Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2013

Les nettoyeurs...

Les éditions Fayard ont publié cette automne un récit de David Defendi intitulé Les nettoyeurs - Truands et espions au service de la France. Journaliste, David Defendi avait déjà publié L'arme à gauche (Flammarion, 2008) un récit romancé, mais bien documenté, sur l'infiltration par la DST, après 1968, de la Gauche prolétarienne, le mouvement maoïste spontanéiste dirigé par Benny Lévy, Alain  Geismar, Olivier Rolin et Serge July, notamment...

Nettoyeurs.jpg

" Ils ont été tueurs à gages parcourant les ruelles de Tanger, trafiquants de drogues et de diamants, résistants, tortionnaires, héros, patriotes et écorchés vifs d’un pays qui n’en finit plus de perdre ses repères depuis le début de la Deuxième Guerre mondiale. Voici l’histoire de France vue par ses agents secrets : militaires et voyous, aventuriers et policiers naviguant dans un monde au bord du chaos. Pas des hommes, mais des légendes au-delà du bien et du mal : d’Hans-Thilo Schmidt à Robert Blémant, de Jo Attia à Bob Maloubier, Marcel Le Roy-Finville, Gaston Boué-Lahorgue et tous les autres… 
Suivons-les, des rues de Londres à celles de Marseille, des mers du Sud au Golfe du Tonkin, des fumeries d’opium de Saigon aux confins du désert algérien. Oublions le politiquement correct, laissons les beaux livres d’histoire aux naïfs, aux enfants trop purs pour comprendre ce qu’il faut de cruauté pour tenir un pays. Ces êtres sombres ont tenté de protéger la France de l’ennemi : nazis, communistes et islamistes, l’hydre démoniaque à trois têtes enfantée par le XXe siècle. Ce combat de l’ombre ne connaît aucune autre loi que celle de la victoire contre la tyrannie, usant des méthodes les plus abjectes pour vaincre Hitler, Staline, Mao, Hô Chi Min, Abou Nidal, Carlos et Kadhafi.
En lisant ce livre , soyez prêts à fouiller le vice et le cynisme, à côtoyer le mensonge et la trahison, le chantage et le crime. Pour la puissance de la France, à défaut de son honneur. "

21/07/2011

L'infiltré...

Nous vous signalons la parution en DVD, chez Studio Canal, de L'infiltré, un film remarquable du réalisateur italien Giacomo Battiato, consacré à l'infiltration par les services français, dans les années 80, du groupe palestinien, dissident de l'OLP, Abou Nidal. Basé sur des faits réels (le personnage central, le colonel Carrat est un double du général Rondot), le film nous fait pénétrer dans le fonctionnement d'un service de renseignement et au coeur d'un groupe terroriste avec un réalisme impressionnant. C'est aussi une réflexion forte sur la raison d'état et sur la paranoïa auto-destructrice propre à l'extrêmisme violent. Le film est servi par des acteurs remarquables : l'excellent Jacques Gamblin, Jean-François Balmer, Mehdi Dehbi et Salim Daw... Si vous avez apprécié Carlos, d'Olivier Assayas, ou Les patriotes, d'Eric Rochant, ce film est fait pour vous !

Une scène à ne pas rater : celle de l'accueil à la DST, par le policier joué par Laurent Lucas, d'un envoyé du Mossad...

 

L'infiltré.jpg

"Pendant les années 1980, alors que le terrorisme se déchaîne en Europe, les services secrets français tentent d'éviter que la France et les intérêts français soient attaqués, et d'endiguer la dérive terroriste de la Palestine. Le devant de la scène est occupé par Abou Nidal (le «père de la lutte"), un patriote palestinien devenu chef d'une organisation terroriste responsable d'attentats et d'assassinats dans le monde entier ; sa carrière meurtrière finira par discréditer son propre peuple tout en aidant indirectement la droite sioniste israélienne."
 
 
 
 
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo