Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marshal Carpentel...

Les éditions Auda Isarn viennent de publier Marshal Carpentel, un polar de Pierric Guittaut qui constitue la suite de Beyrouth-sur-Loire, réédité en 2020. 

Écrivain et chroniqueur, Pierric Guittaut est déjà l'auteur de plusieurs romans et polars dont La fille de la pluie (Gallimard, 2013), D'ombres et de flammes (Gallimard, 2016),  Ma douleur est sauvagerie (Les Arènes, 2019), Docteur Geikil & Mister Hussard (Auda Isarn, 2020) et L'heure du loup (Les Arènes, 2021) ainsi que d'une passionnante enquête consacrée à la Bête du Gévaudan, La Dévoreuse (De Borée, 2017).

 

Guittaut_Marshal carpentel.png

" Un maire corrompu et vieillissant assiégé par l’opposition dans sa propre mairie. Un commissaire de police psychotique et toxicomane qui règne par la violence et le crime. Un campement d’immigrés clandestins passé par les armes. De jeunes identitaires au profil de coupables idéaux. Une journaliste en quête de rédemption. Un fantôme libanais en exil qui pourrait se lancer sur le chemin de la vengeance.

Si les brutes et les truands pullulent dans une France désindustrialisée et confrontée à la faillite généralisée de ses institutions, les bons s’y comptent désormais sur les doigts d’une main. Et ce ne sont pas les Jeux Olympiques à venir qui risquent de calmer les appétits des vautours qui se pressent sur la carcasse d’une nation en proie au pillage généralisé. Le capitaine de gendarmerie De Rambert aura fort à faire pour tenter de démêler les fils arachnéens qui se tissent autour d’elle dans un chassé-croisé dont l’issue pourrait se révéler fatale à beaucoup.

Après Beyrouth-sur-Loire, Pierric Guittaut signe le western crépusculaire d’un pays ravagé par la mondialisation et le déclassement. "

Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel