Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2018

Un voyageur en Terre du Milieu...

Les éditions Christian Bourgois viennent de publier un livre illustré de John Howe intitulé Un voyageur en Terre du Milieu. Canadien, John Howe est sans doute l'un des meilleurs illustrateurs de l’œuvre de Tolkien.

 

Howe_Un voyageur en Terre du Milieu.jpg

" Elle a été cartographiée, schématisée, les voyages de Bilbo et Frodo décortiqués, tracés à la règle. Pourtant, la Terre du Milieu demeure un espace sauvage. Pour chacune des routes où J.R.R. Tolkien nous a emportés, il existe mille chemins encore inexplorés.
Un voyageur en Terre du Milieu, c'est une excursion à travers le monde de Tolkien qui permet non seulement de visiter les lieux au centre de ses histoires, mais d'explorer ceux qui s'étendent par-delà la colline ou au-delà de notre horizon. Nous découvrons des batailles d'un autre âge, devenu quasi légendaire à l'époque du Seigneur des Anneaux, des royaumes perdus et des mythes anciens, et tous ces endroits qui ne sont jamais qu'entrevus : de lointains domaines du Nord et des terres au-delà des mers.
Des dessins d'allure spontanée côtoient les réflexions de l'artiste au contact des livres de Tolkien : ici, le dessinateur pose un temps ses crayons afin de peindre en mots les êtres et les paysages qui l'ont inspiré. Il revient également sur son expérience des plateaux de tournage aux côtés de Peter Jackson, réalisateur de la trilogie du Seigneur des Anneaux et de celle du Hobbit. Réunissant l'oeuvre conceptuelle produite pour le cinéma, l'art tolkienien qui l'a fait connaître, et des dizaines de nouvelles peintures et esquisses exclusives à cet ouvrage, Un voyageur en Terre du Milieu raconte le périple singulier d'un artiste à travers le paysage merveilleux de l'oeuvre-monde de Tolkien.

John Howe naît en 1957 à Vancouver, au Canada. Il part pour la France en 1976 et obtient son diplôme en illustration de l'Ecole des arts décoratifs de Strasbourg en 1981. Il illustre des livres pour enfants en langue française avant de se faire connaître comme illustrateur de Tolkien, mondialement réputé pour ses calendriers, couvertures de livres, cartes et affiches. En 1998, il passe plus d'un an en Nouvelle-Zélande en qualité d'artiste-concepteur pour la célèbre trilogie cinématographique du Seigneur des Anneaux dirigée par Peter Jackson. En 2009, il retourne en Nouvelle-Zélande afin de participer à la trilogie du Hobbit."

20/04/2018

Le Seigneur des Anneaux - Mythes et origines...

L'hedomadaire Le Point vient de publier Le Seigneur des Anneaux - Mythes et origines, un supplément consacré à l’œuvre de J.R.R. Tolkien, agrémenté par une riche iconographie et par des illustrations de John Howe.

 

le-seigneur-des-anneaux-mythes-et-origines.jpg.png

" Partez sur les traces de Tolkien, au cœur de l’œuvre la plus riche et la plus complexe du XXe siècle !

Après le succès de ses hors-séries « Disney » et « Harry Potter », Le Point Pop s’aventure en Terre du Milieu pour un voyage épique à la suite de l’écrivain le plus inventif et le plus passionnant de sa génération. Si la culture pop est ce qu’elle est aujourd’hui, c’est parce que Tolkien nous a ouvert les portes d’un royaume infini, fait de Littérature et d’Histoire, de Philosophie, de Poésie…  et de Plaisir !

Il y a donc beaucoup de tout cela dans ce numéro d’autant plus collector qu’il bénéficie des superbes dessins de John Howe, célèbre illustrateur de Tolkien et directeur artistique des films de Peter Jackson, qui les a réalisés spécialement pour nous. Les grands spécialistes français et anglo-saxons du genre ont également participé, mettant leur expérience et leurs lumières au service de cette expédition. Avec eux, on explorera les secrets de l’origine de Gandalf (dont le premier portrait, aux côtés d’un chamois, est pour le moins surprenant), la géopolitique du mal, le double je de Gollum  (qui cultive une parenté avec les dragons) ou encore les principes linguistiques de l’Elfique, à appliquer en mots-croisés ! Prêt à saisir votre bâton et à prendre la route ? "

22/10/2015

Les deux tours...

Les éditions Christian Bourgois viennent de publier Les deux tours, le deuxième tome très attendu de la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien. Il reste à espérer que la publication du dernier volume, Le retour du roi, ne tardera pas trop !...

 

Les deux tours.jpg

" Depuis sa publication en 1954-1955, Le Seigneur des Anneaux a enchanté des dizaines de millions de lecteurs dans le monde entier, et donné vie à la fantasy moderne, en racontant les aventures de Frodo et de ses compagnons, traversant la Terre du Milieu au péril de leur vie pour détruire l'Anneau forgé par Sauron, le Seigneur des Anneaux. Mais depuis quelques années, de nombreux lecteurs français et francophones souhaitaient qu'une nouvelle traduction, quarante ans après la première (1972), prenne en compte la meilleure version du texte anglais (débarrassé de ses coquilles depuis 2004) ainsi que toutes les découvertes permises par les publications posthumes de J.R.R Tolkien, proposées par son fils Christopher Tolkien. C'est chose faite aujourd'hui, grâce à la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux, réalisée par Daniel Lauzon, qui a pu suivre, pour la première fois, toutes les indications laissées par l'auteur à l'intention des traducteurs du Seigneur des Anneaux. Dans le droit fil de sa retraduction du Hobbit en 2012, reconnue par les lecteurs de Tolkien comme la nouvelle traduction de référence, Daniel Lauzon a prêté une attention particulière au dynamisme du texte, à son énergie, aux différentes "voix" des personnages (on entend Gollum et Gandalf comme pour la première fois !), et veillé à rendre toute la poésie des chansons que comporte Le Seigneur des Anneaux. Ce travail a été récompensé par le prix spécial du jury des Imaginales (festival d'Epinal) en mai 2015. Les Deux Tours, deuxième partie du Seigneur des Anneaux, poursuit le récit des aventures de Frodo et de ses compagnons, lancés dans un périple en Terre du Milieu. Avec Merry et Pippin, le lecteur est plongé dans les combats entre les Orques et les Cavaliers du Rohan, avant la rencontre de l'Ent Fangorn ; avec Aragorn, Gimli et Legolas, il assiste incrédule au retour de Gandalf ; avec Frodo et Sam, il suit Gollum le long des chemins périlleux qui mènent vers le royaume du Mordor, seul lieu où l'Anneau peut être détruit. Ce deuxième volume parvient à un équilibre parfait entre le souffle épique, l'émotion suscitée par les situations extrêmes, et les moments de contemplation de cet univers sorti de l'esprit de J.R.R. Tolkien, père fondateur de la fantasy moderne, et inspiration directe pour Harry Potter et "Games of Thrones". En hommage à l'édition originale (1954-1955), c'est en trois volumes que paraît la nouvelle édition du Seigneur des Anneaux (2014, 2015, 2016), dans une version illustrée par Alan Lee, directeur artistique des deux trilogies de Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux en 2001-2003 ; puis Le Hobbit en 2012-2104), et à qui l'on doit les illustrations des Enfants de Húrin, en 2008. Les illustrations ont été re-numérisées par Alan Lee, permettant une reproduction nettement supérieure à l'édition précédente tandis que le texte a été retraduit par Daniel Lauzon en suivant une version anglaise récemment corrigée de ses coquilles, et les indications de J.R.R. Tolkien, écrites à destination des traducteurs du Seigneur des Anneaux. "

11/11/2014

Tolkien, une lumière éclatée...

Les éditions Desclée de Brouwer viennent de publier Pour comprendre Tolkien - Une lumière éclatée, un essai de Verlyn Flieger. Professeur de littérature à l'université du Maryland, aux Etats-Unis, Verlyn Flieger est une spécialiste de l’œuvre de l'auteur du Seigneur des Anneaux.

 

Une lumière éclatée.jpg

" Cette édition augmentée et mise à jour d'Une Lumière éclatée (oeuvre publiée pour la première fois en 1983) est une étude du monde de Tolkien à travers, principalement, Le Silmarillion.

Verlyn Flieger a effectué un immense travail pour montrer comment Tolkien a imaginé particulièrement, les différents peuples, toutes les langues et comment il a organisé un monde très élaboré et très construit. Le Silmarillion, publié bien après la parution de Bilbo le Hobbit et du Seigneur des Anneaux, est la clef qui permet de comprendre la construction du monde de la Terre du Milieu, c'est une carrière à l'état brut dans laquelle on peut puiser sans fin. Le Silmarillion est la pierre angulaire de tout l'univers de Tolkien, c'est le mythe parent.

Par une analyse des étymologies des noms des elfes notamment, par l'importance donnée à l'origine des peuples de la Terre du Milieu, par l'analyse fine et délicate des conditions de création de l'univers de Tolkien, Verlyn Flieger donne à comprendre bien plus que l'apparence de l'oeuvre majeure qu'est Le Seigneur des Anneaux et entraîne le lecteur dans un monde infiniment captivant.

Une Lumière éclatée est un livre limpide, indispensable à une compréhension plus profonde du monde créé par Tolkien. "

02/10/2014

La fraternité de l'Anneau...

« Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus ;
Le vieux qui est fort ne dépérit point.
Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel.
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira ;
Renouvelée sera l'épée qui fut brisée,
Le sans-couronne sera de nouveau roi. »

 

Les éditions Bourgois rééditent cette semaine La fraternité de l'Anneau, premier tome du Seigneur des Anneaux, le chef d'oeuvre  de J.R.R. Tolkien, dans une nouvelle traduction de Daniel Lauzon, (qui a reçu l'appui d'une équipe de brillants "tolkienistes", dont Vincent Ferré). Une traduction "depuis longtemps attendue" qui doit permettre de redécouvrir les aventures de Frodo Bessac (exit Sacquet...) sous un nouveau jour. Bref, une bonne occasion de repartir en voyage sur la Terre du Milieu !...

Fraternité de l'Anneau.jpg

" Depuis sa publication en 1954-1955, Le Seigneur des Anneaux a enchanté des dizaines de millions de lecteurs dans le monde entier, et donné vie à la fantasy moderne, en racontant les aventures de Frodo et de ses compagnons, traversant la Terre du Milieu au péril de leur vie pour détruire l'Anneau forgé par Sauron, le Seigneur des Anneaux. Mais depuis quelques années, de nombreux lecteurs français et francophones souhaitaient qu'une nouvelle traduction, quarante ans après la première (1972), prenne en compte la meilleure version du texte anglais (débarrassé de ses coquilles depuis 2004) ainsi que toutes les découvertes permises par les publications posthumes de J.R.R Tolkien, proposées par son fils Christopher. C'est chose faite aujourd'hui, grâce à la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux, réalisée par Daniel Lauzon, qui a pu suivre, pour la première fois, toutes les indications laissées par l'auteur à l'intention des traducteurs du Seigneur des Anneaux. Dans le droit fil de sa retraduction du Hobbit en 2012, reconnue par les lecteurs de Tolkien comme la nouvelle traduction de référence, Daniel Lauzon a prêté une attention particulière au dynamisme du texte, à son énergie, aux différentes "voix" des personnages (on entend Gollum et Gandalf comme pour la première fois !), et veillé à rendre toute la poésie des chansons que comporte Le Seigneur des Anneaux."

 

12/03/2014

Les elfes sous les orages d'acier......

Les éditions Christian Bourgois viennent de publier Tolkien et la grande guerre, un essai de John Garth. Journaliste, l'auteur a mis en lumière l'influence essentielle qu'a eu la première guerre mondiale sur l’œuvre de l'auteur du Seigneur des anneaux. Son livre a d'ores et déjà été traduit en italien, en espagnol, en allemand et en chinois !...

 

Tolkien et la grande guerre.jpg

 

" « Être emporté en pleine jeunesse par 1914 n’a pas été une expérience moins abominable qu’en 1939… en 1918, tous mes amis proches, sauf un, étaient morts. »

C’est en ces termes que J.R.R. Tolkien répondait aux critiques qui voyaient dans Le Seigneur des Anneaux une réaction à la Seconde Guerre mondiale. Tolkien et la Grande Guerre nous livre pour la première fois le récit exhaustif de ce qui l’a poussé très jeune à se lancer dans la création de la Terre du Milieu, alors que le monde autour de lui sombrait dans la catastrophe.

Puisant dans les papiers personnels de Tolkien, cette biographie essentielle révèle l’horreur et l’héroïsme qu’il a pu connaître en tant qu’officier de transmissions dans la Somme et présente le cercle d’amis intimes qui l’incita à prêter vie à sa mythologie. John Garth montre ici que l’expérience de la Première Guerre mondiale est un élément fondamental de la force pérenne qui émane de la Terre du Milieu. "