Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gaule - Page 2

  • Les rois du monde...

    Les éditions Gallimard viennent de rééditer, dans la collection de poche Folio, Même pas mort, le roman celte de Jean-Philippe Jaworski, paru initialement aux Moutons électriques en 2013. L'auteur des superbes récits de fantaisie héroïque que sont Janua Vera (Les moutons électriques, 2007) et Gagner la guerre (Les moutons électriques, 2009), tous les deux disponibles en format poche dans la collection Folio SF, livre le premier tome d'une trilogie dont le souffle mythique emporte le lecteur. La deuxième branche du récit, Chasse royale, sera disponible en février.

    Nous vous recommandons donc chaudement la lecture de cette œuvre ambitieuse !...

     

    Même pas mort.jpg

    " Je m’appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, fils de Belinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père. Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s’agit de rois de tribus rivales… Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu’il n’est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés.

    Là-dessus, le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s’est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : mon frère et moi, il nous a envoyés guerroyer contre les Ambrones. Il misait sur notre témérité et notre inexpérience, ainsi que sur la vaillance des Ambrones. Il avait raison : dès le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril. Comme prévu, je suis tombé dans un fourré de lances. Mais il est arrivé un accident. Je ne suis pas mort. "

     

     

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Parlez-vous gaulois ?...

    Les éditions La Différence rééditent cette semaine le Dictionnaire Français-Gaulois de Jean-Paul Savignac. Traducteur de latin, de grec et de gaulois, Jean-Paul Savignac a déjà publié Merde à César – Les gaulois, leurs écrits retrouvés (La Différence, 2000).

     

    Dictionnaire gaulois.jpg

    " Cet instrument de travail, le premier du genre, est né du besoin de répondre, comme un dictionnaire de thème, aux légitimes et nombreuses demandes linguistiques des Français concernant cette langue fragmentaire ancestrale que diverses découvertes ont considérablement enrichie ces dernières décennies et dont ils ont été coupés depuis toujours, au point même de douter parfois de son existence.
    Satisfaisant aux exigences de la lexicographie, cet ouvrage offre pour chaque entrée un mot confirmé comme étant gaulois (cité par un auteur ancien, attesté dans une inscription, reconstitué sous certaines conditions) ; son sens est élucidé par la comparaison avec des langues issues de l’indo-européen (l’irlandais ancien le plus souvent), permettant de traduire l’éventail des mots composés dans lesquels il se trouve, le cas échéant, employé, et son étymologie est établie.
    Ce dictionnaire permettra aux non-spécialistes, aux historiens, aux amateurs et aux curieux de recouvrer un héritage intact, source de sens et de bonheur, de découvrir, en plein XXIe siècle, une vaste terra incognita linguistique et, à partir des mots, d’entreprendre des recherches de toutes sortes, toponymiques, bien sûr, mais aussi onomastiques et anthropologiques, voire d’entrer dans la mentalité à la fois étrangère et familière de ces Gaulois qui n’ont eu que leurs ennemis pour témoins.
    Pour la première fois – et parce que c’est devenu possible – la parole est donnée aux Gaulois. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Le réveil de Kernunos...

    Les éditions Alexipharmaque viennent de publier Le réveil de Kernunos, un livre d'entretiens avec Jean-Paul Bourre. Écrivain non-conformiste, journaliste,en particulier à la revue Rock et Folk, Jean-Paul Bourre est notamment l'auteur de Génération Chaos (Belles Lettres, 1998) et de Guerrier du rêve (Belles Lettres, 2003). Il a également publié en 2012 un recueil d'entretiens chez le même éditeur intitulé Le temps du loup - Demain la guerre civile.


    Réveil de Kernunos.jpg

     

    " Ker­nunos, le dieu cor­nu, le cerf dont les cors, leur chute et leur crois­sance, sont cy­cles, sont ré­sur­rec­tion.
    Ré­sur­rec­tion de lit­téra­tures, qui per­cent le cœur du « Do­maine sans nom » ; qui visi­tent des Venis­es oc­cultes ; qui pénètrent l’outre-temps où se tien­nent les Grands An­ciens de Love­craft….

    Car la lit­téra­ture est ici trans­la­tion et pas­sage, quête spir­ituelle et ini­ti­a­tion. Elle est aus­si comme un traité d’alchimie où l’on voile et dévoile à fois, comme un clair-ob­s­cur où les rêves sont les om­bres des myth­es et les myth­es la clarté des rêves.
    Cette ré­sur­rec­tion est celle égale­ment d’une civil­i­sa­tion dont Jean-Paul Bourre, in­ter­rogé par Tony Bail­largeat, célèbre les fon­de­ments et les pre­mières origines, par­cou­rant les ter­ri­toires où les Thu­a­ta dé Da­nam livrèrent ba­taille, la « Terre du Mi­lieu » où bril­lent les hauts soleils po­laires, les pano­ra­mas âpres où se dressent les kairns et les Arvernes de l’an­cienne Gaule.

    Dans le Réveil de Ker­nunos s’en­ten­dent les clameurs de la Chasse Sau­vage, qui con­sacrait à nou­veau le monde aban­don­né à l’in­sig­ni­fiance pro­fane. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • A l'origine de la Gaule...

    Les éditions Yoran Embanner viennent de publier Les Peuples fondateurs à l'origine de la Gaule, une étude de Fabien Régnier et de Jean-Pierre Drouin. L'ouvrage est préfacé par Venceslas Kruta, historien et archéologue, grand spécialiste de la protohistoire de l'Europe, qui a notamment signé Les Celtes - Histoire et dictionnaire, des origines à la romanisation et au christianisme (Robert Laffont, 2000), une somme de référence publiée dans la collection Bouquins.

    les-peuples-fondateurs-r.jpg

     

    " L'ouvrage s'articule en trois parties.

    La première partie s'interroge sur le concept de Gaule et sur les raisons qui ont longtemps entretenu une méconnaissance bien réelle du fait celtique, retraçant les étapes de la redécouverte de cette civilisation et de cette culture. Suit une présentation du mode de fonctionnement et des particularités de ce que fut la société gauloise avant la conquête romaine et ses évolutions internes. En dehors des aspects bien connus brièvement rappelés, d'autres ont été mis en avant pour leur caractère innovant car ils résultent de travaux récents peu connus du public. Les autres peuples (Corses, Vascons...) ne sont pas oubliés.

    La seconde partie de l'ouvrage est constituée par un répertoire détaillé de tous les peuples premiers fondateurs des terroirs appelés à constituer la France. Il s'agit non seulement des grands peuples gaulois bien connus (Arvernes, Carnutes, Namnètes, Vénètes, etc.) mais aussi des centaines de petites tribus, jamais mentionnées et pourtant à l'origine des localités, des particularités locales, de la toponymie et des anciens pagi (pays). De très longues recherches, menées jusque dans les petites communes de toutes les régions, ont permis de rassembler ce matériau qui n'a jamais encore été publié sous cette forme. Ce répertoire mentionne tous les peuples fondateurs de nos pays, c'est-à-dire plusieurs centaines. Classés par ordre alphabétique, ils sont toujours suivis d'une bibliographie spécifique à chacun d'entre eux permettant aux personnes intéressées par les origines de leur région d'accéder à l'essentiel des sources.

    La troisième partie de ce livre est constituée par les éléments pratiques : les grands itinéraires de l'Antiquité mentionnant les localités de la Gaule, un index des peuples, les villes actuelles et les peuples fondateurs correspondants, une localisation des peuples premiers classés par départements et enfin une bibliographie très développée. "

    Lien permanent Catégories : Livres 12 commentaires Pin it!
  • Celui qui fit trembler César...

    Les éditions Ellipses viennent de publier Vercingétorix - Celui qui fit trembler César, un ouvrage de Danielle Porte, dans leur collection Biographies et mythes historiques. Professeur d'histoire et de civilisation romaine à la Sorbonne, Danielle Porte est l'auteur de nombreuses études historiques et est aussi une ardente défenseur d'une localisation jurassienne d'Alésia.

     

    Vercingétorix.jpg

    " Alésia, 52 av. J.-C. Un pays se soulève à l’appel d’un jeune homme. Moins de dix mois de lutte. La réussite, si proche… et la célèbre reddition du vaincu.
    Les études sur Vercingétorix et César sont nombreuses. Pourtant la controverse actuelle sur l’emplacement d’Alésia pourrait remettre en cause bon nombre d’idées reçues sur le jeune Arverne. Entre les tenants de l’Alésia bourguignonne (Alise-Sainte-Reine) et les défenseurs d’une Alésia jurassienne, une âpre guerre s’est déclenchée.
    Il ne s’agit pas là d’une simple affaire de spécialistes car l’appréciation que l’on peut porter sur Vercingétorix est intimement, absolument, irrévocablement liée à la question de l’emplacement d’Alésia. Dès lors qu’il n’est plus gibier mais chasseur, Vercingétorix acquiert une autre envergure, ses desseins une autre profondeur, sa lutte juvénile et généreuse une plus grave autorité. Et ce nouveau personnage mérite la découverte.
    Dans un style alerte et savoureux, l’auteur examine une à une les pièces du dossier, en commençant par une relecture attentive de la Guerre des Gaules confrontée à des observations géographiques, archéologiques et stratégiques. Elle nous livre la biographie d’un Vercingétorix audacieux, énergique et fin stratège, qui aurait pu vaincre Rome. "

    Lien permanent Catégories : Livres 4 commentaires Pin it!
  • Le retour des Gaulois...

    Spectacle du Monde 2012-07.jpg

     

    Le numéro de juillet-août 2012 de la revue Le spectacle du monde est en kiosque. 

    Le dossier est consacré aux Gaulois. On pourra y lire, notamment, des articles de Philippe Conrad ("La Gaule redécouverte", "La Gaule romanisée" ), de Jean-Louis Bruneaux ("Sanctuaires, druides et dieux"), de Michel Thibault ("Druides d'hier et d'aujourd'hui"), de Yann Le Bohec ("La conquête de César"), de Mickaël Fonton ("Les deux batailles d'Alésia"), de Jean Kappel ("Comment ils sont devenus nos ancêtres"),  de François-Laurent Balssa ("Pourquoi ils ne sont plus nos ancêtres") et de François Bousquet ("Henri Vincenot, le dernier Gaulois").

    Hors dossier, on pourra aussi lire des articles de Julien Thouéry ("Zone euro : dans la tourmente espagnole"), de Michel Marmin ("Jeanne d'Arc illumine le septième art"), de François-Laurent Balssa ("Georges Steiner, l'inimitable professeur"), d'Henri Soldani ("1917, année de tous les dangers")ou d'Arnaud Guyot-Jeannin ("Gustave Thibon, mystique réaliste"). Et on retrouvera aussi  les chroniques de Patrice de Plunkett et d'Eric Zemmour ("Le roi est nu").

    Lien permanent Catégories : Revues et journaux 0 commentaire Pin it!