Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

philippe randa

  • Surpopulation : vers quel monde allons-nous ?...

    Le 4 avril 2019, Pierre Bergerault recevait, sur TV libertés, Philippe Randa, pour évoquer l'essai de Jean-Michel Hermans, Surpopulation : l’alerte mondiale (Dualpha, 2019) qu'il a édité. Philippe Randa est journaliste et éditeur. Auteur de nombreux livres, il a récemment publié un polar intitulé Secret mortel (Auda Isarn, 2018).

     

                                        

    Lien permanent Catégories : Entretiens, Multimédia 0 commentaire Pin it!
  • Surpopulation : l'alerte mondiale...

    Les éditions Dualpha viennent de publier un essai de Jean-Michel Hermans intitulé Surpopulation : l'alerte mondiale, préfacé par Philippe Randa. Ethnologue de formation, Jean-Michel Hermans a beaucoup travaillé sur les populations sahariennes.

     

    Hermans_Surpopulation-alerte mondiale.jpg

    " La Terre abrite aujourd’hui plus de sept milliards d’êtres humains. Ce chiffre peut sembler insignifiant à beaucoup, mais peut sembler affolant pour ceux qui sont confrontés à la surpopulation. Le monde est effectivement surpeuplé. Cette surpopulation entraîne d’innombrables problèmes, notamment dans les pays du Tiers-monde.

    Des dizaines, bientôt des centaines de millions d’hommes vivent dans des bidonvilles. Il y en a six millions de plus chaque année. De nombreuses ressources sont en voie d’épuisement. La déforestation fait des ravages en Asie et en Amazonie. Des centaines de millions d’hommes ne trouvent pas de travail. Des centaines de millions d’enfants grandissent dans des masures insalubres sans eau courante ni électricité. Bientôt il n’y aura plus de pétrole et même l’eau commence à manquer par endroits. La situation est réellement alarmante et il est temps d’en prendre conscience.

    Ce livre nous permet d’avoir une idée plus claire sur la situation. Nous sommes trop nombreux et nous serons de plus en plus trop nombreux sur cette planète qui n’est pas extensible.

    Jean-Michel Hermans, ethnologue, a vécu dans Fas paillotes, le bidonville de Dakar, en 1974. Il a vécu aussi plusieurs années dans le petit village de pêcheurs de son épouse philippine. Ces expériences lui ont permis d’observer directement les problèmes engendrés par la surpopulation. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • L'homme de Dreux...

    Les éditions de Synthèse nationale viennent de publier dans leur collection des Cahiers d'histoire du nationalisme, un volume consacré à Jean-Pierre Stirbois, ancien secrétaire général du Front national, mort en 1988, à l'origine de la première grande percée électorale de son part à Dreux.

     

     

    Stirbois.jpg

    " Il y a trente ans,  Jean-Pierre Stirbois disparaissait dans un accident de voiture à Pontchartrain dans les Yvelines. Il revenait à Paris après avoir tenu un ultime meeting à Dreux, la ville où il fut élu en 1983.

    Venu de la mouvance solidariste, il adhéra en 1977 au Front national de Jean-Marie Le Pen. Très vite, il en est devenu le secrétaire général. 

    C'est lui qui élabora la stratégie consistant à concentrer les efforts militants sur quelques villes, comme ce fut le cas à Dreux, afin d'obtenir des résultats conséquents permettant l'émergence du mouvement au niveau national. En 1983, ce fut le coup de tonnerre de Dreux et, quelques mois plus tard, la percée historique aux élections européennes de juin 1984.

    C'est pour rappeler le rôle primordial qui fut le sien dans l'histoire de notre famille politique, et aussi dans celle de notre pays, que nous avons tenu à lui consacrer ce nouveau numéro, le quinzième, des Cahiers d'Histoire du nationalisme.

    Contributions de : Francis Bergeron, Franck Buleux, Françoise Monestier, Philippe Randa, Massimo Magliaro, Jean-François Touzé, Roland Hélie... "

    Lien permanent Catégories : Livres, Revues et journaux 0 commentaire Pin it!
  • Secret mortel...

    Les éditions Auda Isarn viennent de publier Secret mortel, un roman policier de Philippe Randa. Journaliste, éditeur et écrivain, Philippe Randa a publié au Fleuve noir de nombreux polars et romans de science-fiction. Il est également l'animateur du site Eurolibertés.

     

    Randa_Secret mortel.png

    " Le consortium Drakemberg, c’est un vaste empire de sociétés multiples fermement contrôlé par le père et ses deux fils. Fermement ? Tout le monde en est persuadé jusqu’au jour où un mystérieux correspondant prouve à François, le fils aîné, qu’il se passe des choses pas très nettes dans les affaires familiales. Pour couronner le tout, il y a aussi ces preuves de meurtres subtilement maquillés en regrettables accidents. Pour préserver sa famille et bientôt pour sauver sa propre peau, François va foncer et taper sur tous ceux qui veulent l’empêcher de découvrir la vérité. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • En hommage à un éveilleur de peuple...

    Les éditions de Synthèse nationale viennent de publier dans leur collection des Cahiers d'histoire du nationalisme, un volume consacré à Jean Mabire, à l'occasion du dixième anniversaire de sa mort survenue le 29 mars 2006. On y trouvera les contributions de Dominique Venner, Pierre Vial, Robert Steuckers, Francis Bergeron, Alain Sanders, Georges Feltin-Tracol, Philippe Randa, Eric Lefevre, L-Ch Gautier et Guirec Sèvres, ainsi que des textes de Jean Mabire lui-même...

     

    Jean Mabire 2.jpg

    " Il y a dix ans, le 29 mars 2006, décédait l'écrivain et historien normand Jean Mabire. Homme d'une immense culture et aux convictions affirmées, Jean Mabire fut sans doute l'un des écrivains les plus prolifiques du XXe siècle.

    Dans les années 60 et 70, il était encore possible d'aborder certains sujets historiques qui sont aujourd'hui tabous ou sous la haute surveillance des censeurs de l'idéologie dominante. C'était le cas par exemple de la Seconde Guerre mondiale qui fut l'une des matières de prédilection de Jean Mabire.

    Mais Jean Mabire était aussi un militant. Très jeune, il s'intéressa à la politique et, dès l'après guerre, il prit fait et cause pour la Normandie, région sacrifiée de ce que l'on appelle "la Libération", dans laquelle sa famille avait ses racines. Déjà, avant l'heure, Jean Mabire était un identitaire.

    Son attachement à la Normandie le rapprocha évidemment de la cause européenne. En fait, il fut l'un des premiers à imaginer un nationalisme qui dépasserait le cadre strict de la nation française pour se rallier à la dimension civilisationnelle européenne. Ce n'est pas par hasard que Mabire collabora à Défense de l'Occident, la revue de Maurice Bardèche. Plus tard, il sera le rédacteur en chef d'Europe Action, la revue de Dominique Venner, qui marqua une véritable rupture au sein du mouvement nationaliste et qui donna plus ou moins naissance, au lendemain de mai 1968, à ce que l'on appelle aujourd'hui "la nouvelle droite".

    Voilà au moins une des raisons pour lesquelles nous ne pouvions pas laisser passer ce dixième anniversaire sans consacrer un Cahier d'Histoire du nationalisme à cet infatigable éveilleur de peuples qu'était Jean Mabire. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Laurent Ozon prend un verre au Bistrot Libertés !...

    Le 18 mars 2016, Laurent Ozon (chef d'entreprise et essayiste) était l'invité, aux côtés de Caroline Parmentier (rédactrice en chef de Présent), de Pierre Gentillet (militant associatif), de Béatrice Bourges (militante associative), de Nicolas Gauthier (journaliste) et de Philippe Randa (écrivain et éditeur), du Bistrot Libertés, l'émission de débats diffusée par TV Libertés et animée par Martial Bild.

    Au sommaire des échanges :

    - la remigration, est-ce du bidon ?

    - le FN connaît-il un coup de mou ?

    - la Russie va-t-elle devenir la nouvelle amie de la France ?

    - une jeunesse dans la rue mais pour quoi faire ?

    Lien permanent Catégories : Débats, Multimédia 0 commentaire Pin it!