Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2017

Le citoyen-soldat 2.0...

Les éditions Astrée viennent de publier Citoyen-soldat 2.0, un court essai de Bernard Wicht et d'Alain Baeriswyl. Universitaire, historien des idées et spécialiste en stratégie, Bernard Wicht a récemment publié Une nouvelle Guerre de Trente Ans (Le Polémarque 2011), Europe Mad Max demain ? (Favre, 2013) et L'avenir du citoyen-soldat (Le Polémarque, 2015). Alain Baeriswyl est pour sa part officier de carrière dans l'armée suisse.

 

Wicht_Le citoyen-soldat 2.0.jpg

" Le citoyen-soldat 2.0 n’est pas prioritairement rattaché à une unité militaire. Il est atomisé au sein du corps social. Il dispose d’un permis de port d’arme et de la formation nécessaire pour s’en servir le cas échéant : son instruction est celle d’un primo-intervenant, c’est-à-dire celui qui est en mesure de se servir d’un extincteur pour éviter la propagation du sinistre. Il est donc capable de vivre en permanence avec une arme chargée sur lui, de l’engager à courte distance en tenant compte de l’environnement et des règles de sécurité. Il maintient un contact régulier avec les membres de son réseau lors des séances d’entraînement en soirée ou le week-end. Sur son lieu de vie (quartier, zone résidentielle, village), il peut s’adjoindre quelques compagnons et prévoir avec eux les mesures essentielles à prendre en cas d’urgence. "

Enregistrer