Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2018

Comment la gauche devient racialiste...

Le nouveau numéro de la revue Éléments (n°173, août-septembre 2018) est disponible en kiosque !

A côté du dossier consacré aux 50 ans de la Nouvelle droite, on retrouvera l'éditorial d'Alain de Benoist, les rubriques «Cartouches», «Le combat des idées» et «Panorama» , un choix d'articles variés, de nombreux entretiens, les chroniques de Xavier Eman, d'Hervé Juvin, d'Olivier François, de Ludovic Maubreuil, d'Armand Grabois, de Laurent Schang et d'Yves Christen et l'anti-manuel de philosophie de Jean-François Gautier...

Bonne lecture !

Vous pouvez commander ce numéro ou vous abonner sur le site de la revue : http://www.revue-elements.com.

 

Elément 173.jpg

Éditorial           

Ordre moral, par Alain de Benoist

Agenda, actualités

L’entretien

Alain de Benoist et Laurent Fourquet : L'humanisme est-il un nihilisme ?, propos recueillis par Marie David

Cartouches

Le regard d’Olivier François : Jean Cau, l'indompté

Une fin du monde sans importance, par Xavier Eman

Le carnet géopolitique d’Hervé Juvin : Eyes wide shut

Terry Gilliam, le cinéaste qui tua Don Quichotte, par Ludovic Maubreuil

Champs de bataille : Prague, 1620, par Laurent Schang

Les caresses de Gil Evans, par Armand Grabois

Bestiaires : l'abeille entre l'être et le néant, par Yves Christen

Sciences

Le combat des idées

Les indignations rose bonbon du gauchisme chic, par François Bousquet

Races, racismes et racialisation, la gauche en folie, par Alain de Benoist

Michel Geoffroy : « La super classe, c'est le trotskisme plus Google »

Ayn Rand, l'autre Dame de fer, par David L’Épée

Splendeurs et misères de l'érotisme français, par David L’Épée

Les derniers jours du Beverley, par Christophe A. Maxime

Roland Jaccard : « Décervelez la population et vous tuez l'érotisme »

Michel Charlier-Haldorf : un peintre hors des sentiers battus

La « décence ordinaire » des Kinks, par Fabien Niezgoda

Le match Abel Michéa - Antoine Blondin, par Pascal Esseyric

Politique de la ville, une usine à gaz française, par Xavier Raufer

Le syndrome de la ville obèse, par Julien Damon et Pierre Le Vigan

E. T. A. Hoffman, le fantastiqueur, par Olivier François

Dossier

Les cinquante ans de la Nouvelle Droite

Réflexions d'un historien sur un anniversaire, par Olivier Dard

« Vous êtes excessivement franco-français », par Guiseppe Giacco

« La France est un pôle d'idées qui nous arme », par Benedikt Kaiser

Une nouvelle génération intellectuelle, par Pascal Esseyric

Une jeune génération reprend le flambeau, par Rodrigo Agulló

Le front de la bataille intellectuelle s'est étendu, par Alberto Buela

Les témoignages de Luc Pauwels, Jure Vujic et Danie Goosen

Panorama

L’œil de Slobodan Despot

Série télé : Maigret avec Jean Richard, par Michel Marmin

Un païen dans l’Église :La collégiale Saint-Pierre de Chauvigny, par Bernard Rio

Philo : Peut-on être insensible à l'art ?, par Jean-François Gautier

L’esprit des lieux : Alep, par Alain de Benoist

C’était dans Éléments : Ave, Maradona !, par Gennaro Malgieri

Éphémérides

 

30/05/2018

la petite gauloise...

Les éditions La Manufacture de livres viennent de publier un court roman de Jérôme Leroy intitulé La petite gauloise. Maître de l'anticipation noire, Jérôme Leroy est, notamment l'auteur de Monnaie bleue, de Bref rapport pour une très fugitive beauté , de Big sister ou de La minute prescrite pour l'assaut ainsi que l'excellent polar de politique-fiction, Le Bloc.

S'il peut parfois irriter avec sa pause d'écrivain de droite communiste (balnéaire !...) - et il a manifestement irrité Michel Marmin qui critique sa récente reprise de Nestor Burma, comme vous pourrez le lire dans le dernier numéro de la revue Éléments - , Jérôme Leroy nous livre ici un petit polar bien ficelé et grinçant, qui mérite le détour...

 

Leroy_La petite gauloise.jpg

" Dans une grande ville de l'Ouest, le temps est suspendu et l'on s'attend au pire. Enfin, si seulement on savait à quoi s'attendre... Mais il aurait fallu que l'indic parle plus tôt. Ou que le flic auquel il s'est confié avant d'être descendu ne soit pas lui aussi tué par erreur. Il aurait fallu que les types qui préparent le coup ne se retrouvent pas éparpillés aux quatre coins de la ville, planqués dans des caves et des entrepôts. Il aurait fallu que cette affaire là ressemble à ce que l'on connaît. Seulement qui pouvait prévoir que tout repose entre les mains d'une gamine encore au lycée, de cette petite gauloise mystérieuse et prête à tout pour que sa vie ait un sens. "

05/04/2018

La vraie histoire des colonies...

Le magazine Valeurs actuelles publie un numéro hors-série consacré à La vraie histoire des colonies. Le lecteur pourra y retrouver, notamment, des articles de Philippe Conrad, Bernard Lugan, Philippe d'Hugues, Olivier Maulin, Michel Marmin, Laurent Dandrieu et Dominique Venner.

Valeurs actuelles HS_Vraie histoire des colonies.jpg

L’épopée coloniale de la France commence il y a quatre siècles. Des Amériques à l’Asie, en passant par l’Afrique et surtout l’Algérie, c’est une longue histoire de conquêtes, de fascination et d’amour entre la métropole et son outre-mer. L’air du temps veut que cette aventure soit peinte aux couleurs de l’abomination, voilà pourquoi Valeurs actuelles - la collection le Spectacle du Monde a voulu lui rendre un juste témoignage par un éclairage équilibré, rappelant les bienfaits et les progrès apportés aussi par cette entreprise partout dans le monde. En 130 pages richement illustrées et en remontant aux sources, ce hors-série remet les choses à l’endroit.

Au sommaire :

"Conquérir, civiliser, instruire..." par François d'Orcival, de l'Institut

"Je vous écris des colonies..."

Quatre siècles de colonisation

LE TEMPS DES PIONNIERS :

Aux origines de "la plus grande France" par Philippe Conrad

Les confettis francophones de la Nouvelle-France par Sophie Mockel

Les fleurs de lys du Saint-Laurent par Frédéric Barrault

La Louisiane, au nom de Louis XIV par Georges Langlois

Brésil : l'épopée de la "France antarctique" et "équinoxiale" par Virginie Jacoberger-Lavoué

La France de Chandernagor à Pondichéry par Jean-Claude Perrier

L'INDOCHINE, UNE PASSION FRANCAISE :

Destination, la "perle de l'Orient" par Erwan Bergot

Diên Biën Phù, la tragédie héroïque par François d'Orcival

Angkor, les trésors sauvés par la France par Joséphine de Varax

Montigny, consul aventurier à Shanghai par Bernard Debré

AFRIQUE, LA GRANDE EPOPEE :

Le bilan positif de la France par Bernard Lugan

Les pères blancs, anges gardiens des colonies par Marie de Greef-Madelin

Charles de Foucauld, la légende du "marabout blanc" par Claire Dozoir

Le Sahara, trésor français par Arnaud Folch

Quand les "Africains" tombaient pour la France par Claude Jacquemart

"A Biribi, dans l'enfer des bagnes militaires" par Georges Darien

La "protectrice" de la Syrie et du Liban par François Cote

L'ALGERIE FRANCAISE, DU REVE AUX LARMES :

Algérie française, l'histoire  occultée par Arnaud Folch

Les vérités d'Hélie Denoix de Saint Marc Propos recueillis par Inès de Warren et Guillaume Roquette

"Sans honte, ni torture..." par Dominique Venner

Disparus, le dernier Tabou par Arnaud Folch

"Non, M. Macron, il n'y a pas eu de "crimes contre l'humanité"!" par Thierry Rolando, président du Cercle algérianiste

Perpignan, le musée du souvenir par Valentin Bonhomme

Lieux de mémoire par Georges Langlois

Le Guide des associations de rapatriés

QUAND LES COLONIES CELEBRENT LEUR LEGENDE :

Grands voyages sur grand écran par Philippe d'Hugues

L'honneur de Schoendoerffer par Michel Marmin

Ecrivains, la colonisation au fil des lettres par Olivier Maulin

"Négresses à plateau et femmes girafes..." par Jean Dutourd

Jean-Pax Méfret, pied-noir et fier de l'être! par Arnaud Folch et Cyril de Beketch

Delacroix, peintre de l'Orient de l'esprit par Laurent Dandrieu

L'attrait des lointains

Bibliographie.

22/02/2018

Chemins de Damas et d'ailleurs...

Les éditions Auda Isarn viennent de publier un recueil de poésie de Michel Marmin intitulé Chemins de Damas et d'ailleurs. Journaliste, critique cinématographique, Michel Marmin a dirigé pendant de nombreuses années la rédaction de la revue Eléments et est aussi l'auteur de plusieurs essais sur le cinéma, dont, notamment, une biographie de Fritz Lang (Pardès, 2005). Il avait publié un premier recueil de poésie, Chemins d’ailleurs et de Damas (L’Âge d’Homme, 2000). On peut découvrir le parcours de l'auteur dans un récent livre d'entretien avec Ludovic MaubreuilLa République n'a pas besoin de savants (Pierre-Guillaume de Roux, 2017).

 

Marmin_Chemins de Damas et d'ailleurs.jpeg

" Aux confins du surréalisme mais revendiquant hautement son ancrage classique, quitte à s’en affranchir pour la bonne cause – celle de cette « musique intérieure » célébrée et illustrée par Charles Maurras –, Michel Marmin livre ici trois petits paquets de poèmes où le lecteur se plaira peut-être à reconnaître des réminiscences cinématographiques, héroïques, érotiques, historiques, métaphysiques et identitaires, le tout emballé dans le papier de soie de l’élégie, le papier d’alu de l’épopée ou le papier-cul de la facétie.

Ces poèmes sont suivis d’un « journal de marche » où Michel Marmin, arpenteur et chasseur, débusque les bons becs de Paris au coin des rues, dans les rames du métro ou au comptoir des vieux bistrots. Son éclectisme racial, digne de l’Exposition coloniale de 1931, en surprendra plus d’un ! "

21/10/2017

Michel Marmin, le cinéma, la littérature et la Nouvelle droite...

Le 18 octobre 2017, Martial Bild recevait, sur TV libertés, Michel Marmin, à l'occasion de la sortie de son livre d'entretien avec Ludovic Maubreuil, La République n'a pas besoin de savants (Pierre-Guillaume de Roux, 2017). Journaliste et critique de cinéma, Michel Marmin, figure de la Nouvelle droite, a dirigé pendant de nombreuses années la rédaction de la revue Eléments et est aussi l'auteur de plusieurs essais sur le cinéma, dont, notamment, une biographie de Fritz Lang, (Pardès, 2005).

 

                         

15/08/2017

Washington contre De Gaulle...

Les éditions Perrin publient cette semaine un essai d'Eric Branca intitulé L'ami américain - Washington contre De Gaulle 1940-1969. Journaliste et historien, Eric Branca est notamment l'auteur d'Histoire secrète de la droite et de 3000 ans d'idées politiques. On lui doit également, avec Michel Marmin, dans la collection Le tour de la question, Gauche/Droite (Chroniques, 2016).

 

Branca_L'ami américain.jpg

" Pourquoi de Gaulle refusa-t-il, en 1964, de présider les commémorations du vingtième anniversaire du débarquement allié en Normandie ? Parce qu'il se souvenait que, sans sa volonté farouche de faire échec aux plans de Roosevelt, la France ruinée de 1944 n'aurait pas été traitée autrement que l'Allemagne vaincue, privée d'une fraction de son territoire et placée sous administration militaire américaine. Pis, c'est sur une partie des élites de Vichy que, durant tout le confit, la Maison-Blanche avait misé pour barrer la route à l'homme du 18-Juin.

Grâce aux archives déclassifiées, mais aussi à des témoignages inexploités, il est désormais possible de raconter pour la première fois cette « guerre de trente ans » qui, de 1940 à 1969, opposa le Connétable de la France libre à la volonté de puissance des Etats-Unis. Alors que, aux instants les plus cruciaux de la guerre froide, le soutien du Général resta toujours acquis à Washington, le Département d'Etat et la CIA ont beaucoup tenté pour l'éliminer de la scène internationale. Du financement du FLN algérien au concours prêté à l'OAS, de l'espionnage nucléaire à la corruption d'une partie de la classe politique française, en passant par l'enrôlement d'Hollywood dans la croisade antigaulliste, Eric Branca raconte avec verve l'histoire secrète et inédite d'un conflit rendu d'une brûlante actualité par l'élection de Donald Trump. "