Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2008

Méditerranée, notre mère

Le dernier numéro de la revue Eléments consacre son dossier à la Méditerranée en tant que foyer historique, géopolitique et civilisationnel.

 

EL12842.jpg

Au sommaire :

Editorial / La Méridienne (Robert de Herte)

L'actualté des idées du cinéma, des sciences et des lettres

Dossier

La Méditerranée, c'est l'avenir de l'Europe ! (Entretien avec Danilo Zolo)

De Tolède à Carthage : le grand voyage (Ange-Marie Guerrini)

La Méditerranée, source de toute nostalgie (Olivier Dard rencontre Fréderic Musso)

" O Venus regina Cnidi Paphique..." (Gabriel Matzneff)

Ernst Jünger, d'une guerre à l'autre (entretien avec Julien Hervier)

Lire les "lignes du monde" avec Kenneth White (Fabrice Valclérieux)

Pour sortir Ramuz de l'oubli (Eric Werner)

L'oeuvre de René Girard est-elle surfaite ? (Alain de Benoist)

Ephémérides

 

 

18:18 Publié dans Nouveautés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | Pin it! |

La minute prescrite pour l'assaut

Jérôme LEROY, le maître français de l'anticipation noire publie un nouveau roman, La Minute prescrite pour l'assaut, aux éditions Mille et une nuits.

 

leroy.gif

" Il était vingt-trois heures quand Kléber et Sarah, qui venaient de se rencontrer, décidèrent de passer la nuit dans le fort d'Ambleteuse.
A cette heure-là, une bombe sale explosait à San Francisco. A cette heure-là, un médecin du centre des maladies contagieuses d'Atlanta se suicidait en s'ouvrant les veines à l'aide d'un scalpel : il venait d'observer dans son microscope la dernière mutation du virus de la fièvre hémorragique de Marburg. A cette heure-là, trois enfants entre neuf et seize ans, l'un à Rio, l'autre à Malmö, le dernier à Shanghai, étaient parvenus au niveau ultime de Dark Hostel.
Ils étaient les premiers à réussir cet exploit sur ce jeu virtuel haut de gamme. A cette heure-là, en France, les Forces spéciales, nouvellement créées sous l'égide secrète de l'Elysée et de quelque grandes entreprises privées, recevaient leur baptême du feu dans les quartiers nord de Marseille. A cette heure-là, Kléber soupçonnait qu'il vivait le premier instant de la fin du monde. Désormais, sa ligne politique serait : " Encore une minute, monsieur le bourreau !" Pour vivre une dernière histoire d'amour, belle et cruelle, avec Sarah, pour fredonner les chansons du monde d'avant, pour déguster un dernier verre de cheverny, pour une dernière conversation avec la Kolkhozienne aux seins nus, pour contempler le ciel étoilé et la mer avant l'ultime échappée dans l'apocalypse totale."

 

17:00 Publié dans Nouveautés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | Pin it! |