Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2017

Un gentleman barbare...

Les éditions Paulsen viennent de publier une biographie intitulée Wilfred Thesiger, gentleman barbare, signée par le journaliste Christophe Migeon. Wilfred Thesiger a sans doute inspiré plusieurs personnages d'Hugo Pratt, qui le fait apparaître dans Les scorpions du désert...

 

Migeon_WilfredThesiger.jpg

" Né à Addis Abeba en 1910, Wilfred Thesiger rejoint l’Angleterre à l’âge de 10 ans pour étudier avec la haute société britannique à Eton puis Oxford. Mais l’Europe lui déplait et à la première occasion (le couronnement de Sélassié en l’occurrence) il repart en Afrique. Il a alors 24 ans et entame une vie d’aventurier des déserts, proche des peuples nomades.
Pendant dix mois, il peut porter la djellaba, boire un cocktail d’eau saumâtre et de pisse de chameau, grignoter une poignée de dattes véreuses, abattre un lion pour rendre service… Et réintégrer, l’espace de quelques semaines, son costume de gentleman à melon et parapluie, capable de se tordre le nez au-dessus d’une tasse d’Earl Grey trop infusée.
Wilfred Thesiger est un caméléon, à l’aise dans tous les mondes. Mais il ne faut pas s’y tromper : les paysages ne l’intéressent guère. Ce sont les hommes qui l’aiguillonnent. Fiers bédouins du désert, guerriers soudanais nus comme des vers, pasteurs abyssins en peaux de bêtes, imprévisibles nomades afghans, Arabes amphibies de Mésopotamie… C’est à eux qu’il a consacré sa vie, explorant les terres interdites de l’Afrique et de l’Asie, pour sauver de l’oubli le monde barbare et splendide des nomades qu’il admire tant. Thesiger fut le "dernier explorateur du XXe siècle". Sa vie d’aventure le rend admirable. Et admirer Thesiger, c’est admirer le monde. "

03/10/2015

Sous le soleil de minuit...

Les éditions Casterman publient cette semaine Sous le soleil de minuit, une nouvelle aventure de Corto Maltese. Le mythique personnage de bande-dessinée, créé par Hugo Pratt, réapparait après vingt ans d'absence, grâce au scénariste  Juan Diaz Canalès et au dessinateur Ruben Pellejero. Espérons qu'il s'agit bien d'une résurrection et que notre mystérieux marin, un peu anarque sur les bords, ne se transformera pas par magie en un fade représentant de l'Empire du bien...

 

Corto Maltese.jpg

" 1915. Corto Maltese est à San Francisco quand il reçoit une lettre de son vieil ami Jack London. Ce dernier, se sentant mourir, lui confie une dernière volonté : retrouver une femme, son amour de jeunesse, pour lui porter une lettre d'adieu. L'écrivain promet un incroyable trésor en échange de ce service, qui va entraîner Corto dans le grand nord du continent américain."

09/09/2015

Le corbeau de pierre...

Les éditions Denoël publient cette semaine Le corbeau de pierre, un roman de Marco Steiner consacré à la jeunesse de Corto Maltese. Amoureux et spécialiste de l'oeuvre d'Hugo Pratt, le père de Corto Maltese, Marco Steiner a été chargé de préfacer la réédition de l'ensemble des volumes de la série.

 

Corbeau de pierre.jpg

" Par une nuit noire et pluvieuse sur la côte de la mer d’Écosse, un groupe d’hommes charge des caisses de whisky et des armes sur un navire à destination des rebelles irlandais. La police arrive, forçant les hommes à s’enfuir dans la nuit. Parmi eux se trouve le père de Corto Maltese, qui décide alors de confier la garde de son fils adolescent à son meilleur ami, le capitaine Kee. Corto va naviguer avec le fils du capitaine et un groupe de solides gaillards : difficile de deviner jusqu’où les mènera leur voyage car à bord de l'embarcation se trouve une mystérieuse statuette de pierre - un corbeau - qui renferme des secrets occultes et ésotériques. Au cours de cette incroyable épopée maritime, Steiner parvient à recréer l’atmosphère si singulière qui caractérise l’œuvre d’Hugo Pratt. Truffé de références historiques et littéraires, Le Corbeau de pierre évoque une période fascinante et jusqu’alors inconnue du grand public : la jeunesse de Corto Maltese."

15/06/2015

Davaï !... Du lac Baïkal aux plages de Ko Chang...

Les éditions des Paraiges viennent de publier Davaï !  - Du lac Baïkal aux plages de Ko Chang, un récit de voyage de Patrick Wagner, préfacé par Alain Paucard. Passionné de littérature, Patrick Wagner dirige la revue Livr'arbitres...

 

Davaï.jpg

" Fascinante Asie ! Éternelle génitrice des religions et des empires. Asie guerrière des hauts plateaux d'où les cavaliers descendaient sur l'Europe. J'ai fait un rêve. Traverser les grandes steppes mongoles, rejoindre l'Empire du Milieu et aboutir en Indochine pour y remonter le fleuve Mékong et suivre la route mandarine. Rêve éveillé, sous le galop de Michel Strogoff à la rencontre du baron Ungern Sternberg. De Jules Verne à Hugo Pratt, en compagnie de soldats de l'imaginaire, Francis Garnier, Pierre Loti ou André Malraux. Je ne sais où cela me mènera, mais il me faut lever l'ancre, me mettre à la proue du bateau de la vie et ouvrir les yeux. Rejoindre le rêve, la fiction par l'action. Vivre à livre ouvert.
Tels mes aînés dans ce bout du monde, marchant un temps sur les pas de mon compatriote Jean de Pange, je deviendrai pour mes hôtes un long nez, caractéristique de l'Occidental au royaume des visages plats.
Au gré du vent, l'âme légère et le cœur joyeux, ces pérégrinations m'entraîneront hors des sentiers battus de ma Moselle natale, pays parcouru jadis sac au dos par monts et par vaux. Il était temps pour moi d'aller voir comment le monde était fait ailleurs.
Alors, Davaï, en route ! "

06/03/2015

Le Baron fou...

Les édition Glénat viennent de publier Le baron fou, une bande-dessinée de Rodolphe et Faure. Après celles de Jean Mabire, d'Hugo Pratt, de Robert de Goulaine, de Dmitri Perchine ou d'Erik Sablé, une nouvelle approche de l'épopée mongole du baron Ungern-Sternberg...

 

Baron fou.jpg

" 1920, aux frontières de la Mongolie. La guerre entre Rouges et Blancs, bolchéviques et tsaristes, fait rage. Un train blindé est pris d’assaut par une troupe de cavaliers. À  son bord, une femme médecin anglaise  en quête d'un mari disparu. Tous les passagers sont débarqués et faits prisonniers. À son corps défendant, Élisabeth va ainsi  devoir partager la folle aventure  de son " ravisseur ", le baron Roman Von Ungern-Sternberg... Un personnage extraordinaire qui n'a pour ambition rien de moins que de restaurer l’Empire mongol d’antan et se faire proclamer successeur de Gengis Khan. Condamnée à suivre la « division sauvage » de Von Ungern en marche vers Ourga – future Oulan-Bator –, Élisabeth va petit à petit découvrir la véritable personnalité de celui que l’on surnomme le " Baron fou ".

Rodolphe s’associe au dessin élégant de Michel Faure pour nous raconter le destin de ce personnage véridique et hors norme, dernier général tsariste dont la horde de 2000 cavaliers contribuera à former sa légende de « dieu réincarné de la guerre ». Légende qui continuera longtemps de hanter les plaines de Mongolie… "

12/11/2013

Fanfulla !...

Les éditions Rue de Sèvres viennent de rééditer Fanfulla, une bande-dessinée d'Hugo Pratt, qui date des années 60, avant la création du personnage de Corto, scénarisée par Mino Milani. A découvrir !

 

Fanfulla.jpg

" Il est implacable, ombrageux et cruel, un méchant qu'on ne veut pas voir perdre dont Pratt avait le secret. Fanfulla, condottiere à la solde des Médécis nous emmène au coeur des événements historiques du XVIe siècle italien, dont le sanglant sac de Rome de 1529. Un roman d'action et d'aventures palpitant, rythmé par son lot de combats, d'alliances et de trahisons. "

 

Fanfulla-0.jpg