Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2019

Techno-guerillas, anatomie de l'ennemi probable...

Nous vous signalons la sortie du Hors-série 64 de la revue DSI (février-mars 2019) consacré aux techno-guérillas. Le numéro est dirigé par Joseph Henrotin, universitaire et chercheur dans le domaine de la stratégie, qui a notamment publié Techno-guérilla et guerre hybride. Le pire des deux mondes (Nuvis, 2014).

 

DSI HS 64.jpg

Au sommaire :

Editorial

La guérilla dans l’art de la guerre

Techno-guérilla : les fondamentaux
Par Joseph Henrotin, chargé de recherche au CAPRI

Des modes de guerre réguliers et irréguliers
Par Stéphane Taillat, docteur en histoire militaire et études de défense, agrégé des universités et enseignant-chercheur au Centre de recherche des Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan

Irrégularité : se repérer dans la jungle conceptuelle
Par Joseph Henrotin, chargé de recherche au CAPRI

Partisans et centurions : permanence de l’irrégularité
Entretien avec Élie Tenenbaum, coordinateur du Laboratoire de recherche sur la défense de l’IFRI.

Quelles évolutions pour la guérilla ?
Par Michel Goya, colonel des troupes de marine (r), animateur du blog La Voie de l’Épée

L’évolution des modes d’action

« L’obligation absolue de l’ingéniosité »
Entretien avec Gérard Chaliand, Stratégiste, spécialiste des conflits irréguliers

L’ultime leçon de Brossollet
Par Christophe Maresca, colonel (Gendarmerie), instructeur à l’Ecole de guerre

Guérillas dans le désert : l’adaptation des modes d’action dans la BSS
Par Laurent Touchard, spécialiste des questions de défense

Tactiques, techniques et procédures djihadistes en BSS
Par Laurent Touchard, spécialiste des questions de défense

La centralité des moyens

La stratégie des moyens, vecteur des techno-guérillas
Par Joseph Henrotin, chargé de recherche au CAPRI

Do-It Yourself : les multiples voies de la techno-guérilla
Par Philippe Langloit, chargé de recherche au CAPRI

Face aux mines terrestres, une adaptation permanente
Par Christophe Lafaye, lieutenant (r), docteur et responsable de la collecte de l’expérience combattante à la Délégation du patrimoine de l’armée de Terre (DELPAT)

Techno-guérilla et technologies nivelantes en stratégie aérienne
Par Joseph Henrotin, chargé de recherche au CAPRI

Guérilla connectée : 8 applications incontournables sur le champ de bataille
Par Romain Mielcarek, docteur en sciences de l’information et de la communication, spécialiste des questions de défense, auteur du blog www.guerres-influences.com

Drones et guérilla
Par Emmanuel Vivenot, spécialiste des questions de défense

Techno-guérilla en mer : la mutation d’un phénomène
Par Joseph Henrotin, chargé de recherche au CAPRI

Irrégularité et menaces NRBC
Par Emmanuel Vivenot, spécialiste des questions de défense

10/10/2014

Techno-guerilla et guerre hybride...

Les éditions Nuvis viennent de publier Techno-guérilla et guerre hybride, un  essai de Joseph Henrotin. Spécialiste des questions stratégiques et rédacteur en chef du mensuel Défense et Sécurité Internationale, Joseph Henrotin est notamment l'auteur des Fondements de la stratégie navale au XXIe siècle (Economica, 2011).

 

Techno-guérilla et guerre hybride.jpg

" L'art de la guerre évolue constamment. Si la nature de la guerre est une constante - c'est la dialectique de volontés opposées utilisant la force pour résoudre un différend - son caractère, donc la forme qu'elle va prendre, est évolutif. En l'occurrence, nous assistons depuis quelques années à une mutation profonde vers une hybridation entre modes de guerre réguliers (celui de la plupart des armées) et irréguliers (celui des groupes de guérilla, insurgés ou terroristes). La diffusion des nouvelles technologies implique ainsi une montée en puissance de groupes constituant actuellement la principale menace pour nos armées: naturellement agiles, jouant la montre dans des conflits de plus en plus longs, ils vont disposer d'une puissance de feu de plus en plus importante et d'une influence de plus en plus large. De leur côté, un certain nombre d'armées tirent les leçons des opérations irrégulières et évoluent de manière structurelle vers certaines caractéristiques de ce mode de combat. C'est à une plongée dans le monde des opérations hybrides que nous invite l'auteur de cet ouvrage, examinant ses racines européennes - les travaux de Guy Brossollet et des auteurs allemands et scandinaves - mais aussi toutes ses itérations. Ces dernières se manifestent aussi bien dans les domaines naval et aérien que dans la guerre chimique ou celle de l'information et dans la cyberguerre. Au-delà du constat, cet ouvrage novateur qui est le premier en français sur la question, permet de poser un certain nombre de pistes de réflexion au profit de nos armées. "