Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chronique de la guerre civile en France...

Les éditions de la Nouvelle Librairie viennent de publier, sous le titre de Chronique de la guerre civile en France (2011 - 2022), un recueil des écrits de combat de Richard Millet.

Romancier, essayiste et polémiste, Richard Millet est l'auteur, notamment, de La confession négative (Gallimard, 2009), d'Arguments d'un désespoir contemporain (Hermann, 2011), de Fatigue du sens (Pierre-Guillaume de Roux, 2011), de Langue fantôme (Pierre-Guillaume de Roux, 2012), de Tuer (Léo Scheer, 2015), de Français langue morte (Les Provinciales, 2020) et dernièrement de Paris bas-ventre - Le RER comme principe évacuateur du peuple français (La Nouvelle Librairie, 2021).

Millet_Chronique de la guerre civile en France.jpg

" Richard Millet est aujourd’hui un écrivain proscrit. Après l’avoir chassé des palais de l’intelligentsia, une cabale de dévots tente toujours de le réduire au silence pour le seul crime de s’être attaqué à l’antiracisme sur le terrain littéraire. Son blasphème ? Avoir osé lier l’abaissement de la littérature et le déclin accéléré de notre langue à la guerre ouverte menée contre l’identité de la France. Les pamphlets et essais que nous avons réunis dans ce volume sont avant tout des écrits de combats, un genre dans lequel les plus grands se sont illustrés, d’Orwell à Bernanos. À travers ces textes, se dessine un portrait sans concession d’un peuple en proie à la misère identitaire et écrasé par la doxa antiraciste et par le révisionnisme général. "

Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel