Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2016

Feu sur la désinformation... (96)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé.

Au sommaire :

  • 1 : Brexit : sectarisme des journalistes, sectarisme des européistes

    Les journalistes prosélytes s’engagent contre le résultat du référendum. Pour BFM : « Nous médias comme vous [politiciens] on n’arrive pas à faire passer cette idée que l’Europe apporte quelque chose ». La classe médiatique va remettre en cause la légitimité de ce référendum : les personnes âgées ont voté contre les jeunes, ou encore les pro Brexit étaient sous éduqués.
    Les médias doivent tirer une leçon de ce résultat : pour l’Obs, il faut « en finir avec le référendum » qui est la cause de perversion démocratique, la cause d’une campagne populiste.
    Le JDD comme le Monde vont donner crédit à la pétition pour un nouveau référendum. Une pétition signée par Wonder Woman et Napoléon Bonaparte.
    En « Médiacratie » Les journalistes décident de la légitimité du référendum .

  • 2 : Le zapping d’I-Média.

  • 3 : Brexit toujours : « Lundi noir », les médias nourrissent la psychose d’un crack boursier.

    Suite aux résultats du référendum, « 22,5 milliards d’euros seraient partis en fumée à la bourse de Bruxelles », la livre sterling est au plus bas, et les 400 personnes les plus riches auraient perdu 115 milliards d’euros.
    Pour les médias, le Brexit est déjà une catastrophe que ce soit pour les petites comme pour les grandes entreprises.
    Pourtant une semaine après, les bourses sont revenues au niveau de «  l’avant Brexit ».

  • 4 : Tweets d’I-Média.
  • 5 : Ramadan sur BFM : entre tradition et modernité.

    Le Ramadan sur Youtube et sur BFM ? La chaine d’information en continu nous explique comment lier modernité et tradition islamique…

Les commentaires sont fermés.