Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2018

Joseph Delteil, Guy Dupré et quelques chats...

Le vingt-sixième numéro de la revue Livr'arbitres, dirigée par Patrick Wagner et Xavier Eman, est en vente avec notamment un dossier consacré à Joseph Delteil et un autre aux chats dans la littérature...

La revue peut être commandée sur son site :  Livr'arbitre, la revue du pays réel ainsi que sur Krisis diffusion.

Livr'arbitres 26.jpg

Au sommaire de ce numéro :

Éditorial

Plaisirs solittéraires

Nouveautés

La confession d'un reître

L'Invention du grand écrivain

Portraits

Georges Bernanos

Joseph Delteil

Pierre Drieu La Rochelle

Alain Gerber

Dossier

Les chats en littérature

Clio

La révolution russe

Heia Safari !

In memoriam

Guy Dupré

Alexandre Soljenitsyne

Essais

Des gentlemen à part

Le protocole du complot

Réflexion

Homère, notre père

Réédition

Degrelle par Brasillach

Témoignage

Nijni Novgorod

Carte postale

Bons baisers de Moscou

01/12/2017

Avril 17, la roue rouge...

Les éditions Fayard viennent de publier le deuxième tome d'Avril dix-sept, qui est aussi le dernier tome de l'immense fresque d'Alexandre Soljénitsyne consacrée aux prodromes de la révolution bolchévique, La roue rouge. Ancien dissident soviétique, avant de devenir un dissident de l'Occident, passé par le Goulag sibérien, Alexandre Soljénitsyne est l'auteur d'Une journée d’Ivan Denissovitch, de L'archipel du Goulag ou de Deux siècles ensemble.

Soljenitsyne_Avril 17.jpg

" Voici le dernier volume du grand cycle romanesque de Soljénitsyne sur la révolution russe, la Roue rouge.
Avec Avril dix-sept s’ouvre le deuxième acte après la révolution  de Février : «  Le gouvernement du peuple  ».   Il  couvre la période du 12 avril au 5 mai du calendrier julien   (du 25 avril au 18 mai dans le calendrier grégorien).
Le tome 1 s’arrêtait sur la victoire du peuple raisonnable de Pétrograd, uni pour soutenir le Gouvernement Provisoire après les affrontements sanglants provoqués dans les rues par des colonnes d’ouvriers armés. Le tome 2, qui s’ouvre le 23 avril (6 mai), montre la paralysie progressive et la décomposition de ce Gouvernement Provisoire, incapable de prendre le pays en main pour l’empêcher de glisser dans le chaos.   En arrêtant là son récit, après quatre nœuds sur les vingt projetés, l’auteur explique  :  «  Dès avril, le coup d’Etat d’Octobre se profile comme inéluctable.  »
Le résumé des seize nœuds non écrits constitue la seconde partie de ce dernier volume de la Roue rouge. Récit nerveux, saisissant.
La première partie, qui forme l’essentiel du livre, est rédigée avec le souci de polyphonie et la force d’évocation habituels. Nous sommes tour à tour ce soldat, ce jeune officier, ce paysan, ce ministre. L’enthousiasme, l’amertume ou la perplexité se communiquent à nous. Il en ressort une extraordinaire leçon de politique, mais aussi une leçon de vie. Que faire dans les grands bouleversements de l’Histoire quand tout est emporté comme par une avalanche, quand la bonne volonté est bafouée et la raison impuissante, et qu’on assiste au naufrage de tout ce qu’on aurait voulu sauver  ? Faut-il plier pour survivre  ? " 

09/03/2016

L'Amérique ?...

Le numéro 43 de la revue Krisis, dirigée par Alain de Benoist, vient de paraître. Cette nouvelle livraison est consacrée à l'Amérique, avec un sommaire particulièrement intéressant.

Il convient de saluer le travail remarquable du nouveau rédacteur en chef, Thibault Isabel, qui a réussi à publier quatre numéro très riches en une année, tout en offrant une nouvelle visibilité à la revue grâce à la création d'un site propre et à une présence dynamique sur les réseaux sociaux... Bravo et merci à lui !

Vous pouvez commander ce nouveau numéro sur le site de la revue Krisis ou sur le site de la revue Eléments.

Bonne lecture !

 

alain de benoist,thibault isabel,jean-philippe immarigeon,jean-claude paye,michel lhomme,luc pauwels,knut hansum,olivier dard,alexandre soljenitsyne,thierry marignac,alexis de tocqueville

Il y a une vieille rivalité entre la France et les États-Unis. Nous vilipendons leur mentalité de cow-boys, leur matérialisme outrancier, leur inculture crasse et leur puritanisme, tandis qu’eux ironisent sur notre arrogance nationale, nos airs d’aristocrates et notre jacobinisme centralisateur. Les beaux esprits voudraient étouffer nos désaccords au nom d’une grande concorde occidentalo-mondialiste. Mais ce serait faire bien peu de cas de la géopolitique. Nul ne peut nier le rôle joué par l’Amérique dans les tensions mondiales actuelles. La notion d’anti-américanisme est surtout utilisée par les défenseurs du système en place, qui sont nombreux dans les médias. Le capitalisme étant dominé depuis un siècle par les États-Unis, il n’est pas étonnant que les représentants les plus éminents du monde libéral se sentent solidaires de l’Amérique, d’une façon presque corporatiste, ou pour mieux dire classiste. Ils sont solidaires de la Nouvelle Classe des élites globalisées, qui n’est pas exclusivement américaine, tant s’en faut, et qui l’est même de moins en moins, mais dont les États-Unis constituent depuis longtemps la figure tutélaire.
 

Au sommaire de ce numéro:

Entretien avec Jean-Philippe Immarigeon / La chute de la maison Amérique.

Jean-Claude Paye / États-Unis : l’instauration d’un pouvoir sans limite.

Michel Lhomme / La démocratie carcérale américaine.

Luc Pauwels / Les Américains et le droit d’autodétermination des peuples.

Jean-Claude Paye et Tülay Umay / France, États-Unis, Syrie. Guerre et «double pensée».

Knut Hamsun / Document : Le patriotisme américain (1889).

Entretien avec Alain de Benoist / L’anti-américanisme de droite, de gauche et d’ailleurs.

Olivier Dard / Le cancer américain : un essai emblématique de l’anti-américanisme français des années 1930.

Alexandre Soljenitsyne / Document : Le déclin spirituel de l’Occident (1978).

Entretien avec Édouard Chanot / Les Pères Fondateurs de l’Amérique.

Thibault Isabel / Le «style paranoïde» de l’industrie culturelle américaine.

Entretien avec David Da Silva / La tradition populiste dans la culture des États-Unis.

Thierry Marignac / Témoignage : Marquis de la Dèche dans la ville noire. Bas-fonds d’Amérique vus par un petit parigot.

Alexis de Tocqueville / Le texte : La vitalité démocratique américaine (1840).

 

30/12/2015

Le déclin du courage...

Les éditions des Belles Lettres viennent de rééditer Le déclin du courage, le texte d'un célèbre discours d'Alexandre Soljenitsyne. Ancien dissident soviétique, avant de devenir un dissident de l'Occident, passé par le Goulag, Alexandre Soljenitsyne est l'auteur d'Une journée d’Ivan Denissovitch ou de L'archipel du Goulag, mais aussi de La Roue rouge, son énorme récit romancé de la révolution russe et de ses prémisses...

 

Déclin du courage.jpg

" Le 8 juin 1978 Alexandre Soljénitsyne disait aux étudiants de l'université de Harvard :
« Non, je ne peux pas recommander votre société comme idéal pour transformation de la nôtre. (…) Nous avions placé trop d’espoirs dans les transformations politico-sociales, et il se révèle qu’on nous enlève ce que nous avons de plus précieux : notre vie intérieure. À l’Est, c’est la foire du Parti qui la foule aux pieds, à l’Ouest la foire du Commerce : ce qui est effrayant, ce n’est même pas le fait du monde éclaté, c’est que les principaux morceaux en soient atteints d’une maladie analogue. » "

10/11/2015

Ils avaient raison !...

Le 21 novembre à 14 heures à l'Espace Cap 15, à Paris, la Fondation Polemia organise le 1er forum de la dissidence, placé sous le patronage des dissidents Jean Raspail, Edward Snowden et Alexandre Soljenitsyne.

Parmi les intervenants, vous pourrez retrouver Béatrice Bourges, Renaud Camus, Philippe Christelle, Gabrielle Cluzel, Michel Geoffroy, Thibaud Gibelin, Jean-Yves Le Gallou, Robert Ménard, Charlotte d'Ornellas, Damien Rieu, Gabriel Robin et Julien Rochedy, ainsi que des représentants de la #Génération2013...