Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2017

Feu sur la désinformation... (120)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé.

Au sommaire :

  • 1 : « Sextape » Russe de Trump, l’orgie d’intox.
    « Moscou aurait de quoi compromette Trump, dont une sextape » ce sont les titres du 11 janvier. La presse va s’emballer autour d’un pseudo rapport des renseignements américains non vérifié. Une rumeur, une affaire qui fait pschitt. Les Russes, Trump, une sextape: tous les démons de la presse sont réunis pour faire un cocktail d’intox.
  • 2 : Le zapping d’I-média
    Lapsus de Myriam Encaoua sur « I-télé » qui regrette que les politiques s’adressent directement à la population française par l’intermédiaire des réseaux sociaux. Les journalistes permettraient de « brouiller et de critiquer » le discours des hommes politiques.

  • 3 : Interview d’Assad : Mais diable, où est Boulevard Voltaire ?
    Délégation française en Syrie pour rencontrer Bachar Al Assad. La délégation attaquée devient dans les médias une « délégation retardée ». Les journalistes étaient présents pour interroger le président Syrien, 3 médias sont cités. Dans la réalité ils étaient quatre : « Boulevard Voltaire » était présent mais a été occulté par la presse.
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Condamnation de Dominique Bejach pour pédophilie en Angleterre. L’affaire a été masquée par la classe médiatique : Ce sont les médias de réinformation qui ont publié cette actualité. Les médias alternatifs ont ensuite été accusés de manipulation : le huffington post titrait le 05 janvier : « Comment la fachosphère utilise la condamnation d’un pédophile pour éclabousser Arnaud Montebourg ».
  • 5 : Laurence Haim : Rapports incestueux entre Macron et les médias
    Laurence Haïm, l’ancienne correspondante d’I-télé aux Etats-Unis retourne sa veste et passe du journalisme à la politique : le 11 janvier elle a annoncé rejoindre l’équipe d’Emmanuel Macron, « l’Obama Français ».
    Interview de Robert Ménard, maire de Béziers et ancien journaliste : Pour lui, ce changement de carrière est une illustration des « rapports incestueux presse-politique »
    Décryptage de rapports entre Macron et les médias.

 

                                 

Les commentaires sont fermés.