Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2017

Feu sur la désinformation... (165)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé Grandchamp.

Au sommaire :

  • 1 : Johnny-d’Ormesson collision d’hommages
    Johnny Hallyday meurt au lendemain de la mort de Jean d’Ormesson. Collision, embouteillage d’hommages pour les chaines d’info en continu. Deux messes françaises qui ont totalement occulté le reste de l’information.
  • 2 : Le Zapping d’I-Média
    Barack Obama encore et toujours une star. Alors que le président américain Donald Trump est toujours autant critiqué dans les médias, malgré ses dernières victoires politiques (immigration , réforme fiscale), l’ancien président américain reste le chouchou des médias. Voix enjouée, œil pétillant, le lancement de l’émission « l’œil de Salhia » sur BFM est digne d’une pop star : « Il était là ce week-end, en chair et en os, le 44ème président américain ».

  • 3 : Mélenchon et les médias : contre, tout contre
    Jean-Luc Mélenchon lance une pétition pour créer un « tribunal des médias ». Au lendemain de son passage dans l’émission politique de France 2, le président du mouvement La France Insoumise reproche à la presse de manipuler l’information ; pour lui, « Léa Salamé est une personne sans foi ni loi ». Un désamour qui relève d’abord de la stratégie politique.
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Une vidéo sur l’immigration, postée sur le compte du ministère de l’intérieur polonais a subi une censure de Youtube. La plateforme de vidéo a déréférencé la vidéo : impossible de trouver la vidéo, ni dans les résultats de recherche, ni dans les vidéos suggérées.
  • 5 : France Télévisions : la normalisation continue
    France Télévisions dans la tourmente : coupes budgétaires, motion de défiance contre Delphine Ernotte, Les journalistes de France Télévisions sont en colère ; une colère ravivée par la dernière déclaration du président Macron : « l’audiovisuel public est la honte de la République ».

 

                                    

03/12/2017

Feu sur la désinformation... (164)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé Grandchamp.

Au sommaire :

  • 1 : Esclaves en Libye, les larmes de la manipulation
    18 novembre, le monde découvre grâce à une vidéo de CNN l’existence de marché d’esclaves en Libye. Le parallèle avec le petit Aylan est vite fait. La presse et le monde pleurent. Les coupables sont tout désignés l’Europe et sa politique migratoire
  • 2 : Le Zapping d’I-Média
    Le Média Brut copie colle un rapport de Terra nova : le 23 novembre le média internet Brut diffusait une vidéo intitulée « 3 raisons de manger moins de viande ». Le média s’est contenté de reprendre le rapport du "think tank" Terra nova : le plan et le vocabulaire utilisés sont en tout point identiques. Citer un "think tank" proche du parti socialiste et rallié à Macron, ne devrait, en soit, pas poser de problème. Mais ne pas citer la source des informations pour les ériger en vérité, pose un vrai problème déontologique.

  • 3 : Manifestation des Identitaires à Paris, le bobard vicelard de l’AFP
    25 novembre, manifestation des Identitaires à Paris. L’AFP annonce dans une dépêche confuse l’arrestation de 15 personnes. L’information se propage dans les journaux et devient « arrestation de 15 identitaires ». Titre volontairement ambiguë, insinuation et amalgame, c’est le bobard vicelard de l’AFP.
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Harcèlement sexuel, la chasse à l’homme continue. Après le hashtag balance ton porc, la chasse à l’homme se poursuis. Le défenseur des droits a souligné le fait qu'en matière de harcèlement c'était à l'accusé d'établir son innocence. Un renversement de la charge de la preuve qui peut avoir des conséquences très lourdes : il est beaucoup plus difficile de prouver son innocence que de prouver une culpabilité.
  • 5 : Portrait piquant de Nadia Daam
    Nicolas Faure dresse le portrait de Nadia Daam, journaliste pour Europe 1 et Arte. Elle est connue pour s’être confrontée au forum jeux vidéo .com, et affiche des thèses Immigrationnistes bourrées de contradictions. Dans les faits, elle relève plus de la militante à qui on a confié un micro et un clavier que du journalisme.

 

                                        

26/11/2017

Feu sur la désinformation... (163)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé Grandchamp.

Au sommaire :

  • 1 : Émeutes de Mantes la Jolie, cachez ces no go zones !
    No go zone à Mantes La Jolie. Depuis une dizaine de jour la police ne peut plus accéder au quartier du Val Fourré sans que des voyous ne provoquent une émeute. Zone de non droit, no go zone, une expression inacceptable pour la presse mais qui reflète pourtant la réalité.
  • 2 : Le Zapping d’I-Média
    Pour Raphaël Enthoven, c’est par islamophobie que l’Église modifie la traduction d’un mot du Notre-Père. Le 21 novembre le philosophe s’est livré à une interprétation très personnelle de la nouvelle traduction du notre Père « tous les fidèles francophones qui diront le Notre-Père ânonneront quotidiennement à mots couverts : chez nous Dieu ne soumet pas, nous ne sommes pas du tout des musulmans ». La chronique a suscité une vive réaction sur les réseaux sociaux, mais le jeudi 23 novembre Raphael Enthoven a fait sa chronique sous forme de mea culpa la chronique du mardi n’était « pas bonne, mauvaise et surtout maladroite ».

  • 3 : Allemagne : L’immigration pomme de discorde
    L’Allemagne en crise, l’avenir d’Angela Merkel serait compromis. La chancelière n’est pas parvenue à unir les partis pour créer son gouvernement. Pour les médias, la faute en incombe aux électeurs qui ont mal voté, mais aussi au FDP qui refuser de négocier avec la CDU. Mais la question de l’immigration, pomme de discorde en Allemagne a été évincée par les journalistes. .
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Samuel Laurent responsable des « décodeurs » dresse sur twitter la liste des sujets polémiques de novembre : prières de rue à Clichy, écriture inclusive, cigarette au cinéma, Sud éducation dans le 93. Des faits d’actualité qualifiés par le journaliste de polémique pour interdire ou dénigrer des débats d’actualité.
  • 5 : Les gros d’internet censurent les médias russes
    Les grands acteurs d’internet dans une lutte acharnée contre les médias russes. Google, facebook, twitter, veulent lutter contre Russia Today et Sputnik. Mais la liberté d’expression sera la première victime.

 

                                    

15/10/2017

Feu sur la désinformation... (157)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé Grandchamp.

Au sommaire :

  • 1 : Cohen contre Zemmour entre censure et mépris.
    Zemmour et Naulleau, invités de « C à vous » sur France 5. Pendant 25 minutes, Anne Elisabeth Lemoine, comme Patrick Cohen, ont tout fait pour isoler et blâmer Eric Zemmour. Deux visions du journalisme se sont affrontées : la liberté d’expression d’un côté et la censure au service du politiquement correct de l’autre.
  • 2 : Le Zapping d’I-Média
    Individualisme poussé à l’extrême... Dimanche 8 octobre, dans l’émission Salut les terriens, le youtubeur Jeremstar a annoncé qu’il allait se marier avec… Lui-même : « Je pense que finalement je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'aussi extraordinaire que moi-même ». La blague est d’autant plus gênante que le narcissique Jeremstar s’est mis en scène en essayant des robes de mariée.

  • 3 : Dove victime de l’hystérie « antiraciste »
    Une publicité pour le savon Dove s'attire les foudres du politiquement correct. Un photomontage enflamme Twitter, les médias suivent en dénonçant une publicité raciste... Une femme de couleur se transformerait en femme blanche sous l’effet du gel douche. Mais la publicité a été volontairement tronquée pour y voir un message haineux et les médias sont tombés dans le panneau de l’hystérie « antiraciste ».
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Bertrand Cantat en Une des Inrocks, L'ancien membre du groupe Noir Désir revient sur la scène médiatique et fait la couverture du journal bobo. Le chanteur y fait la promotion de son nouvel album dans lequel il vante l’immigration de masse et l’accueil des clandestins. Une leçon de morale difficile à entendre venant de l’homme qui a massacré à coup de poings sa compagne Marie Trintignant.
  • 5 : Attentat de Marseille : Opération diversion, le préfet limogé
    Attaque terroriste à Marseille par un clandestin tunisien délinquant. Le gouvernement fait croire à des dysfonctionnements administratifs. Une version reprise en cœur par les journalistes qui n’ont pas pris la peine de lire le rapport de l'Inspection Générale de l'Administration. La paresse journalistique au service de la communication gouvernementale.

                           

17/09/2017

Feu sur la désinformation... (153)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé Grandchamp.

Au sommaire :

  • 1 : Irma tempête de mensonges
    Durant 8 jours, vols et agressions ont rythmés la vie sur l’île de Saint-Martin. Les médias n’ont vu que les dommages matériels et les conditions sanitaires. En revanche peu de place pour les pillages. « Les Décodeurs » du « Monde » ont traité cette information comme une rumeur et « Désintox » de « Libération » a, quant à lui, publié un bobard en niant l’évasion de plusieurs dizaines de prisonniers dangereux.
  • 2 : Le Zapping d’I-Média
    Propagande transgenre sur TF1. La chaine a diffusé un reportage sur un enfant transgenre persuadé d’être une fille. Pour la première chaine d’Europe, « Aux Etats Unis il y a aurait 200 000 enfants comme elle ». TF1 met en avant 1 cas pour évoquer 200 000 enfants tout en mettant cette information au conditionnel. Par ce grossissement la chaine fait avancer une idéologie de déconstruction générale de la société et de l’enfant.

  • 3 : Pernaut persiste et signe face à la censure médiatique
    Jean Pierre Pernaut vent debout contre le CSA et la bien pensance médiatique. Le présentateur du JT de 13 heure a assumé dans l’émission « Salut les terriens » sa déclaration sur les SDF victimes des « migrants », « si j’avais à le redire demain, je le redirais » au grand dam de la presse.
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Le 11 septembre visite et bain de foule d’Emmanuel Macron à Toulouse. La presse était présente sur la place du Capitole : France info a titré « Selfies autographe : le bain de foule « rockstar » d’Emmanuel Macron » tout en illustrant l’article avec des photos prises en plan serré. La réalité est tout autre et le traitement médiatique de France Info relève encore une fois du bobard : La principale place de Toulouse était quasiment vide, seulement une cinquantaine de personnes était venue saluer le président.
  • 5 : Seuls les banquiers et les lobbys pleurent Pierre Bergé
    8 septembre mort de l’homme d’affaires et propriétaire du Monde Pierre Bergé. Seuls les banquiers et les lobbys ont pleuré sa mort. Retour sur un hommage médiatique mitigé.

 

                                     

10/09/2017

Feu sur la désinformation... (152)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé Grandchamp.

Au sommaire :

  • 1 : Pour BFM, rien n’est bon dans le cochon
    Fête du cochon à Hayange, la journaliste Salhia Brakhlia de BFMTV crie à la discrimination envers les juifs et les musulmans : « à la fête du cochon on n’y trouve que du cochon ». Une fête perturbée par l’association vegan 269Life qui s’est bien gardée de manifester lors des égorgements de moutons pour l’Aïd-El-Kebir.
  • 2 : Le Zapping d’I-Média
    Patrick Cohen ouvre l’année médiatique avec une désinformation sur le plateau de « C à vous ». Pour le journaliste, la notion d’égalitarisme critiquée par le ministre de l’éducation nationale et forgée par la nouvelle droite, va à l’encontre « l’égalité des chances ». En réalité, la notion d’égalitarisme consiste à refuser de traiter de la même manière, des élèves qui ont des capacités différentes et qui apprennent différemment.

  • 3 : « Dreamers » séquence lacrymale sur les clandestins aux Etats Unis
    Abrogation du décret DACA, Donald Trump veut mettre un terme au programme qui régularisait des milliers de clandestins aux Etats Unis. Séquence lacrymale dans la presse qui met en avant les mineurs clandestins, quand à Donald Trump, il devient un « briseur de rêve ».
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Premier point Godwin de la saison pour Europe 1. Pour illustrer un article sur le retour de la droite défendu par Laurent Wauquiez, Europe 1 a utilisé une photo du candidat à la présidence des républicains avec le bras droit tendu.
  • 5 : Bergdorf, M’jid El Guerrab, minorités médiatiques protégées
    Bergdorf, M’jid El Guerrab la presse vole au secours des minorités protégées : Le mannequin transsexuel qui a tenu des propos racistes est défini comme « trop politisé », et le député d’en marche M’jid El Guerrab agresse à coups de casque Boris Faure pour se défendre « d’insultes racistes ».