Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2014

Les scénarios de Nietzsche pour le futur...

Les éditions Encre marine viennent de publier un essai de Philippe Granarolo intitulé Nietzsche - Cinq scénarios pour le futur. Professeur de philosophie et lecteur assidu de Nietzsche, Philippe Granarolo a publié plusieurs essais , dont, notamment, L'individu éternel : L'expérience nietzschéenne de l'éternité (Vrin, 1993) et Nietzsche et les voies du surhumain (SCEREN, 2013).

 

Nietzsche cinq scénarios.jpg

" Nietzsche a parfois été qualifié de « philosophe-prophète ». Mais ses interprètes se sont divisés en deux grandes catégories : ceux qui ont concentré leur regard sur la dimension prophétique de l'œuvre en sous-estimant la puissance du philosophe, et ceux qui ont tenté de décrypter la philosophie de Nietzsche en négligeant sa dimension prophétique.
Auteur d’une thèse de Doctorat d’État ès-Lettres consacrée au « futur dans l’œuvre de Nietzsche », Philippe Granarolo n’en avait publié sous une forme remaniée que la troisième partie (L’Individu éternel / L’expérience nietzschéenne de l’éternité, Vrin, 1993), et il ne nous avait fait entrevoir sa lecture de Nietzsche que par le biais d’articles et de quelques opuscules. Avec ce volume, Nietzsche : cinq scénarios pour le futur, il se décide enfin à mettre à la portée du public cultivé son approche originale du philosophe auquel il a consacré plus de trente-cinq années de sa vie. Pour lui, Nietzsche est moins un prophète que le premier des futurologues. Il démontre de façon convaincante que le futur a bien été la préoccupation essentielle, et même le souci quasi unique de Nietzsche, les œuvres généalogiques elles-mêmes devant être lues comme des recherches tournées vers l’avenir de l’homme et de la civilisation.
Les cinq scénarios mis en exergue par Philippe Granarolo offrent au corpus nietzschéen un nouveau visage qu’il sera sans doute difficile aux futurs interprètes de négliger. "

Les commentaires sont fermés.