Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

michel goya - Page 4

  • Tour d'horizon... (70)

    guetteur.jpg

    Au sommaire cette semaine :

    - sur son blog Huyghe.fr, François-Bernard Huyghe revient sur la question des « loups solitaires » djihadistes...

    Demain, un, deux, dix Merah ?

    Nemmouche.jpg

    - sur La Voie de l'épée, Michel Goya nous livre une analyse intéressante sur les causes de la fossilisation de l'armée française pendant l'entre-deux-guerres...

    Comment fossiliser une grande armée

    Armée française 1919.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Tour d'horizon 0 commentaire Pin it!
  • La chair et l'acier...

    Les éditions Tallandier viennent de rééditer dans leur collection de poche L'invention de la guerre moderne 1871 - 1918, un essai de Michel Goya publié initialement en 2004 sous le titre La chair et l'acier. Officier, responsable du blog de réflexion militaire La voie de l'épée et membre du comité éditorial de la revue Guerre & Histoire, Michel Goya est l'auteur de plusieurs essais comme Irak, les armées du chaos (Economica, 2008)ou Sous le feu - La mort comme hypothèse de travail (Tallandier, 2014).

     

    Invention de la guerre moderne.jpg

    " Casque obligatoire pour tous, apparition des tanks, transformation de l'armement individuel... L'année 1916 marque une rupture, un tournant, le passage déterminant de la guerre classique à la guerre moderne. En novembre 1918, l'infanterie se déplace en camion. Elle est encadrée de sections de mitrailleuses, de mortiers et de chars, survolée par des aéroplanes qui harcèlent l'ennemi, l'aveuglent de fumigènes et le signalent à une artillerie omniprésente. Une armée industrielle qui renvoie baïonnette, lance et pantalon garance d'août 1914 à un autre siècle. Sous la pression d'un terrible défi, l'armée française est devenue en quelques années la plus moderne du monde. Mais cette mutation s'ancre dans des origines plus lointaines, au lendemain du désastre de 1870, lorsqu'une génération d'officiers humiliés par la défaite se sont efforcés de préparer scientifiquement la guerre. Face à l'épreuve du feu, cette entreprise s'est révélée une illusion et c'est finalement la terrible école du front qui a permis à des troupes, souvent peu instruites et mal dirigées, de devenir la Grande Armée victorieuse de 1918. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Tour d'horizon... (63)

    Poutine jumelles.jpg

    Au sommaire cette semaine :

    - sur son blog La voie de l'épée, le colonel Michel Goya rappelle que la souveraineté et la puissance de notre pays passent par la possession d'une armée disposant d'effectifs suffisants...

    Des soldats, des soldats et encore des soldats

    Fantassin.jpg

     - sur le Figaro, l'avocat Thibaut de Montbrial dénonce le laxisme de la justice face à la délinquance hyper-violente...

    Les Français contraints de se faire justice eux-même ?

    Légitime défense.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Tour d'horizon 0 commentaire Pin it!
  • Sous le feu !...

    Les éditions Tallandier viennent de publier un nouvel essai de Michel Goya intitulé Sous le feu - La mort comme hypothèse de travail. Responsable du blog de réflexion militaire La voie de l'épée et membre du comité éditorial de la revue Guerre & Histoire, Michel Goya est l'auteur de plusieurs essais comme La chair et l'acier - L'armées française et l'invention de la guerre moderne (Tallandier, 2004) ou Irak, les armées du chaos (Economica, 2008). Il vient également de publier aux éditions du Rocher avec Marc-Antoine Brillant Israël contre le Hezbollah - Chronique d'une défaite annoncée  12 juillet - 14 août 2006.

     

    Sous le feu.jpg

     

    " « Le combat n’est pas un phénomène “normal”, c’est un événement extraordinaire et les individus qui y participent ne le font pas de manière “moyenne”. La proximité de la mort et la peur qu’elle induit déforment les individus et leur comportement. La répartition des rôles y obéit à une loi de puissance où, entre l’écrasement et la sublimation, beaucoup font peu et peu font beaucoup. »

    Le baptême du feu, c’est le « dépucelage de l’horreur », selon le mot de Louis-Ferdinand Céline. Et c’est bien à l’expérience au combat, cette vie près de la mort, que nous confronte Michel Goya, et ce dans toute son ampleur – décider sous le feu, risquer sa vie, tuer, pourquoi et comment on combat. Combattre, c’est évoluer pendant quelques minutes dans un monde étrange régi par ses propres lois. En sortir vivant, c’est se réveiller épuisé, brisé ou exalté, mais toujours transformé.

    Sous le feu est d’abord une description précise de la manière dont les hommes, individuellement et collectivement, se comportent au combat et par extension en situation de danger extrême. La dépense d’énergie que réclame à chaque pas la progression sous le feu, l’effort pour éviter le danger à tout instant tout en cherchant à accomplir sa mission mettent l’individu dans une tension extrême.

    À l’appui de son expérience personnelle, de témoignages récents et de nombreux exemples historiques, l’auteur propose une analyse complète, originale et passionnante du comportement des hommes au combat. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Israël contre le Hezbollah...

    Les éditions du Rocher viennent de publier une étude de Michel Goya et Marc-Antoine Brillant intitulée Israël contre le Hezbollah - Chronique d'une défaite annoncée  12 juillet - 14 août 2006. Les deux auteurs sont officiers de l'armée de terre et diplômés de l’École de guerre. Responsable de l'excellent blog La voie de l'épée et membre du comité éditorial de la revue Guerre & Histoire, Michel Goya a déjà publié plusieurs essais comme La chair et l'acier - L'armées française et l'invention de la guerre moderne (Tallandier, 2004) ou Irak, les armées du chaos (Economica, 2008).

     

    Israël contre Hezbollah.jpg

     

    " Avec un style sobre et efficace Michel Goya nous propose, dans une logique grand public, un travail de fond sur le conflit entre Israël et le Hezbollah au sud Liban en 2006. Ce conflit débouche sur plus de 1000 morts civils dont 30 % d'enfants de moins de 12 ans ; une majorité des infrastructures du pays détruites ; une marée noire en Méditerranée ; des opérations (de part et d'autre) qualifiées de crimes de guerre par Amnesty International.
    Avec l'aide de l'Iran, le Hezbollah s'est doté d'une extraordinaire capacité de frappe de la population civile (15000 roquettes et missiles). De son côté Tsahal refuse de revenir au combat rapproché et entreprend une avalanche de frappes (jusqu'à 5000 obus et 250 missiles chaque jour sur un rectangle de 45 km sur 25). Cette armée qui, en 1967 avait détruit 3 armées en 6 jours, éprouve les pires difficultés à progresser de quelques centaines de mètres.

    Depuis 2001, les puissantes armées occidentales, Tsahal compris, n'ont vaincu aucune organisation non étatique armée dans le grand Moyen Orient. A l'été 2006, elles ont même toutes été mises en échec simultanément, dans le Sud afghan, à Bagdad et au Liban. Ce conflit met en lumière le glissement de la pensée stratégique occidentale, niant la guerre au profit d'une vague notion d'opération de maintien de la paix. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Tour d'horizon... (48)

    Patton.jpg

    Au sommaire cette semaine :

    - sur Valeurs actuelles, Fabrice Madouas revient sur la politique d'immigration menée pat Manuel Valls

    Immigration : la porte ouverte

    Clandestins 4.jpg

    - sur La voie de l'épée, le colonel Michel Goya nous livre une passionnante étude en quatre parties sur le thème de « Comment devenir un Mentat ? ». Pour ceux qui ne sont pas familliers de l'univers de l'extraordinaire roman Dune, de Frank Herbert, les Mentats sont une caste de stratèges et de maîtres de guerre, dont les membres servent les grandes familles qui se disputent l'empire galactictique... Une réflexion passionnante !

    Comment devenir un Mentat (1)(2) , (3) , (4)

    Rommel 2.jpg

    Lien permanent Catégories : Tour d'horizon 0 commentaire Pin it!