Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2018

Que sera la guerre au XXIe siècle ?...

Le nouveau numéro de la revue Conflits (n°18, juillet-août-septembre 2018), dirigée par Pascal Gauchon, vient de sortir en kiosque. Le dossier central est consacré à la guerre au XXIe siècle.

Conflts 18.jpg

Au sommaire de ce numéro :

ÉCHOS

ÉDITORIAL

Le brouillard de la guerre, par Pascal Gauchon

ACTUALITÉ

ENTRETIEN

Colonel Michel Goya. Les guerres de demain

PORTRAIT

Mohammed ben Salmane, par Meriadec Raffray

ENJEUX

L'Autriche, centre de l'Union européenne, par Jean-Marc Holz

ENJEUX

Kaliningrad, la nouvelle confrontation russo-occidentale, par Jordi Lafon

ENJEUX

L'Angola, 3e puissance d'Afrique, par Tigrane Yégavian

ENJEUX

Rêves d'Empire, par Sylvain Gouguenheim

IDÉES REÇUES

L'après-pétrole ? Pas maintenant, par Jean-Marc Huissoud

IDÉES

Les États mènent-ils la politique de leur âge ?, par Florian Louis

GRANDE STRATÉGIE

De la Byzantina Roma à l'Ottomania Roma, par Gilles Texier

GRANDE BATAILLE

Vienne (12 septembre 1683). Le commencement de la fin, par Pierre Royer

ENTRETIEN

Gérard Chaliand. Comment gagner les guerres aujourd'hui ?

GÉOPOLITIQUE ET ENTREPRISE

La guerre économique, un enjeu politique, par David Simmonet

GÉOPOLITIQUE ET ENTREPRISE

Entretien avec le général Desportes. Les atouts du monde militaire pour l'entreprise

GÉOPOLITIQUE ET ENTREPRISE

Entretien avec Rony Brauman. Guerre, droit humanitaire et aide internationale

L'HISTOIRE MOT À MOT

"Faites l'amour, pas la guerre", par Pierre Royer

LA LANGUE DES MÉDIAS

Yémen : un silence venu d'en haut ?, par Ingrid Riocreux

BOULE DE CRISTAL DE MARC DE CAFÉ

Soudan du Sud : indépendance, un triste mot ?, par Jean-Baptiste Noé

BIBLIOTHÈQUE GÉOPOLITIQUE

La lame de fond chinoise, par Gérard Chaliand

CHRONIQUES

LIVRES/REVUES/INTERNET /CINÉMA

GÉOPO-TOURISME

Sao Paulo et Rio : deux symboles du Brésil, par Thierry Buron

 

DOSSIER : Que sera la guerre au XXIe siècle ?

Leçons des guerres d'aujourd'hui pour les guerres de demain, par le général Vincent Desportes

Retours d'expérience :

Les Malouines, par Pierre Royer

Afghanistan, par le colonel Michel de Mesnay

Bosnie, par le colonel Michel Goya

Proche-Orient, par le colonel Michel Goya

Syrie, par Frédéric Pichon

Dynamique des guerres de demain, par Bernard Wicht

Territoires et visages de la guerre au début du XXIe siècle, par Christophe Chabert

La guerre sur mer : changement de décor à vue, par Martin Motte

Le nouvel âge des cyberconflits, par Olivier Kempf

Guerre de l'information et opérations militaires, par Hervé Kirsch

Stratégies militaires : la fin de l'hémiplégie occidentale ? , par Olivier Zajec

 

07/04/2018

La mesure de la force...

Les éditions Tallandier viennent de publier sous le titre La mesure de la force, le traité de stratégie de l’École de guerre rédigé par Martin Motte, Georges-Henri Soutou, Jérôme de Lespinois et Olivier Zajec. On doit notamment à Martin Motte et Georges-Henri Soutou un ouvrage consacrées aux vues de Charles Maurras sur la politique extérieure de la France, Entre la vieille Europe et la seule France : Charles Maurras, la politique extérieure et la défense nationale (Economica, 2009). Olivier Zajec est l'auteur, en particulier, de Nicholas John Spykman - L'invention de la géopolitique américaine (PUPS, 2016).

 

Motte_Mesure de la force.jpg

" La pensée stratégique occidentale peine à définir une ligne d’action crédible face aux « nouvelles conflictualités » : elle est écartelée entre la tentation du tout-technologique et la fascination pour les approches venues de la sociologie, de l’anthropologie, de l’ethnologie, etc. Or, la technique n’est qu’un facteur de l’équation stratégique et les sciences sociales, certes indispensables, ne sauraient se substituer aux connaissances militaires fondamentales. Ces connaissances sont au cœur du présent ouvrage. La guerre reste le « caméléon » dont parlait Clausewitz : sous des apparences toujours évolutives, son essence ne change pas. La compréhension des conflits actuels suppose de savoir décrypter les formes guerrières d’aujourd’hui d’après les principes stratégiques de toujours. Les auteurs de ce livre prolongent ici leur enseignement à l’École de guerre. Leur contact permanent avec les armées les fait bénéficier d’une information inégalée sur les évolutions stratégiques en cours – « guerres hybrides », « stratégie du flou », concurrence pour la haute mer, robotisation, militarisation de l’espace extra-atmosphérique, cyberattaques, retour du nucléaire… Leur formation d’historiens de la stratégie et des relations internationales leur permet de replacer ces évolutions dans la longue durée d’une réflexion jalonnée par les écrits de Sun Tzu, Thucydide, Xénophon, Machiavel, Napoléon, Clausewitz, Jomini, Mahan, Corbett, Foch, Douhet, Fuller, Castex, Lawrence, Liddell Hart, De Gaulle, et bien d’autres encore. "

05/03/2018

Entre séduction et manipulations, le soft power américain...

Conflits HS7.jpg

 

La revue Conflits, dirigée par Pascal Gauchon, vient de sortir en kiosque son septième numéro hors-série consacré au soft power américain. A lire !

Au sommaire

Éditorial : Méfiez-vous des rêves, par Pascal Gauchon

Entretien avec Régis Debray : comment nous sommes devenus “gallo-ricains”

Le pouvoir feutré par Gérard Chaliand

Le soft power, un concept taillé pour les États-unis par Frédéric Munier

La puissance du rêve et du marketing

Pourquoi sont-ils si bons par Pascal Gauchon

Le rêve américain : la quête du bonheur par Lauric Henneton

Art. Ce que le monde doit aux États-unis par Jean Baptiste Noé

Moderne et intemporel : la force du design américain par Jean Baptiste Noé

Ces objets ont-ils un âme par Julien Damon et Jean Baptiste Noé

Un soft power en séries par Didier Giorgini

Le cinéma : le dernier pré carré de l’hyperpuissance par Didier Giorgini

Séduction et manipulation par François-Bernard Huyghe

Internet, une colonie sous administration américaine par Olivier de Maison Rouge

États-unis, ils ont confiance en dieu par Jean Baptiste Noé

Trouver des relais, par John Mackenzie

Des élites conformes par François-Bernard Huyghe

Quand le soft power rafle la mise

Les très riches effets du soft power par Pascal Gauchon

Le soft power économique américain par Christian Harbulot

Fixer les règles du monde…par Frédéric Munier

Brain drain et attractivité par Julien Damon

De l’impérialisme au puritanisme par Xavier Raufer

Les révolution de couleur par François-Bernard Huyghe

Les Serbes peuvent-ils aimer l’OTAN par Andrej Fajgelj

Georges Soros. On ne prête qu’aux riches par Mériadec Raffray

Quand Washington voulait “détruire” De Gaulle par Éric Branca

Jusqu’où la France est-elle devenue américaine ? par Christophe Réveillard

Pouvoir doux ou pouvoir faible

Les nouvelles fragilités du soft power américain par Olivier Zajec

Le soft power en dehors de sa patrie par Frédéric Munier

L’antiaméricanisme, revers du soft power ? par Florian Louis

La fin de l’hypocrisie par Pascal Gauchon

Le soft power parle américain par François-Bernard Huyghe

12/02/2018

Des confins d’autrefois aux murs d’aujourd’hui...

Les éditions Chroniques ont publié à l'automne un livre d'Olivier Zajec intitulé Frontières - Des confins d’autrefois aux murs d’aujourd’hui. Ancien officier, maître de conférences en science politique à l'Université Lyon III et professeur de géopolitique et de stratégie à l'École de Guerre, Olivier Zajec est l'auteur de Nicholas John Spykman - L'invention de la géopolitique américaine (Presses universitaires de la Sorbonne, 2016) et de Introduction à l'analyse géopolitique - Histoire, outils, méthodes (Rocher, 2016).

Zajec_Frontières.jpg

" Filtres des identités, garantes des souverainetés, à la fois ponts et forteresses, les frontières ne se limitent pas à un poste de douane ou une ligne de barbelé. Si elles existent, ce n’est pas seulement parce que les hommes les ont arbitrairement décrétées, mais surtout parce qu’elles permettent aux cultures humaines de concilier pacifiquement le local et le global, le spécifique et l’universel. 60 chapitres et des cartes inédites pour comprendre toute la complexité de cette notion de « limite », du « limes » romain du Ier siècle, jusqu’au mur israélien du XXIe, des remparts de Carcassone à Check Point Charlie, du fond des océans au silence des espaces intersidéraux. "

07/09/2017

Décomposition et recomposition du Moyen-Orient...

Conflits HS6.jpg

La revue Conflits, dirigée par Pascal Gauchon, vient de sortir en kiosque un sixième numéro hors-série consacré au Moyen-Orient.

Vous pourrez y découvrir, notamment, outre des entretiens avec Georges Corm ("Nous vivons en enfer depuis 1956") et Fabrice Balanche ("Moyen-Orient : la situation est pire que jamais"), des articles de Pascal Gauchon ("L'enfer et les bonnes intentions"), de Pierre Royer ("Le poids du désert et de l'histoire"), d'Olivier Hanne ("Frontières et seuils au Moyen-Orient" ; "Vers la fin des frontières" ; "Les représentations du Moyen-Orient"), de Frédéric Pichon ("Échecs et résilience du nationalisme arabe" ; "Irak, Syrie, Liban. La grande guerre régionale"), de Florian Louis ("L'Iran menacé ou menaçant ?" ; "L'uniformisation architecturale des métropoles"), d'Anne-Clémentine Laroque ("Le grand jeu djihadiste au Moyen-Orient"),  de Christophe de Crémiers, Pierrick Langlais et Louis-Marie Masfayon ("A l'heure de la défaite de Daech, quoi de nouveau ? Al-Qaïda"), de Pierre Berthelet ("L'eau plus précieuse que le pétrole ?"), de Sébastien Abis ("Ne pas sous-estimer la variable alimentaire"), de Didier Giorgini ("Les clivages religieux au Moyen-Orient"), d'Antoine Basbous ("L'Arabie saoudite, un colosse aux pieds de pétrole"), de Tancrède Josseran ("Turquie, le pays à cheval"), de Hadrien Desuin ("L’Égypte, une grande puissance pauvre"), de Gil Mihaely ("Une villa dans la jungle. Israël au Moyen-Orient"), de John Mackenzie ("Si tu ne vas pas en Orient, l'Orient viendra à toi"), d'Olivier Zajec ("Du parrain omnipotent au géant hésitant"), de Michel Nazet ("Les routes de la soie mènent au Moyen-Orient"), de Jean-Baptiste Noé ("Le Vatican et le Moyen-Orient. Préserver l'ancrage historique"), de Tigrane Yégavian ("Yemen. La guerre oubliée" ; "ndépendance improbable, unité impossible") ou de Marjorie Bordes ("La mosaïque du Golfe persique").

17/01/2017

La République et ses présidents...

NRH 88.jpg

La Nouvelle Revue d'Histoire est en kiosque (n° 88, janvier - février 2017).

Ouvert par l'éditorial de Philippe Conrad ("La « monarchie républicaine » à la française"), le dossier central est consacré à la présidence de la République. On peut y lire, notamment,  des articles de Philippe Parroy ("Décembre 1848 : un prince devient président"), de Jean Kappel ("Être président sous la IIIe République"), de Rémy Porte ("Raymond Poincarré, le président de la Grande Guerre"), de Philippe Fraimbois ("Les déboires de Clemenceau et de Briand"), de Martin Benoist ("La présidence Millerand : gouverner depuis l'Elysée ?"), d'Yves Morel ("René Coty, second président de la IVe République"), de Philippe Conrad ("Le président élu au suffrage universel"), de Paul-Marie Coûteaux ("De Gaulle et l'introuvable légitimité républicaine").

Hors dossier, on pourra lire, en particulier, un entretien avec Philippe de Villiers ("Faire de l'histoire autrement") ainsi que des articles de Jean de Viguerie ("Les Français face à la Grande Guerre"), d'Alain Paucard ("Insurgés canadiens contre Empire britannique"), de Pierre Le Vigan ("Une autre lecture de la guerre du pacifique"), de Maurice Faivre ("Jacques de Bollardière, compagnon de toutes les libérations"), de Constance de Roscourt (" et d'Emma Demeester ("Dumouriez, héros républicain ou «misérable intrigant» ? "), ou encore les chroniques d'Olivier Zajec, de Péroncel-Hugoz et de Philippe d'Hugues...