et publiques sont devenues accessibles. Ces sources diverses (dont la plupart sont inédites) ont contribué à éclairer d'un jour nouveau l'image du grand résistant.
    Sa biographie révèle des pans entiers d'une existence dont lui-même n'a jamais souhaité faire étalage (le différend qui l'opposa à Pierre Brossolette) ou qu'il aurait voulu faire oublier (sa haine de Pétain durant la guerre transformée après celle-ci en une dévotion quasi mystique, sa défense du milicien Touvier voire son admiration pour les Français de la Waffen SS). Il fut également un militant très actif du gaullisme politique au sein du Rassemblement du peuple français. (RPF).
    Portrait sans concession et sans parti pris d'un homme de son temps, tiraillé par d'imprévisibles contradictions. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!