Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2011

Hergé, Tintin, Haddock, Milou et les autres

Les éditions Pardès viennent de publier dans leur excellente collection "Qui suis-je" un Hergé signé par Francis Bergeron. Dans cette même collection, ce dernier est déjà l'auteur d'un Béraud, d'un Saint-Loup, d'un Monfreid et d'un Léon Daudet !

 

Hergé.jpg

"Hergé (1907-1983) «Tintin, c était moi, avec tout ce qu il y a en moi de besoin d héroïsme, de courage, de droiture, de malice et de débrouillardise. C était moi et je t assure que je n avais pas à me demander si cela plaisait ou non aux gosses.» La vie d’Hergé pourrait se résumer en quelques lignes, tant elle est banale. Son destin est le contraire d’une aventure : il n’a jamais eu de véritable engagement, dans aucun domaine : politique, syndical, humanitaire, caritatif. Il ne lui est jamais rien arrivé d’extraordinaire, si ce n’est d’avoir passé une journée – et une seule – dans une prison, en 1944. Une journée qui l’a profondément marqué.

Mais Hergé, c’est bien autre chose : c’est une œuvre. C’est une vie passée presque entièrement derrière la planche à dessin, un pur travail artistique et d’imagination. Il est, comme l’écrit Robert Poulet, un « “Belge moyen” [qui] avait une sensibilité d’aristocrate ».

Jusqu’à Tintin, les bandes dessinées s’adressaient aux enfants, et uniquement sur un mode comique. Elles ne faisaient pratiquement jamais allusion à la politique, à l’actualité, aux faits divers contemporains. Jusqu’à Tintin, aucune histoire dessinée n’avait jamais donné lieu à un vrai scénario. Jusqu’à Tintin, aucune BD ne pouvait se lire « comme un roman ». Jusqu’à Tintin, aucun adulte ne pouvait trouver un intérêt soutenu et renouvelé à ce genre de lecture.

Le travail d’Hergé appartient désormais au patrimoine universel. Depuis les rivages américains, sous l’impulsion de Steven Spielberg, une marée cinématographique va formidablement relancer le mythe, convertir d’autres générations et d’autres continents au culte hergéen. Eux aussi, à leur tour, « y en a verront Tintin, le boula-matari ! », comme nous disent les petits Africains, à la fin de Tintin au Congo.

Militant de divers groupuscules « solidaristes », dans sa jeunesse, après un  séjour dans les prisons de Moscou (1975) et dans les troupes phalangistes chrétiennes du Liban (1976), Francis Bergeron s’est essentiellement consacré depuis lors à l’action culturelle et à l’écriture. Il préside l’association (littéraire) des Amis d’Henri Béraud (500 adhérents). Auteur de livres pour enfants, il a vendu 300 000 exemplaires de la série du Clan des Bordesoule. Sur un plan purement professionnel, Francis Bergeron participe à la direction d’un groupe industriel international de premier plan."

06/02/2011

Opération Soleil de plomb...

Après le crépusculaire Block 109, Ronan Toulhoat et Vincent Brugeas explorent avec Opération Soleil de plomb, publié chez Akileos,  une nouvelle facette de l'uchronie inquiétante et totalitaire qu'ils ont imaginée. L'impact visuel du dessin est toujours aussi impressionnant ! Une série à suivre...


 

Soleil de plomb.jpg

 

 

"Octobre 1946, la SS entre au Congo belge, afin de prendre le contrôle de ses mines d'uranium et de coltan. Sur place, la résistance commandée par le colonel Leclerc, met les forces allemandes à rude épreuve. Le Reich décide alors d'y envoyer une unité constituée d'hommes des Légions pénales. Sa mission : trouver Leclerc et ses hommes, et les éliminer.

Dans l'univers uchronique de Block 109, Opération Soleil de plomb vous plongera au cour des ténèbres africaines, dans une chasse à l'homme acharnée."

 

signal.jpg


 

25/08/2010

Le pont de Sépharée

 Début septembre paraîtra chez Delcourt Le pont de Sépharée, troisième et dernier volume de la bande dessinée de Jacques Terpant, tirée de Sept cavaliers..., le magnifique roman de Jean Raspail.

Sep tCavaliers 03.jpg
"Après avoir traversé montagnes et contrées, les cavaliers s'étonnent de la destruction du Royaume après 250 ans de paix. Le colonel-major Silve de Pikkendorff et ses hommes poursuivent coûte que coûte la route en vue d'arriver jusqu'au pont de Sépharée et de rester fidèles aux dernières paroles du Margrave : « Ce n'est pas une fuite, c'est une grande expédition comme au temps des grandes découvertes.»"

13/08/2010

Gil Jourdan, Libellule, Crouton et les autres

Les éditions Dupuis ont eu la bonne idée de rééditer les aventures du détective Gil Jourdan, du belge Maurice Tillieux. Un régal de retrouver ce héros de la bande-dessinée des années soixante, avec ses compères : Libéllule, un ancien taulard, digne d'un personnage d'Alphonse Boudard, l'inspecteur Crouton et sa moustache, et la secrétaire Queue-de-cerise... A faire découvrir à ses enfants, et à ceux des autres, pour les changer des mangas !

Gil Jourdan.jpg
"Dans des ambiances à la Simenon et avec des dialogues à la Audiard, le détective Gil Jourdan et son assistant, le cambrioleur repenti Libellule, mènent leurs enquêtes. Aidé par l'inspecteur Crouton, un policier efficace et honnête à l'incroyable moustache rousse, ils affrontent tour à tour trafiquants de drogue, fantômes, régimes dictatoriaux ou saboteurs internationaux.
Auteur majeur de l'école belge, tour à tour publiciste, romancier, humoriste puis dessinateur et scénariste, Maurice Tillieux a marqué le neuvième art en introduisant l'humour dans la bande dessinée policière."