Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bayard, figure européenne de l'humanisme guerrier...

Les éditions Rabelais viennent de publier un ouvrage de Benjamin Deruelle et Laurent Vissière intitulé L'énigme Bayard - Une figure européenne de l'humanisme guerrier. Spécialiste des guerres d’Italie, Laurent Vissière est professeur d’histoire médiévale à l’Université d’Angers. Benjamin Deruelle est professeur d’histoire moderne à l’Université du Québec à Montréal et spécialiste de la culture et des pratiques martiales au tournant du Moyen Âge.

 

Vissière_Deruelle_L'énigme Bayard.jpg

" Bayard, chevalier sans peur et sans reproche, demeure un personnage central de la mémoire européenne des premières Guerres d’Italie. Son histoire reste pourtant largement tributaire des deux biographies chevaleresques rédigées dans les années 1520 par Symphorien Champier et Jacques de Mailles, le Loyal Serviteur. Ces oeuvres ont fondé l’historiographie du gentil capitaine, qui s’est ensuite fossilisée dans les manuels scolaires de la IIIe République. Pierre Terrail élevé au rang de dernier représentant de la chevalerie médiévale, y devint une grande figure de l’histoire nationale, aux côtés de Vercingétorix, Charlemagne et Jeanne d’Arc. 
L’histoire et la mémoire du célèbre Dauphinois comportent cependant de nombreuses zones d’ombre, et bien des épisodes de sa vie, à commencer par l’adoubement du roi lors de la bataille de Marignan, suscitent encore débats et controverses.
Cet ouvrage propose de transcender la dimension nationale du personnage par une approche résolument européenne, car Bayard a été aussi célébré, et décrié parfois, en Italie, en Espagne, en Angleterre et dans l’Empire. Aux côtés de Gonzalve de Cordoue et de Jean de Médicis, il s’est imposé comme une figure de l’humanisme guerrier. "
Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel