Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

non-conformisme

  • Tout se réapproprier...

    Les éditions Némésis viennent de publier un essai d'Adriano Scianca intitulé CasaPound, tout se réapproprier - 40 concepts pour une révolution en marche. Journaliste, Adriano Scianca est un des responsable nationaux de CasaPound. Il a déjà publié en français CasaPound - Une terrible beauté est née (Rubicon, 2012).

     

    Scianca_Casapound-Tout se réapproprier.jpg

    " « Je préfère ne pas utiliser les mots, "arrêtons quelque chose". Je préfère dire, "démarrons quelque chose, démarrons le monde".» Si ce leitmotiv de Peter Fonda vous inspire, ce livre est pour vous. CasaPound est convaincu qu’il nous appartient de construire un monde meilleur. Fondé sur l’éthique du don et le service de la communauté, il incarne cette conviction au quotidien depuis plus de quinze ans : par des squats de maisons vides que ses militants transforment en logements pour les Italiens démunis, des propositions sociales, la construction d’un vaste réseau économique et social, et aujourd’hui une présence aux élections. En 2018, plus de 300 000 Italiens lui accordèrent ainsi leur confiance.

    Parti de rien, le parti de la tortue fléchée possède une résonance internationale. Pourtant, ses observateurs comme ses détracteurs échouent à saisir sa singularité et son succès croissant. Tout se réapproprier synthétise la pensée de ces “fascistes du troisième millénaire”. Par-delà droite et gauche et beaucoup de clichés, il se destine à tous les non-conformistes en marche contre la mondialisation néolibérale et ses séides. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • La révolution conservatrice allemande : philosophie et géopolitique...

    Les éditions du Lore viennent de publier un nouveau recueil de textes de Robert Steuckers intitulé La Révolution conservatrice allemande - Sa philosophie, sa géopolitique et autres fragments. Figure de la Nouvelle Droite européenne et ancien responsable des revues Orientations, Vouloir et Synergies européennes, spécialiste des penseurs non-conformistes européens, Robert Steuckers est l'auteur de plusieurs recueils d'articles comme La Révolution conservatrice allemande - Biographie de ses principaux acteurs et textes choisis (Lore, 2014), Généalogie du fascisme français (Lore, 2017), Pages celtiques (Lore, 2017) et, dernièrement, les trois tomes d'Europa (Bios, 2018) .

     

    Steuckers_Révolution conservatrice allemande 2.jpg

    " Ce nouveau tome fait suite à l’ouvrage consacré à la Révolution Conservatrice allemande paru en 2014 et sous-titré Biographies de ses principaux acteurs et textes choisis.

    Fidèle à sa mission d’inlassable investigateur dans l’immense champ de réflexion que constitue l’étude de la Révolution Conservatrice, Robert Steuckers recentre ce deuxième recueil autour des concepts philosophiques et géopolitiques inhérents à cette aventure métapolitique transcourants.

    Abordant notamment les figures de Martin Heidegger, Arnold Gehlen, Karl Haushofer ou encore Jean Mabire et Dominique Venner, ce deuxième volume s’apparente à un très bel outil de recherche pour un sujet semblant inépuisable. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Un non-conformiste suisse des années 30...

    Les éditions Infolio viennent de publier Robert Moulin et son temps (1891-1942), un essai biographique de Jean-Philippe Chenaux, journaliste indépendant et historien. L'ouvrage permet de découvrir une figure originale de la droite non-conformiste suisse, proche de Marcel Regamey, le disciple helvétique de Maurras, qui peut venir s'inscrire dans la vaste mouvance révolutionnaire conservatrice européenne de l'entre-deux guerre. L'ouvrage est préfacé par Jean-Jacques Langendorf.

     

    robert-moulin_Chenaux.jpg

    " «Robert Moulin était de ceux en qui on aurait tout de suite confiance s’il y avait un coup dur», disait de lui Léon Savary. Cet aristocrate de l’action et de la pensée était un homme à part, d’un idéalisme sans cesse soucieux du réel. Enseignant passionné et passionnant, journaliste et créateur d’une revue d’art, Robert Moulin a été l’animateur de nombreuses campagnes politiques dans les années 1930. Commandant du mythique Régiment du Pays de Vaud et président de la Société suisse des officiers avant et pendant la guerre, il fut l’un des promoteurs des caisses de compensation militaires, de la réforme du haut commandement, de la suppression du pas cadencé et d’une meilleure information des soldats et de la population pendant la guerre. A travers les multiples activités d’un personnage hors du commun, cet ouvrage éclaire tout un pan de l’histoire sociale, politique, corporatiste, intellectuelle, journalistique et militaire du pays, souvent peu exploré. "

    Lien permanent Catégories : Livres 2 commentaires Pin it!
  • La Troisième Voie...

    Les éditions Le Polémarque viennent de publier La Troisième Voie - La pensée politique de de J.F.C. Fuller, un ouvrage d'Olivier Entraygue. Lieutenant-colonel de l'infanterie, Olivier Entraygues est un spécialiste de l’œuvre de J.F.C Fuller, penseur de la guerre britannique non-conformiste, oublié en France au profit de son cadet Liddell Hart. Il lui a consacré une étude, Le stratège oublié (Brèches, 2012) et a traduit un de ses livres, Les fondations de la science de la guerre (Economica, 2014). Il a également publié un essai stratégique intitulé Formes de guerre, stratégies et déclin de l'Occident (Economica, 2015).

     

    Troisième Voie.jpg

    " Officier général, britannique, intellectuel, militaire rebelle, hérétique, iconoclaste, occultiste, progermanique, fasciste, antisémite, non-conformiste, agitateur d’idées, provocateur, journaliste, historien, politicien et philosophe le Major-General J.F.C. Fuller doit être considéré comme le véritable prophète de la Blitzkrieg et le chef de file de la pensée militaire moderne née de la Grande Guerre.

    À partir de nouvelles traductions des écrits du Britannique, l’auteur présente une série de quatre ouvrages, traductions et annotations, de quatre thématiques développées dans le corpus légué par le Major-General J.FC. Fuller. Le dernier opus de cette série a pour thème les écrits politiques. Il s’agit en définitive d’une anthologie des articles et des chapitres clés de ce penseur atypique. Cette chrestomathie, qui couvre la période 1930-1960, permet ainsi de comprendre une pensée politique qui pourrait se définir comme une véritable troisième voie. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • De la crise à la guerre...

    Spectacle du Monde 2013-09.jpg

     

    Le numéro de septembre 2013 de la revue Le spectacle du monde est en kiosque. 

    Le dossier est consacré à la crise des années 30. On pourra y lire, notamment, des articles d'Eric Branca ("L'histoire ne se répète pas, mais..." ; "La guerre comme horizon" ; "Une France à la dérive"), de Gilles Gaetner ("Stavisky, l'escroc emblématique"), de Christian Brosio ("L'effervescence des non-conformistes"), de François Bousquet ("Le rouge et le brun").

    Hors dossier, on pourra aussi lire des articles de Michel Thibault ("Un patrimoine entre protection et dérive"), d'Arnaud Guyot-Jeannin ("Maurice Ronet, comédien épris d'absolu"), d'Eric Branca ("Elie Denoix de Saint-Marc, mort d'une sentinelle"), de Joséphine de Varax ("L'esthétisme victorien" ; ""Soufflot, le souffle du renouveau"), de Bruno de Cessole ("Les derniers des Mohicans") et de Laurent Dandrieu ("Benoît Poelvoorde, funambule de intranquillité"). Et on retrouvera aussi  les chroniques de Patrice de Plunkett ("La politique du fantasme") et de François d'Orcival ("Valls, Taubira, le jeu de rôle").

    Lien permanent Catégories : Revues et journaux 0 commentaire Pin it!
  • Thierry Maulnier, libre et non-conformiste...

    Les éditions Perrin viennent de publier dans leur collection de poche Tempus une biographie de Thierry Maulnier signée par Etienne de Montety. Directeur du Figaro littéraire, Etienne de Montety est également l'auteur d'un essai intitulé Salut à Kléber Haedens (Grasset, 1996), d'une biographie d'Honoré d'Estienne d'Orves (Perrin, 2001) et d'une enquête sur les légionnaires intitulée Des hommes irréguliers (Perrin, 2005).

    Thierry Maulnier.jpg

    " Né en 1909, élève de l'Ecole Normale Supérieure avec Robert Brasillach, Simone Weil et Georges Pompidou, Thierry Maulnier meurt en 1988, académicien et grand éditorialiste au Figaro. Disciple de Charles Maurras, engagé à l'Action française, il traverse les années trente ivre de connaissance, à la découverte de Malraux, Aragon, Breton, et adule Dostoïevski et Sophocle. C'est en jeune nationaliste irrigué par des préoccupations sociales et économiques qu'il participe aux manifestations de 1934. Alarmé très tôt par la montée du nazisme, refusant tout embrigadement, il ne s'abîme pas comme tant d'autres dans la collaboration. Son talent de polémiste se réveille plus tard, après la Guerre, dans le combat intellectuel mené contre le communisme et Jean-Paul Sartre. Il crée alors avec François Mauriac, La Revue de la Table ronde. Critique littéraire, homme de théâtre, moraliste et journaliste, Thierry Maulnier demeure, à la manière de Raymond Aron, la parfaite illustration, dans une certaine tradition de la droite française, d'une conscience libre et brillante, celle qui sait si bien saisir les battements de coeur d'une époque. Sa silhouette déglinguée de funambule a marqué les mémoires mais sa pensée et son oeuvre (sur la poésie du XVIe, Racine et Nietzsche) est largement oubliée : peu habile à se faire valoir, enclin à la paresse des surdoués et d'une nonchalance fiévreuse, Thierry Maulnier est également un grand esprit marqué par l'obsession métaphysique à l'ironie clairvoyante, oscillant toujours entre canular et tragédie. "

    Lien permanent Catégories : Livres 1 commentaire Pin it!