Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2016

Le retour du Roi...

Les éditions Christian Bourgois viennent de publier Le retour du Roi, le troisième et dernier tome de la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien, établie par Daniel Lauzon à partir de l'édition définitive en langue anglaise... 

 

Retour du roi_Tolkien.jpg

" La dernière partie du Seigneur des Anneaux voit la fin de la quête de Frodo en Terre du Milieu. Le Retour du Roi raconte la stratégie désespérée de Gandalf face au Seigneur des Anneaux, jusqu'à la catastrophe finale et au dénouement de la grande Guerre où s'illustrent Aragorn et ses compagnons, Gimli le Nain, Legolas l'Elfe, les Hobbits Merry et Pippin, tandis que Gollum est appelé à jouer un rôle inattendu aux côtés de Frodo et de Sam au Mordor, le seul lieu où l'Anneau de Sauron peut être détruit.

Cette nouvelle traduction prend en compte la dernière version du texte anglais, les indications laissées par J. R. R. Tolkien à l'intention des traducteurs et les découvertes permises par les publications posthumes proposées par Christopher Tolkien. "

22/10/2015

Les deux tours...

Les éditions Christian Bourgois viennent de publier Les deux tours, le deuxième tome très attendu de la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien. Il reste à espérer que la publication du dernier volume, Le retour du roi, ne tardera pas trop !...

 

Les deux tours.jpg

" Depuis sa publication en 1954-1955, Le Seigneur des Anneaux a enchanté des dizaines de millions de lecteurs dans le monde entier, et donné vie à la fantasy moderne, en racontant les aventures de Frodo et de ses compagnons, traversant la Terre du Milieu au péril de leur vie pour détruire l'Anneau forgé par Sauron, le Seigneur des Anneaux. Mais depuis quelques années, de nombreux lecteurs français et francophones souhaitaient qu'une nouvelle traduction, quarante ans après la première (1972), prenne en compte la meilleure version du texte anglais (débarrassé de ses coquilles depuis 2004) ainsi que toutes les découvertes permises par les publications posthumes de J.R.R Tolkien, proposées par son fils Christopher Tolkien. C'est chose faite aujourd'hui, grâce à la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux, réalisée par Daniel Lauzon, qui a pu suivre, pour la première fois, toutes les indications laissées par l'auteur à l'intention des traducteurs du Seigneur des Anneaux. Dans le droit fil de sa retraduction du Hobbit en 2012, reconnue par les lecteurs de Tolkien comme la nouvelle traduction de référence, Daniel Lauzon a prêté une attention particulière au dynamisme du texte, à son énergie, aux différentes "voix" des personnages (on entend Gollum et Gandalf comme pour la première fois !), et veillé à rendre toute la poésie des chansons que comporte Le Seigneur des Anneaux. Ce travail a été récompensé par le prix spécial du jury des Imaginales (festival d'Epinal) en mai 2015. Les Deux Tours, deuxième partie du Seigneur des Anneaux, poursuit le récit des aventures de Frodo et de ses compagnons, lancés dans un périple en Terre du Milieu. Avec Merry et Pippin, le lecteur est plongé dans les combats entre les Orques et les Cavaliers du Rohan, avant la rencontre de l'Ent Fangorn ; avec Aragorn, Gimli et Legolas, il assiste incrédule au retour de Gandalf ; avec Frodo et Sam, il suit Gollum le long des chemins périlleux qui mènent vers le royaume du Mordor, seul lieu où l'Anneau peut être détruit. Ce deuxième volume parvient à un équilibre parfait entre le souffle épique, l'émotion suscitée par les situations extrêmes, et les moments de contemplation de cet univers sorti de l'esprit de J.R.R. Tolkien, père fondateur de la fantasy moderne, et inspiration directe pour Harry Potter et "Games of Thrones". En hommage à l'édition originale (1954-1955), c'est en trois volumes que paraît la nouvelle édition du Seigneur des Anneaux (2014, 2015, 2016), dans une version illustrée par Alan Lee, directeur artistique des deux trilogies de Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux en 2001-2003 ; puis Le Hobbit en 2012-2104), et à qui l'on doit les illustrations des Enfants de Húrin, en 2008. Les illustrations ont été re-numérisées par Alan Lee, permettant une reproduction nettement supérieure à l'édition précédente tandis que le texte a été retraduit par Daniel Lauzon en suivant une version anglaise récemment corrigée de ses coquilles, et les indications de J.R.R. Tolkien, écrites à destination des traducteurs du Seigneur des Anneaux. "

02/10/2014

La fraternité de l'Anneau...

« Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus ;
Le vieux qui est fort ne dépérit point.
Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel.
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira ;
Renouvelée sera l'épée qui fut brisée,
Le sans-couronne sera de nouveau roi. »

 

Les éditions Bourgois rééditent cette semaine La fraternité de l'Anneau, premier tome du Seigneur des Anneaux, le chef d'oeuvre  de J.R.R. Tolkien, dans une nouvelle traduction de Daniel Lauzon, (qui a reçu l'appui d'une équipe de brillants "tolkienistes", dont Vincent Ferré). Une traduction "depuis longtemps attendue" qui doit permettre de redécouvrir les aventures de Frodo Bessac (exit Sacquet...) sous un nouveau jour. Bref, une bonne occasion de repartir en voyage sur la Terre du Milieu !...

Fraternité de l'Anneau.jpg

" Depuis sa publication en 1954-1955, Le Seigneur des Anneaux a enchanté des dizaines de millions de lecteurs dans le monde entier, et donné vie à la fantasy moderne, en racontant les aventures de Frodo et de ses compagnons, traversant la Terre du Milieu au péril de leur vie pour détruire l'Anneau forgé par Sauron, le Seigneur des Anneaux. Mais depuis quelques années, de nombreux lecteurs français et francophones souhaitaient qu'une nouvelle traduction, quarante ans après la première (1972), prenne en compte la meilleure version du texte anglais (débarrassé de ses coquilles depuis 2004) ainsi que toutes les découvertes permises par les publications posthumes de J.R.R Tolkien, proposées par son fils Christopher. C'est chose faite aujourd'hui, grâce à la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux, réalisée par Daniel Lauzon, qui a pu suivre, pour la première fois, toutes les indications laissées par l'auteur à l'intention des traducteurs du Seigneur des Anneaux. Dans le droit fil de sa retraduction du Hobbit en 2012, reconnue par les lecteurs de Tolkien comme la nouvelle traduction de référence, Daniel Lauzon a prêté une attention particulière au dynamisme du texte, à son énergie, aux différentes "voix" des personnages (on entend Gollum et Gandalf comme pour la première fois !), et veillé à rendre toute la poésie des chansons que comporte Le Seigneur des Anneaux."

 

09/12/2013

Le seigneur des écrivains...

Accompagnant la sortie prochaine du deuxième volet du film de Peter Jackson, Le Hobbit, tiré du roman de J.R.R. Tolkien, la revue Lire sort un numéro hors-série, sous la direction de François Busnel, consacré à l’œuvre de l'auteur du Seigneur des anneaux. Un numéro bien ficelé et agréablement illustré que nous conseillons en particulier à ceux qui ne se sont pas encore lancés dans la lecture de ce grand auteur européen.

 

Seigneur des écrivains.jpg

Au sommaire :

Editorial

Par François Busnel

 

En bref

Toute l'actualité Tolkien

 

La vie

De la naissance dans l'Etat libre d'Orange, en Afrique du Sud, aux années à l'université d'Oxford. De l'anonymat à la gloire.

Le destin d'un Hobbit

Extrait : Tolkien et la Grande Guerre, John Garth

Reportage :L'homme d'Oxford, de notre envoyé spécial en Grande-Bretagne

Un intellectuel hors du temps

L'art de la discrétion

Parlez-vous l'elfique?

 

L’œuvre

Du Hobbit au Silmarillion : géographie, personnages et légendes de la Terre du Milieu.

Bienvenue en Terre du Milieu

Terre du Milieu, mode d'emploi

Une carte pour les retrouver tous

L'histoire secrète du Seigneur des Anneaux

Les 9 infos que vous avez toujours ignorées

Tolkien, illustrateur du Hobbit

La face cachée de la Terre du :Milieu

Dictionnaire des personnages

 

Les clés de l’œuvre

Pour dépasser obstacles et malentendus, et comprendre la genèse d'une œuvre-monde.

Entretien :Tolkien décrypté, Vincent Ferré

Douce enfance

Les sources d'un imaginaire

On connaît la chanson

Où sont les femmes?

Comment traduire Tolkien? Christine Laferrière

 

L'héritage

Dans le sillage du maître de la high fantasy. Des adaptations à l'écran à la folie des jeux de rôle et des jeux vidéo.

Le Trône de (savoir) faire

Entretien :Les chemins de la fantasy, Susanna Clarke

Fantasy, la bibliothèque idéale

L'Anneau de tous les dangers

Le maître des jeux

Petite bibliographie tolkiénienne

 


08/12/2012

Tolkien l'enchanteur...

A l'occasion de la sortie prochaine du premier volet du film de Peter Jackson, Le Hobbit, tiré de l'oeuvre de J.R.R. Tolkien, Le Figaro sort un numéro hors-série, sous la direction de Michel de Jaeghere, consacré à l'oeuvre de l'auteur du Seigneur des anneaux. Comme toujours dans ce type de revue, l'iconographie est particulièrement soignée.

 

Tolkien l'enchanteur.png

 

"L'adaptation de ses œuvres a fait de Tolkien, le professeur de vieil anglais aux passions désuètes, l'une des plus belles cash machine de la décennie. L'enfant d'Oxford, sans jamais quitter le décor médiéval de son université, a conquis, par la magie du cinéma, la Californie et le monde entier. La sortie du film de Peter Jackson est l'occasion de se replonger dans une œuvre prodigieuse qui a les dimensions d'une planète, s'étend sur des milliers d'années, voit se croiser des elfes, des dragons, des hommes et des Hobbits. Quels sont les liens de parenté entre Bilbo et Frodon Sacquet? Sam Gamegie est-il un bon jardinier? Gandalf a-t-il du cœur et Aragorn du courage? La Comté est-elle plus agréable à vivre que Fondcombe? Est-il prudent de visiter la Moria? Pourquoi les Orques ont-ils des jambes et ne vont pas sur l'eau? Les Hobbits sont-ils des Nains et les Elfes meurent-ils comme les Hommes?

Personnages, espèces, géographie ; Le Figaro hors-série publie un numéro exceptionnel sur Tolkien l'enchanteur. On y retrouve tout ce qui a fait de Bilbon le Hobbit et du Seigneur des Anneaux , un phénomène culturel majeur de notre temps. Magnifiquement illustré par les plus belles images du film de Jackson, et les œuvres de John Howe, Allan Lee, et Ted Nasmith, il est le guide indispensable pour celui qui veut parcourir la Terre du Milieu."

08/07/2011

Tolkien aujourd'hui ?...

Les Presses universitaires de Valenciennes viennent de publier Tolkien aujourd'hui, un ouvrage collectif dirigé par Michaël Devaux, Vincent Ferré et  Charles Bridoux.

A Michaël Devaux, on doit déjà la direction de l'ouvrage collectif intitulé Tolkien, les racines du légendaire (Ad solem,  2003), à Vincent Ferré l'essai Sur les rivages de la terre du milieu (Bourgois, 2001) ainsi que la direction de l'ouvrage collectif Tolkien, 30 ans après, quant à Charles Ridoux, il est déjà l'auteur d'un essai intitulé Tolkien, Le Chant du Monde (Encrage, 2004)...

Bref Tolkien aujourd'hui doit figurer dans la bibliothèque de tous les inconditionnels de Tolkien !

 

Tolkien aujourd'hui.jpg

"A-t-on tout dit de J.R.R. Tolkien, l’auteur du Seigneur des Anneaux, repris et imité par les littératures de l’imaginaire depuis un demi-siècle, avant d’être adapté au cinéma et oscarisé ?
Certainement pas ! Des spécialistes français et européens font ici le pari de confronter leurs approches et leurs lectures, pour révéler des aspects moins étudiés de son oeuvre, en croisant littérature, musique, cinéma, théologie, philosophie, histoire et jeux, afin de replacer Tolkien dans son époque et dans le genre qu’il a contribué à refonder, la fantasy. Sont ainsi examinés, de manière neuve et ambitieuse, le dialogue de Tolkien avec Lewis, S. King ou encore Wagner, la place des femmes et des Hobbits, la tentation et l’héroïsme. Par ces approches inédites, cet ouvrage entend ainsi montrer à quel point Tolkien est actuel et protéiforme, éloigné des clichés auxquels on le réduit trop souvent :Tolkien aujourd’hui est une formidable invitation à découvrir sous un angle nouveau un univers qu’on pensait bien exploré."
 
 
Au sommaire :
 
Dédicace à Christian Bourgois
Introduction – Michaël Devaux, Vincent Ferré et Charles Ridoux
Thomas Honegger : A good dragon is hard to find ; or from draconitas to draco
 

Lectures spirituelles de Tolkien

Michaël Devaux : L’esprit de l’espoir chez Tolkien. Considérations sur l’Estel
Sébastien Hoët : Des corps épuisés. L’effort et la fatigue dans le Seigneur des Anneaux
Annie Birks - J.R.R. Tolkien et C.S. Lewis : deux approches du thème de la tentation
Christian Chelebourg : « ‘Subcreation’ in a special way » : Métalecture du Professeur Tolkien
Sébastien Marlair : Le Seigneur des Anneaux ou l’art du palantίr. Considérations sur l’art du récit tolkiénien -
Laurent Alibert : L’héroïsme chez Tolkien. Une étude de Farmer Giles of Ham
F. Guglielmo Spirito : Gandalf the Wiser. Trough the Wisdom of the Desert Fathers
Charles Ridoux : Le Légendaire d’Âge en Âge

Sources et filiation

Leo Carruthers : Ælfwine de Leithian et la Chronique anglo-saxonne
Angela Braito : La question de l’influence wagnérienne dans l’oeuvre de Tolkien -
Anne Besson : Fécondités d’un malentendu : la postérité de Tolkien en fantasy
Chrystel Bourgeois : Le système tripartite dans le Seigneur des Anneaux -
Antoine Dauphragne : Le jeu de rôles et la Terre du Milieu
Grégory Bouak : De la high à la dark fantasy : Tolkien et Stephen King -
Thomas Fornet-Ponse : Intertextuality in Tolkien and the (un)informed reader : The Lord of the Rings & The Silmarillion

Peuples et figures

Mirella Vadéan : L’entrée royale d’Aragorn II, roi du Gondor et d’Arnor, dans la cité de Minas Tirith
Aurélie Brémont : Les Hobbits dans le Seigneur des Anneaux
Marie Burkhardt : La représentation des personnages féminins dans The Lord of the Rings : de Tolkien à Jackson
Eric Flieller : Évolution et permanence de la figure des Nains dans le Légendaire -

Conclusion

Anne Larue : Tolkien ancêtre de lui-même ?
Isabelle Pantin : Tolkien et l’histoire littéraire : l’aporie du contexte
Vincent Ferré : Cinq ans après Trente ans après… Post-scriptum sur les recherches francophones